Rage

Envoyer un échantillon/une souche au CNR de la Rage

  1. Rage
  2. Envoyer un échantillon/une souche au CNR de la Rage

Diagnostic de la rage animale

Une fiche de renseignements (fournie par le Ministère de l’Agriculture) doit accompagner le prélèvement.

Les principales informations concernant les modalités de diagnostic de la rage animale peuvent être retrouvées sur la plaquette suivante.

Diagnostic de la rage humaine

Une fiche de renseignements doit obligatoirement être associée aux prélèvements expédiés.

Les échantillons reçus pouvant être utilisés secondairement à des fins scientifiques, veuillez consulter la lettre information non opposition. Pour toute demande de diagnostic de rage humaine, veuillez consulter la fiche des modalités à respecter.

Détermination de l’immunité (analyses et contrôles sérologiques)

Les prélèvements sériques doivent être expédiés sur tube sec (volume minimum de 500 microlitres),de façon congelée ou réfrigérée. Ils devront être accompagnés de la demande d’analyse qui comportera au minimum la nature de la demande (titrage des anticorps antirabiques par technique de séroneutralisation ou par technique ELISA), les coordonnées du demandeur de l’analyse, l’identité du patient (nom, prénom, date de naissance et numéro d’identification si utilisé), la date et la nature du prélèvement expédié et les coordonnées du destinataire des résultats.

Les échantillons reçus pouvant être utilisés secondairement à des fins scientifiques, veuillez consulter la Lettre information non opposition

RECOMMANDATIONS POUR LE PRÉLÈVEMENT ET CONDITIONS PRE-ANALYTIQUES

(mise à jour: janvier 2018)

Circonstances et intérêt du diagnostic biologique
La rage est une encéphalite virale. Les examens de laboratoire sont les seuls à permettre de porter un diagnostic de rage avec certitude.
Chez l’animal, le diagnostic biologique s’effectue uniquement après la mort à partir du cortex, de l’hippocampe et du bulbe rachidien par des techniques permettant de répondre dans un délai bref, compatible avec l’urgence du traitement antirabique, ainsi qu’avec l’application efficace des mesures de prophylaxie sanitaire et médicale chez les animaux exposés.
Chez l’homme, le diagnostic après la mort s’effectue à partir des mêmes prélèvements. En revanche, le diagnostic est également possible chez le malade. Les prélèvements nécessaires sont dans ce cas la salive, le sérum, le liquide céphalorachidien et des biopsies cutanées au niveau de la nuque.

  • En intra-vitam

Prélèvements

Sensibilité vs évolution

Techniquesb

Délaisc

(jours)

Conservation

(après recueil)

Envoi

0-8 jours

> 8 jours

Salive 

(minimum 500 µl ou écouvillon)

Forte

Forte

RT-hPCR

RT-qPCR

5

5

congelé

Biopsie cutanéea

(au niveau de la nuque, avec follicules pileux)

Forte

Forte

RT-hPCR

RT-qPCR

5

5

congelé

Sérum 

(minimum 500 µl)

Faible

Moyenne

RFFIT

ELISA

15

3

congelé ou réfrigéré

LCR

(minimum 500 µl)

Faible

Moyenne

RT-hPCR

RT-qPCR

RFFIT

ELISA

5

5

15

3

congelé

 

: réf. du punch à biopsie : Stiefel, diamètre 4 mm

: techniques décrites dans : RT-PCR : Dacheux et al., Clin Infect Dis. 2008 Dec 1;47(11):1410-7 ; RT-qPCR : Dacheux et al., PLoS Negl Trop Dis. 2016 Jul 5;10(7):e0004812. ELISA : Feyssaguet et al., Vaccine. 2007 Mar 8;25(12):2244-51 ; RFFIT : Smith et al., Bull World Health Organ. 1973;48(5):535-41.

: délais moyens après réception des prélèvements au laboratoire, transmis au service concerné par téléphone et par courrier.

Important :

La biopsie cutanée et 3 recueils salivaires séquentiels (prélevés à 3-6 heures d’intervalle) constituent les prélèvements minimums requis pour la mise en oeuvre du diagnostic intra-vitam de la rage. Ces derniers pourront cependant être accompagnés de prélèvements de LCR et/ou de sérum.

En cas de résultats négatifs, il est nécessaire de procéder à des prélèvements supplémentaires dans 2 situations :

- Suspicion clinique maintenue 5-7 jours après la réalisation des premiers prélèvements : procéder alors systématiquement à un nouveau recueil d’une biopsie cutanée, de 3 salives séquentielles et d’un sérum.

