Corynebactéries du complexe diphtheriae

Activités du CNR des Corynebactéries du complexe diphtheriae

  1. Corynebactéries du complexe diphtheriae
  2. Activités du CNR des Corynebactéries du complexe diphtheriae

Avant tout envoi, consulter la rubrique « Envoyer un échantillon/un isolat »

ANALYSES

  • Le CNR réalise la recherche du gène tox par PCR, après extraction du matériel génétique de la bactérie
  • Le CNR détermine la production de la toxine diphtérique par un test d’immuno-précipitation, le test d'Elek
  • L’identification des isolats du genre Corynebacterium appartenant au complexe diphtheriae (C. diphtheriae, C. ulcerans, C. pseudotuberculosis) est réalisée par PCR multiplex en point final.

EXPERTISES

  • Une confirmation de l’identification peut être réalisée par spectrométrie de masse (MALDI-TOF).
  • Le CNR réalise un antibiogramme dans le cadre de ses activités de surveillance épidémiologique.
  • La détermination du biovar (mitis, gravis, belfanti) est réalisée à des fins de recherche.
  • Le CNR réalise le typage moléculaire des souches par la méthode « Multilocus Sequence Typing » (MLST)
  • Un séquençage génomique est réalisé pour un sous-typage précis et à des fins de recherche.
  • Sur demande de Santé Publique France (SPF) ou de la DGS, le CNR peut rechercher un isolat porteur du gène tox dans des prélèvements biologiques de patients, de sujets contacts ou d’animaux contacts. Les aspects logistiques doivent être discutés avec le CNR en amont de l’envoi d’échantillons

SURVEILLANCE

  • Le CNR alerte les autorités de santé publique lors de la détection du gène tox codant pour la toxine diphtérique dans un prélèvement ou une souche.
  • Le CNR participe à l’investigation de phénomènes épidémiques (typage de souches, comparaison de souches isolées chez les malades, chez leurs animaux de compagnie et, le cas échéant, dans d’autres sources)
  • Le CNR contribue aux réseaux de surveillance internationaux, en particulier européens
  • Le CNR peut contribuer à des enquêtes ponctuelles à la demande des autorités de santé publique.

COLLECTION D’ISOLATS

Les isolats sont cultivés et conservés au CNR, une fois leur appartenance au complexe diphtheriae confirmée.

COLLABORATIONS ET RÉSEAUX

Nationaux 

Le CNR collabore avec les autorités de santé publique, les laboratoires hospitaliers et d’autres laboratoires, y compris vétérinaires, sur les aspects épidémiologiques, cliniques ou microbiologiques de la diphtérie.

Internationaux 

  •  Le CNR collabore avec ses homologues à l’international, par exemple avec Public Health England (PHE) à Londres.
  •  Le CNR assure la curation de la nomenclature MLST des souches de C. diphtheriae, répertoriée dans la base de données accessible sur le site pubmlst de l’Université d’Oxford (http://pubmlst.org/cdiphtheriae/ ) et mise à disposition librement pour la communauté scientifique. Cette nomenclature fournit un langage unifié internationalement, permettant de reconnaître les mêmes souches dans tous les laboratoires du monde.


​Voir aussi :
Système du Management de la Qualité des Laboratoires de Référence et d’Expertise

Mis à jour le 05/11/2018

Retour en haut