S'engager pour la Science Ouverte

L’Institut Pasteur agit en faveur de la Science Ouverte en adoptant en mai 2021 deux textes fondateurs : une charte pour le libre accès aux publications et une politique de gestion et partage des données de la recherche et codes logiciels.

La science ouverte : un objectif stratégique de l'Institut Pasteur

L’Institut Pasteur soutient la science ouverte depuis la signature en 2004 de la Déclaration de Berlin sur l’accès ouvert à la connaissance. Cet engagement pour la science ouverte a depuis été formalisé dans le plan stratégique 2019-2023 dont l'un des objectifs est de favoriser l’accès ouvert aux publications et aux données de la recherche.

En se dotant en mai 2021 de deux nouvelles politiques, l’Institut Pasteur concrétise son engagement et montre sa volonté de s’aligner sur le mouvement mondial pour la science ouverte (open science) dans le but de :

  • faciliter le partage et la réutilisation des données, publications et codes logiciels selon les principes FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, Reusable) ;
  • augmenter l’efficacité de la recherche et accélérer l’innovation par la réutilisation des résultats ;
  • démocratiser l’accès aux résultats d’une recherche intègre et de qualité ;
  • faire avancer les connaissances en tant que biens communs de l’humanité.

La Charte pour le libre accès aux publications

L’Institut Pasteur s'est fixé pour objectif d’atteindre, à partir de 2021, 100% des publications de l’année en Open Access.

Avec la charte pour le libre accès aux publications, l’Institut Pasteur demande à ses chercheurs de :

  • publier en CC-BY et sans embargo, soit dans une revue nativement Open Access, soit en appliquant la stratégie de conservation des droits
  • déposer leurs publications dans l’archive ouverte HAL-Pasteur

La charte est accompagnée d’un guide pratique pour répondre aux questions sur l’Open Access et le dépôt dans HAL.

Elle a été élaborée dans le cadre d’un projet mené par le CeRIS.

Contact : hal-pasteur@pasteur.fr

 

La Politique de gestion et partage des données de la recherche et codes logiciels

Cette politique fixe les lignes directrices de l’Institut Pasteur sur la gestion et le partage des données de la recherche et des codes logiciels. Elle a pour objectif de faciliter le partage et la réutilisation des données et codes logiciels selon les principes FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, Reusable).

Elle résume les bonnes pratiques à mettre en œuvre tout au long du processus de recherche et renvoie vers des fiches pratiques qui donnent aux scientifiques les moyens opérationnels de mettre en œuvre ces bonnes pratiques.

Cette politique a été mise en place dans le cadre d’un projet collaboratif et transversal mené par le CeRIS et la plateforme de data management.

Contact : rdm-policy@pasteur.fr

 

Le Baromètre Science Ouverte de l'Institut Pasteur

Selon le Baromètre Science Ouverte de l'Institut Pasteur, 85 % des publications pasteuriennes publiées en 2020 sont en accès ouvert en juillet 2021.

 

Proportion des publications 2020 en accès ouvert (mesuré en 2021)

 

Institut Pasteur - Baromètre Institut Pasteur de la Science Ouverte - proportion des publications 2020 en accès ouvert

85,1 % des publications sont en Accès Ouvert global : publications de la voie verte (green OA) et de la voie dorée  (gold OA) ainsi que les publications en lecture gratuite sur le site éditeur (mais dont la réutilisation n'est pas libre).

72,3 % des publications sont en gold OA :

  • Editeur & Archive ouverte (66,2 %) : publications dans des revues Open Access sous licence Creative Commons (CC), qui autorise le postage du PDF éditeur en archive ouverte.
  • Editeur (6,1%) : publications en gold OA n’ayant pas fait l’objet d’un dépôt en archive ouverte ou publications en lecture gratuite sur le site éditeur.

79 % des publications sont déposées en archive ouverte (green OA) :

  • Archive Ouverte (12,8 %) : publications uniquement disponibles en archive ouverte (avec manuscrit auteur accepté pour publication), dont l’accès est payant sur le site éditeur.
  • Editeur & Archive ouverte (66,2 %) : publications en gold OA également déposées en archive ouverte.

    La méthodologie pour créer ce baromètre reprend le code du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) pour le calcul du baromètre français de la science ouverte [1]. Ce code a ensuite été adapté par l’Université de Lorraine pour qu’il puisse être réutilisé facilement par les établissements de l’ESR [2].

    Pour l’Institut Pasteur, les données ont été extraites en juillet 2021 de HAL [3] et de Web of Science. Les bases Unpaywall et HAL ont été utilisées pour les données d’Open Access. Seuls les articles de recherche, reviews et letters disposant d’un DOI ont été pris en compte (les autres types de publications - ouvrages, chapitres d’ouvrages, communication en congrès - sont très minoritaires).

     

    Institut Pasteur - Baromètre Institut Pasteur de la Science Ouverte - évolution du taux d'accès ouvert aux publications 2016-2020

    Le taux d’Open Access n’est pas fixe et augmente de quelques points avec le temps. Le taux des publications de 2020 disponibles en accès ouvert est néanmoins déjà supérieur de 3 points à celui des publications 2019, qui est de 82 % à la même date.

    Le taux 2020 devrait encore augmenter car certains éditeurs rendent gratuite la lecture de la publication sur leur site après un certain délai (embargo de 6 mois à 2 ans).

     

    [1] Monitoring Open Access at a national level: French case study », https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02141819.

    [2] Le code est en open source sur gitlab : https://gitlab.com/Cthulhus_Queen/barometre_scienceouverte_universitedelorraine/.

    [3] Les données de HAL sont exportées avec l’outil ExtrHAL.

     

    Lettre d'information Science ouverte

    Toutes les deux semaines, la lettre d'information Science Ouverte de l’Institut Pasteur vous informera et vous éclairera sur les évolutions,  les enjeux et les nouvelles pratiques dans trois grands domaines de la science ouverte : l'édition scientifique à l'ère de l’Open Access, la gestion et le partage des données et des logiciels, l'évaluation et le pilotage de la recherche.

     

    Retour en haut