Hantavirus

Envoyer un échantillon/une souche au CNR des Hantavirus

  1. Hantavirus
  2. Envoyer un échantillon/une souche au CNR des Hantavirus

Tel que spécifié dans l’arrêté du 16 juin 2016 fixant le cahier des charges des centres nationaux de référence pour la lutte contre les maladies transmissibles, « Les identifications de souches courantes et les diagnostics sérologiques qui constituent des activités habituelles de diagnostic des laboratoires d'analyse de biologie médicale ne sont confiés aux CNR que de façon exceptionnelle et, dans ce cas, donnent lieu à facturation ».


A PARTIR DU 01 JANVIER 2018, les examens effectués en première intention sur les échantillons biologiques d’origine humaine ne sont plus effectués à titre gracieux.


Le CNR des Hantavirus n’a pas pour vocation de se substituer aux laboratoires de biologie médicale, qui effectuent dans le cadre de leur activité habituelle, le diagnostic sérologique d’une suspicion d’infection par le virus Puumala. Dans cette situation, le diagnostic sérologique de première intention ne devrait être confié au CNR que de façon exceptionnelle, le CNR n’intervenant qu’en seconde intention pour confirmer les résultats obtenus par les laboratoires effectuant le diagnostic en première intention (cf. rubriques « Activités »).

En revanche dans le cadre d’une suspicion clinique avérée d’infection par un autre hantavirus, en particulier suite à une exposition à l’étranger, le CNR peut être sollicité en première intention, surtout quand les laboratoires de biologie médicale ou de biologie médicale spécialisée sollicités ne disposent pas de trousse de réactifs sérologiques permettant la détection des hantavirus recherchés.

Dans le cas d’une sollicitation par première intention et dès lors que l’échantillon respecte les conditions pré-analytiques, les examens sérologiques sont toujours effectués. Les examens moléculaires sur ce même échantillon pourront être réalisés dans un second temps s’ils sont justifiés.

Les modalités pratiques d’intervention du CNR sont précisées ci-dessous :

RECOMMANDATIONS POUR LE PRÉLÈVEMENT ET CONDITIONS PRE-ANALYTIQUES  

Echantillons biologiques d’origine humaine :

Si l’échantillon transmis ne respecte pas les conditions pré-analytiques précisées ci-dessous, le CNR se réserve le droit de refuser la prestation et/ou demander un nouvel échantillon.

Diagnostic sérologique

(cf. rubriques « Activités » pour connaître les examens effectués et leur indication)

Nature de l’envoi

Volume de l’envoi

Température de conservation

Température
d’envoi

Sérum

(issu de sang prélevé sur tube sec)

0,5 mL minimum

+2-+8°C deux semaines max.

puis ≤ -20°C.

+2-+8°C

ou

≤ -20°C si déjà congelé

ou

Plasma

(issu de sang prélevé sur tube EDTA)

0,5 mL minimum

+2-+8°C deux semaines max.

puis ≤ -20°C.

+2-+8°C

ou

≤ -20°C si déjà congelé

Ce diagnostic est effectué de manière hebdomadaire avec un résultat disponible dans les 15 jours ouvrables après le jour de réception, envoyé par courrier ou par télécopieur (si spécifié dans la demande).

Diagnostic moléculaire

(cf. rubriques « Activités » pour connaître les examens qui sont effectués et leur indication)

Nature de l’envoi

Volume de l’envoi

Température de conservation

Température
d’envoi

Plasma

(issu de sang prélevé sur tube EDTA)

1 mL minimum

+2-+8°C 6 heures max.

puis ≤ -80°C

≤ -80°C de préférence

ou ≤ -20°C

et /ou

Biopsie d’organes

(poumon, rein, etc.)

200 mg minimum

+2-+8°C 6 heures max.

puis ≤ -80°C

≤ -80°C de préférence

ou ≤ -20°C

Ce diagnostic est effectué de manière hebdomadaire avec un résultat disponible dans les 15 jours ouvrables après le jour de réception, envoyé par courrier ou par télécopieur (si spécifié dans la demande). Le diagnostic moléculaire ne donne pas lieu à une facturation supplémentaire.