- Décès du patient sans diagnostic alternatif : procéder systématiquement au diagnostic post-mortem ci-dessous.

  • En post-mortem

Prélèvements

Techniquesc

Délaisd

(jours)

Conservation

Biopsie cérébralea

FAT

RTCIT

RT-hnPCR

RT-qPCR

1

2

5

5

congelé

Biopsie cutanéeb

(au niveau de la nuque, avec follicules pileux)

RT-hnPCR

RT-qPCR

5

5

congelé

a : biopsie cérébrale obtenue par prélèvement occipital ou par voie rétro-orbitaire. La biopsie cérébrale reste le prélèvement de référence. Pour le prélèvement rétro-orbitaire, il est nécessaire de percer la paroi avec un trocart de 4-5 mm de diamètre et de 10 à 15 cm de longueur afin d'obtenir une carotte de 2-4 cm environ. Exemple de référence du type d’aiguille à biopsie utilisable : Aiguille à biopsie pour tissu mou TRU CUT à guillotine manuelle, 14 Gauge, longueur 114 mm, Référence 2N 2702X, Cardinal Health, 78310 Maurepas. 

b : réf. du punch à biopsie : Stiefel, diamètre 4 mm.

c : techniques décrites dans : FAT : Bourhy et al., J Clin Microbiol. 1989 Mar;27(3):519-23 ; RTCIT : Bourhy et al., J Clin Microbiol. 1989 Mar;27(3):519-23 ; RT-PCR : Dacheux et al., Clin Infect Dis. 2008 Dec 1;47(11):1410-7 ; RT-qPCR : Dacheux et al., PLoS Negl Trop Dis. 2016 Jul 5;10(7):e0004812.

 d : délais moyens après réception des prélèvements au laboratoire, transmis au service concerné par téléphone et par courrier.

Questions diverses fréquemment rencontrées

La congélation du prélèvement gêne-t-elle le diagnostic post-mortem de la rage animale ?
Non 

Peut-on apporter un prélèvement le samedi, dimanche et jours fériés ?
Oui 

Peut-on pratiquer un diagnostic de rage sur un animal mort depuis une à deux semaines ?
Certaines techniques comme la recherche immuno-enzymatique d’antigènes rabiques sont possibles dans ce cas. 

L’institut Pasteur pratique t-il les sérologies antirabiques canines ?
Non, ces sérologies sont pratiquées par l’Anses-Nancy et par quelques autres laboratoires vétérinaires départementaux

ENVOI DU MATÉRIEL BIOLOGIQUE

Tous les prélèvements à analyser sont à adresser au CNR de la Rage à l’adresse suivante :
Centre National de Référence de la Rage
Institut Pasteur 25-28 rue du Docteur Roux 75724 Paris Cedex 15 France

Téléphone du CNR : Laboratoire : 33 (0)1 45 68 87 50
Télécopie du CNR : Laboratoire : 33 (0)1 40 61 30 20
                                   Traitements : 33 (0)1 40 61 30 15 

 

Etiquette à compléter et à coller sur l'emballage extérieur (PDF - 20 Ko)

Santepublique-cnr-etiquette-coqueluche2016

Législation : Tout transport de matériels biologiques potentiellement infectieux demeure sous l’entière responsabilité de l’expéditeur. Les modalités de transport des matières infectieuses sont fixées par l’arrêté français du 5 août 2009 modifiant l'arrêté du 29 mai 2009 relatif au transport des marchandises dangereuses par voies terrestres (dit « arrêté TMD »). Il est recommandé de suivre le Guide sur la sécurité du transport des matières infectieuses et des échantillons de diagnostic publié par l'OMS.

PRESTATION DE CONSEIL, SUGGESTION ET RÉCLAMATION

Contacter le CNR de la Rage
Ou le service de Coordination des Centres de référence 

CONFIDENTIALITÉ ET PROTECTION DES INFORMATIONS

Les fichiers informatisés du CNR sont déclarés à la Commission Informatique et Libertés (CNIL) : Loi n°78-17 du 06 janvier 1978.

Voir aussi :
Organisation des Centres Nationaux de Référence,
Système du Management de la Qualité des Laboratoires de Référence et d’Expertise

CONDITIONS FINANCIÈRES

​Voir aussi :
Organisation des Centres Nationaux de Référence,
Système du Management de la Qualité des Laboratoires de Référence et d’Expertise

Mis à jour le 25/01/2018

Retour en haut