Initiative en vaccinologie et immunothérapie

L’impact des vaccins sur la santé publique à l’échelle internationale a été colossal en termes de prévention des maladies, mesurable en millions de vies sauvées. Mais malgré ce constat positif, la mise au point de vaccins et d’immunothérapies contre des maladies mondiales négligées ou émergentes, ainsi que notre compréhension des déterminants de la protection vaccinale continuent de nous confronter à des défis majeurs. Pour apporter une réponse à ces enjeux, l’Institut Pasteur mobilise l’expertise complémentaire de ses immunologistes, microbiologistes, virologistes, épidémiologistes et spécialistes des vaccins et immunothérapies pour lancer son initiative en vaccinologie et immunothérapie, en collaboration avec le Réseau International des Instituts Pasteur, le Centre médical de l’Institut Pasteur et des partenaires externes.

|

Cette initiative s’articule autour de deux grands axes de recherche d’intérêt immédiat en vaccinologie et immunothérapie :

  1. De nouveaux candidats vaccins et/ou immunothérapies sont nécessaires pour lutter contre des maladies mondiales qui ont vu les approches actuelles échouer, des maladies négligées, des maladies infectieuses émergentes et des maladies présentant un risque accru de résistance aux antimicrobiens.
  2. Le nombre de vaccins actuels réellement efficaces reste incertain. Une meilleure compréhension des mécanismes immunologiques, variables d’une personne à l’autre, peut aider à concevoir des vaccins plus performants et à identifier les non-répondeurs potentiels, auxquels une attention médicale renforcée doit être portée.
  3. L’Institut Pasteur s’illustre de longue date dans le développement de vaccins comme moyen d’améliorer la santé dans le monde. Cinq candidats vaccins font actuellement l’objet d’une évaluation clinique, dans le cadre d’un contrat de licence avec des partenaires de commercialisation ou d’un mécénat de l’Institut Pasteur. S’appuyant sur cette expertise et sur la science fondamentale, la recherche translationnelle et les avancées en la matière, l’initiative en vaccinologie et immunothérapie poursuit les objectifs ci-dessous.

OBJECTIFS

  1. Identifier de nouvelles approches, cibles et technologies pour les vaccins / vaccination et les immunothérapies.
  2. Accélérer le passage des candidats vaccins et immunothérapies de la recherche aux essais cliniques et recruter des partenaires de développement.
  3. Mieux comprendre les mécanismes sous-jacents de la vaccinologie et de l’immunothérapie.
  4. Renforcer les connaissances, les capacités et la sensibilisation du public en vaccinologie et immunothérapie.

ACTIONS

  1. Créer un « guichet unique » de mise en œuvre d’activités de vaccinologie et d’immunothérapie, encourager la collaboration multidisciplinaire intégrant science fondamentale, recherche translationnelle et innovations, orienter le jumelage en cas de projets nécessitant des services ou des compétences spécifiques et soutenir la conclusion de partenariats inédits et pérennes avec le secteur industriel, des organismes de co-développement et des institutions académiques.
  2. Promouvoir la recherche fondamentale à fort impact potentiel sur la vaccinologie et l’immunothérapie via des projets d’« amorçage » financés par des subventions institutionnelles. Soutenir la coordination des appels à projets externes avec des partenaires académiques, cliniques et industriels dans des domaines cibles clés.
  3. Lancer l’accélérateur d’innovation de l’Institut Pasteur. Cet accélérateur conçoit et oriente les stratégies de développement de produits potentiels, fournit des conseils scientifiques industriels pour la recherche à visée applicative, dirige la quête de financements et coordonne les activités afin de porter les projets à un niveau de maturité facilitant le transfert technologique aux entités commerciales ou le co-développement avec de grands bailleurs de fonds publics. Il est copiloté par la Direction scientifique et la Direction de l’innovation et coordonne les activités fondamentales et translationnelles dans ces quatre domaines : vaccins, thérapeutique, diagnostic et technologies.
  4. Développer la recherche clinique en vaccinologie et immunothérapie pour poursuivre les programmes de décryptage de la réactivité vaccinale des individus normaux et immunodéprimés en adoptant différentes approches et en faisant intervenir le Centre de vaccination du Centre médical de l’Institut Pasteur, le LabEx Milieu intérieur (études de cohortes de sujets sains à l’aide d’approches complémentaires ; suivi immunologique), le Centre de recherche translationnelle et d’autres collaborateurs.
  5. Encourager et soutenir l’enseignement, à l’instar du cours international de vaccinologie et du MOOC Vaccinologie de l’Institut Pasteur, en collaboration avec la Direction de l’enseignement.

Ces objectifs et actions s’inscrivent dans le cadre des efforts internationaux en cours en matière de vaccins et d’immunothérapies et sont menés en collaboration avec de prestigieux instituts / programmes – Institut de recherche vaccinale (VRI), European Vaccine Initiative (EVI), BioAster, Centre d’investigation clinique (CIC) Cochin-Pasteur,Coalition for Epidemic Preparedness (CEPI), Bill & Melinda Gates Foundation (BMGF), Wellcome Trust, Commission européenne, etc. – et partenaires industriels.

 

COORDINATEURS PRINCIPAUX

Christiane Gerke, responsable des programmes vaccinaux / du développement de l’innovation en matière de vaccins

ÉQUIPES ET PROJETS

 


Abonnez-vous à la newsletter

Retour en haut