Tous les échantillons doivent être accompagnés de la fiche de renseignements cliniques, biologiques et épidémiologiques (PDF - 83 Ko). Les examens sont effectués sous réserve que la fiche de renseignements qui accompagne l’échantillon soit correctement renseignée. Cette fiche doit être complétée avec soin car elle permet d’orienter le choix des techniques utilisées, d’interpréter au mieux les résultats et de contribuer à la surveillance épidémiologique de la maladie.

Le CNR des Hantavirus réalise ses activités analytiques sous management de la qualité. Le CNR a été accrédité selon la norme NF EN ISO 15189 version 2012 en avril 2015 sous le n°8-2588. La portée d’accréditation est sur le site du Cofrac (www.cofrac.fr). L'attestation d'accréditation est disponible ici : https://www.cofrac.fr/annexes/sect8/8-2588.pdf. Le CNR poursuit la démarche d’accréditation selon les conditions imposées par la Loi du 30 mai 2013 (2013-442).

Echantillons biologiques d’origine animale :

Nature, Quantité, Conditionnement, Conservation, Expédition des échantillons:

Merci de contacter le responsable du CNR pour préciser les modalités pratiques.

Souches d’hantavirus (afin d’identification, caractérisation, etc.) :

Nature, Quantité, Conditionnement, Conservation, Expédition des échantillons:

Merci de contacter le responsable du CNR pour préciser les modalités pratiques.

 

ENVOI DU MATÉRIEL BIOLOGIQUE

Tous les échantillons à analyser sont à adresser au CNR des Hantavirus à l’adresse suivante :

CNR des Hantavirus- UBIVE / Institut Pasteur

21, avenue Tony Garnier 69 007 LYON

Téléphone Secrétariat : 33 (0)4 37 28 24 40

Téléphone responsable : 33 (0)4 37 28 24 57

Les colis peuvent être réceptionnés les jours ouvrables de 08H00 à 15H00.

Les frais et le suivi du transport des échantillons sont à la charge de l’expéditeur.

Législation : Tout transport de matériels biologiques potentiellement infectieux demeure sous l’entière responsabilité de l’expéditeur. Les modalités de transport des matières infectieuses sont fixées par l’arrêté français du 5 août 2009 modifiant l'arrêté du 29 mai 2009 relatif au transport des marchandises dangereuses par voies terrestres (dit « arrêté TMD »). Il est recommandé de suivre le Guide sur la sécurité du transport des matières infectieuses et des échantillons de diagnostic publié par l'OMS.

PRESTATION DE CONSEIL, SUGGESTION ET RÉCLAMATION

Merci de prendre contact avec le responsable du CNR

MODALITÉS DE CONSERVATION ET RESTITUTION DES ÉCHANTILLONS BIOLOGIQUES TRAITÉS

Les échantillons reçus dans le cadre des activités de diagnostic sont conservés par le CNR.

Le devenir des échantillons, souches, etc. reçus dans le cadre d’une autre activité fait l’objet d’un accord préalable entre l’expéditeur et le CNR.

CONFIDENTIALITÉ ET PROTECTION DES INFORMATIONS

Les fichiers informatisés du CNR sont déclarés à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) : Loi n°78-17 du 06 janvier 1978

Voir aussi : Organisation des CNR – Confidentialité et protection des informations

CONDITIONS FINANCIÈRES

Les examens du diagnostic sérologique ou moléculaire d’infection par un hantavirus sur échantillons humains sont des actes hors nomenclature. Ces examens sérologiques (ELISA IgM et IgG, IF Ig avec au moins deux antigènes) complétés ou non, selon l’indication, d’examens moléculaires sont facturés 120 €. Le diagnostic moléculaire ne donne pas lieu à une facturation supplémentaire.

Les conditions financières liées à d’autres activités font l’objet d’un accord préalable entre l’expéditeur et le CNR.

Voir aussi : Organisation des Centres Nationaux de Référence, Système du Management de la Qualité des Laboratoires de Référence et d’Expertise

Mis à jour le 11/12/2017

Retour en haut