Méningocoques et haemophilus influenzae

Envoyer un échantillon/une souche au CNR des Méningocoques et haemophilus influenzae

  1. Méningocoques et haemophilus influenzae
  2. Envoyer un échantillon/une souche au CNR des Méningocoques et haemophilus influenzae

Espèces du genre Neisseria autre que N. meningitidis

Leur identification bactériologique, toujours indispensable pour les différencier des espèces pathogènes, pose des problèmes de par leur difficulté de croissance, le peu de caractères phénotypiques utilisables et leur difficulté à acidifier les glucides (cf. N. cinerea).
Le CNRM accepte de réaliser ce type d’identification si la souche est accompagnée d’une fiche de renseignements, et est envoyée dans les mêmes conditions de transport et d’emballage que pour le méningocoque (contacter le CNRM).

RECOMMANDATIONS POUR LE PRÉLÈVEMENT ET CONDITIONS PRE-ANALYTIQUES

Attention, pour tout envoi biologique (souche ou prélèvement en vue d'une PCR), merci de remplir et joindre la fiche de renseignement

Identification par PCR en temps réel

L'extrême sensibilité de la PCR  impose que l'échantillon ait été prélevé, conditionné et soit transporté selon des procédures évitant toute contamination exogène (un tube récupéré après avoir subi des manipulations non stériles est absolument proscrit).
- Le LCR ainsi que d'autres fluides biologiques, tels que liquide de ponction articulaire ou péricardique, (≥200 μl) doivent être acheminιés dans un tube stιrile en plastique, à capuchon éιtanche, de 5 ml et ne doivent pas avoir été manipulιés (contaminιés).
- Les prélèvements sanguins (2 ml) doivent κtre recueillis dans un tube EDTA stιrile et ne doivent pas avoir ιété manipulés (contaminés).
- En préιsence de lιésions cutanιées purpuriques, la PCR peut être réιalisιe sur la biopsie cutanιée ou le produit d’aspiration des lésions.
- Les échantillons destinés à la réalisation de la PCR peuvent être envoyés à -20°C, à 4°C ou à  température ambiante.
-Si la PCR réalisée par l’hôpital est positive pour le méningocoque, un aliquot d’extrait d’ADN (volume > 30 μl) doit être envoyé au CNR pour un génotypage complet.

Utilisation des prélèvements biologiques pour des fins diagnostiques dans la recherche sur la physiopathologie des infections invasives à méningocoque 
Fiche de renseignements à joindre à tout envoi de PCR

Attestation de non-opposition patient 
 

Type d’échantillon

Milieu de transport

T°C de transport

Délai d’acheminement

Délai de rendu de résultat

Informations spécifiques (ex : conditions de transport)

Souche isolée de Neisseria meningitidis

VDK

Ambiante

24-48h

3-4j

Envoi de matériel biologique

Souche isolée de Haemophilus influenzae

 

Milieu de Transport Amies

Boîte chocolat,

Tube MH,

Ambiante

24-48h

3-4j

Envoi de matériel biologique

Prélèvement primaire humain

 

-20°C, 4°C ou ambiante

24-48h

24h

Envoi de matériel biologique

ADN

 

 

-20°C, 4°C ou ambiante

24-48h

24h

Envoi de matériel biologique

 

Etat physiologique des souches
- Les Neisseriae ne restent viables que 48h dans une étuve sans repiquage sur les milieux appropriés. Attention à ne pas laisser les souches plus de 2 heures en dehors de l’étuve. Ne jamais les stocker au froid.
- Un milieu de transport quel qu’il soit, ne peut être efficace que s’il est ensemencé avec des bactéries viables (culture de 18 à 24 heures).
Fiche de renseignement à joindre obligatoirement à tout envoi de souches

Cette fiche doit impérativement accompagner chaque envoi de souche au CNRM, y compris lors de réexpédition d’une souche n’ayant pas donné de subculture. Chaque nouvel envoi étant considéré comme indépendant est enregistré comme tel (rappeler qu’il s’agit d’un nouvel envoi).

