Coqueluche et autres bordetelloses

Envoyer un échantillon/un isolat au CNR de la coqueluche et autres bordetelloses

  1. Coqueluche et autres bordetelloses
  2. Envoyer un échantillon/un isolat au CNR de la coqueluche et autres bordetelloses

Le CNR ne réalise pas de sérologie coquelucheuse (titrage des anticorps anti- toxine de pertussis ou PT, méthode de diagnostic indirecte non remboursée par la sécurité sociale et non recommandée en pratique courante par le Haut Conseil de la Santé Publique). Cependant le CNR peut être amené à réaliser des sérologies à la demande des ARS/CIRE lors de cas groupés de coqueluche dans un hôpital ou une maternité ou une collectivité avec une population à risque comme une crèche ou un EHPAD.

Envoyer un échantillon/un isolat au CNR de la coqueluche et autres bordetelloses

Le CNR est joignable de 09H00 à 12H00 et de 14H00 à 18h00 sauf samedi, dimanche et jours fériés.

 Le CNR prend en charge la confirmation de l’identification des isolats de bordelles adressés par les laboratoires aux conditions suivantes :

  • L’isolat doit respecter les conditions du tableau ci-dessous,
  • L’isolat doit être en culture pure et avoir été isolé à partir d’une colonie unique,
  • L’isolat doit être fraîchement ensemencé sur un milieu approprié (voir tableau ci-dessous).

Le CNR prend également en charge la confirmation de l’identification par PCR en temps réel à partir d'un prélèvement respiratoire (écouvillon ou d'une aspiration naso-pharyngée, ou expectoration, principalement). Il est demandé d’envoyer l’ADN extrait du prélèvement respiratoire au CNR plutôt que le prélèvement. L’échantillon doit respecter les conditions du tableau ci-dessous. 

Le CNR peut aussi, dans le cadre de ses activités de recherche, essayer d'isoler la bactérie à partir d'un prélèvement respiratoire pour lequel la PCR diagnostic faite par le laboratoire est fortement positive (contacter le CNR). Le reliquat peut être conservé entre -65°C et -90°C par le laboratoire pour un envoi ultérieur au CNR. L’échantillon doit être envoyé congelé au CNR.

L’acheminement de l’échantillon vers le CNR doit se faire après :

  • S’être assuré de l’étanchéité et de l’identification des tubes,
  • Disposer l’échantillon dans un emballage réglementaire (voir pages spécifiques réglementation et le tableau ci–dessous pour les conditions d’acheminement).

Dans tous les cas, la fiche de renseignement doit impérativement accompagner chaque échantillon et être remplie aussi complètement et aussi précisément que possible. que possible.  La gratuité des analyses est sous-tendue par la présence d’une fiche de renseignements (PDF - 263 Ko)correctement remplie.

RECOMMANDATIONS POUR LE PRÉLÈVEMENT ET CONDITIONS PRÉ-ANALYTIQUES

Le CNR met à disposition des biologistes préleveurs :

  • Une vidéo qui explique comment effectuer un prélèvement naso-pharyngé :

Si l’échantillon transmis ne respecte pas les conditions pré-analytiques citées ci-dessous, le CNR se réserve le droit de refuser la prestation et/ou demander un nouvel échantillon.

 

CNR - Coqueluche - Institut Pasteur

* : Le milieu M4RT peut aussi convenir mais il n’est pas adapté pour la culture. Pour la mise en culture, il est recommandé d’utiliser un écouvillon avec milieu Amies ou milieu gélosé Amies Charbon.

ENVOI DU MATÉRIEL BIOLOGIQUE

Les prélèvements et les isolats de bordetelles à analyser sont à adresser au CNR de la coqueluche et autres bordetelloses à l’adresse suivante :

Centre National de Référence de la Coqueluche et autres bordetelloses

Institut Pasteur 25-28 rue du Docteur Roux 75724 Paris Cedex 15 France

Etiquette à compléter et à coller sur l'emballage extérieur (PDF - 20 Ko)

Santepublique-cnr-etiquette-coqueluche2016

Législation : Tout transport de matériels biologiques potentiellement infectieux demeure sous l’entière responsabilité de l’expéditeur. Les modalités de transport des matières infectieuses sont fixées par l’arrêté français du 5 août 2009 modifiant l'arrêté du 29 mai 2009 relatif au transport des marchandises dangereuses par voies terrestres (dit « arrêté TMD »). Il est recommandé de suivre le Guide sur la sécurité du transport des matières infectieuses et des échantillons de diagnostic publié par l'OMS.

PRESTATION DE CONSEIL, SUGGESTION ET RÉCLAMATION

Le responsable du CNR et ses adjoints peuvent conseiller les médecins et les biologistes sur les diagnostics à réaliser en cas de suspicion de coqueluche, sur l’interprétation des résultats et sur la conduite à tenir devant un cas (ou des cas groupés) de coqueluche.

Contacter le CNR de la Coqueluche

MODALITÉS DE CONSERVATION ET RESTITUTION DES ÉCHANTILLONS BIOLOGIQUES TRAITÉS

Les isolats sont conservés au CNR une fois leur identification et appartenance au genre Bordetella confirmées. Certains prélèvements sont également conservés au CNR après rendu des résultats à des fins de recherche/développement de nouveaux diagnostics biologiques.

CONFIDENTIALITÉ ET PROTECTION DES INFORMATIONS

Les fichiers informatisés du CNR sont déclarés à la Commission Informatique et Libertés (CNIL) : Loi n°78-17 du 06 janvier 1978.
Voir aussi Organisation des CNR – Confidentialité et protection des informations

CONDITIONS FINANCIÈRES

L’identification des isolats de Bordetelles est effectuée gratuitement pour tous les laboratoires transmetteurs ; la fiche de renseignement doit être dûment remplie.

​Voir aussi :
Organisation des Centres Nationaux de Référence,
Système du Management de la Qualité des Laboratoires de Référence et d’Expertise

Mis à jour le 01/03/2018

Retour en haut