L’Union Européenne investit 30 millions d’euros pour renforcer la recherche vaccinale

Le 1er octobre prochain sera lancé le programme ADITEC. Regroupant des scientifiques de 42 institutions et entreprises, de 13 pays européens, ce programme, financé notamment par la Commission européenne à hauteur de 30 millions d’euros, vise à accélérer le développement de nouvelles techniques pour la mise au point des prochaines générations de vaccins humains.

 

 

Communiqué de presse
Paris, le 29 septembre 2011

 

 

Le programme ADITEC concerne l’ensemble des aspects essentiels de la vaccination, depuis la recherche fondamentale jusqu’aux essais cliniques et la santé publique, en passant par les nouvelles technologies. Il devrait ainsi permettre d’optimiser les stratégies vaccinales existantes, en améliorant notamment l’efficacité et la sécurité des vaccins et de leurs composants, ainsi que les formulations et les méthodes de vaccination selon les classes d’âge. Il devrait également conduire à envisager de nouvelles voies d’administration, et à élargir les connaissances sur les effets des maladies chroniques et des variations génétiques ou encore sur les nouvelles technologies.

« Pour l’Institut Pasteur qui a été à l’origine de disciplines majeures qui ont permis la naissance de la vaccinologie, cette discipline reste une priorité. Il est aujourd’hui possible, grâce aux progrès scientifiques, d’envisager de nouvelles formes de vaccination, tant pour renforcer la lutte contre les maladies existantes que pour envisager des parades à celles qui nous menacent » estime le Pr Alice Dautry, directrice générale de l’Institut Pasteur.
« Il reste beaucoup à faire et le champ de la vaccinologie est très vaste : des recherches sur le système immunitaire en passant par le développement de nouveaux concepts vaccinaux jusqu’aux conséquences de la vaccination de masse sur les populations. C’est pourquoi la création du consortium ADITEC qui favorisera la mise en commun des expertises est aujourd’hui essentielle »

Le programme ADITEC rassemble des équipes prestigieuses issues d’universités et d’institutions de recherche européennes, ainsi que des groupes américains de premier plan dans les domaines de la biologie des systèmes et des adjuvants. Le projet associe également des industries pharmaceutiques et des sociétés de biotechnologie. L’Organisation Mondiale de la Santé soutient le programme en tant que partenaire senior.

L’Institut Pasteur sera très impliqué dans le consortium ADITEC avec la participation de l’unité de Régulation Immunitaire et Vaccinologie (Inserm U1041). Cette équipe, dirigée par le Pr Claude Leclerc, apportera son expertise en matière de vaccins, notamment en coordonnant un des sous-programmes sur le développement de nouveaux vecteurs. La mise au point de ces nouvelles stratégies de vaccination est une étape essentielle dans le développement de vaccins plus efficaces et plus sûrs.
Des scientifiques de cette unité participeront en outre, dans le cadre du programme ADITEC, à l’étude des réponses immunitaires aux vaccins aux âges extrêmes de la vie. La compréhension du système immunitaire du nouveau-né représente une étape cruciale dans le développement de stratégies vaccinales plus efficaces et adaptées à cette population, qui est tout particulièrement sensible aux infections.

Projet ADITEC

Coordinateur: Rino Rappuoli & Donata Medaglini, Sclavo Vaccines Association (SVA), Sienne (Italie),
info@associazionesclavo.org
Tél: + 39-0577-233307

Participants

Sclavo Vaccines Association, Italie
Statens Serum Institut, Danemark
St George University of London, Royaume Uni
Max Planck Institute for Infection Biology, Allemagne
University of Siena, Italie
Institut Pasteur, France
University of Oxford, Royaume Uni
University of Geneva, Suisse
Novartis Vaccines and Diagnostics s.r.l., Italie
Intercell, Autriche
University of Goteborg, Suède
Leiden University and Medical Centre, Pays-Bas
Emory University Atlanta, Etats-Unis
Tuberculosis Vaccine Initiative, Pays-Bas
Institute for Biomedical Aging Research of the Austrian Academy of Sciences, Autriche
Infectious Disease Research Institute Seattle, Etats-Unis
Utrecht University, Pays-Bas
Fondazione Humanitas per la Ricerca, Italie
Fondazione per l’Istituto di Ricerca in Biomedicina, Suisse
Istituto Superiore di Sanità, Italie
Kings College London, Royaume Uni
World Health Organization, Suisse
French Atomic Energy, France
Institut de Biologie et Chimie des Protéines, France
Erasmus Medical Center, Pays-Bas
ALTA s.r.l.u, Italie
Medicine in need, France
deCODE Genetics, Islande
Okairos, Italie
Sigmoid Pharma, Irlande
Vaccibody, Norvège
Pevion Biotech, Suisse
Duotol AB, Suède
Crossbeta Biosciences, Pays-Bas
Microbiotecsrl, Italie
ArenaVax, Suisse
Xbrane Bioscience AB, Suède
Bioneedle Group, Pays-Bas
Novartis Vaccines Institute for Global Health s.r.l, Italie
National Institute for Biological Standards and Control, Royaume Uni
Seattle Biomedical Research Institute, Etats-Unis
Imperial College London, Royaume Uni

Contact presse

Service de presse de l’Institut Pasteur
Nadine Peyrolo - 01 45 68 81 47 - presse@pasteur.fr