Milieu de transport adapté aux Neisseriae
Le milieu le mieux adapté au transport des souches de Neisseria est le milieu de Vandekerkove (dit milieu "VDK"). Il doit être ensemencé largement avec une culture pure de 18 à 24 heures maximum et incubé une nuit avant d’être acheminé au CNRM à température ambiante.
Rappel : le CNRM fournit gratuitement ce milieu adapté sur simple demande par fax au 01 40 61 30 34.

ENVOI DU MATÉRIEL BIOLOGIQUE

Tous les prélèvements ou souches à analyser sont à adresser au CNR des Méningocoques et haemophilus influenzae à l’adresse suivante :

Centre National de Référence des Méningocoques et haemophilus influenzae
Institut Pasteur 25-28 rue du Docteur Roux 75724 Paris Cedex 15 France
Secrétariat du CNR 33 (0)1 40 61 31 08
Téléphone des responsables CNR 33 (0)1 45 68 84 38/33 (0)1 44 38 95 90
Télécopie du CNR 33 (0)1 45 68 83 38
Email : meningo@pasteur.fr

Etiquette à compléter et à coller sur l'emballage extérieur (PDF - 20 Ko)

Santepublique-cnr-etiquette-coqueluche2016

Législation : Tout transport de matériels biologiques potentiellement infectieux demeure sous l’entière responsabilité de l’expéditeur. Les modalités de transport des matières infectieuses sont fixées par l’arrêté français du 5 août 2009 modifiant l'arrêté du 29 mai 2009 relatif au transport des marchandises dangereuses par voies terrestres (dit « arrêté TMD »). Il est recommandé de suivre le Guide sur la sécurité du transport des matières infectieuses et des échantillons de diagnostic publié par l'OMS.

Pour les modalités d’envoi, prendre contact directement avec le laboratoire auparavant.

Emballages et consignes de sécurité
Les cas de contaminations au laboratoire durant la manipulation de méningocoques étant rares mais graves, il est indispensable de les prévenir par des précautions de sécurité.
L’envoi, qu’il soit postal ou effectué par un porteur, doit respecter la réglementation pour le transport des matières infectieuses qui tiennent compte de la sécurité des personnes qui expédient, transportent et reçoivent le colis.

- Utiliser un dispositif de sécurité,
- Le transport doit être rapide et sûr
 (moins de deux jours pour garantir une bonne survie des Neisseria).

PRESTATION DE CONSEIL, SUGGESTION ET RÉCLAMATION

Contacter le CNR des Méningocoques et haemophilus influenzae
Dr Muhamed-Kheir TAHA Tel 01 45 68 84 38
Dr Ala-Eddine Deghmane Tel 01 44 38 95 90
Ou le service de coordination des Centres de référence 

MODALITÉS DE CONSERVATION ET RESTITUTION DES ÉCHANTILLONS BIOLOGIQUES TRAITÉS

Les tubes du milieu de transport VDK ne sont pas conservés et sont éliminés après la subculture.
Les échantillons biologiques sont conservés après leur purification. Ces échantillons purifiés ainsi que le reste des échantillons primaires (s’il y a lieu) sont conservés la durée de vie du CNR.

CONFIDENTIALITÉ ET PROTECTION DES INFORMATIONS

Les fichiers informatisés du CNR sont déclarés à la Commission Informatique et Libertés (CNIL) : Loi n°78-17 du 06 janvier 1978.

​Voir aussi :
Organisation des Centres Nationaux de Référence,
Système du Management de la Qualité des Laboratoires de Référence et d’Expertise

CONDITIONS FINANCIÈRES

​Voir aussi :
Organisation des Centres Nationaux de Référence,
Système du Management de la Qualité des Laboratoires de Référence et d’Expertise

Mis à jour le 23/10/2017

 

Retour en haut