1. Article | 04.11.2016

    André Lwoff (1902-1994)

    L’œuvre scientifique d’André Lwoff est dominée par deux découvertes aux conséquences majeures : celle des facteurs de croissance bactériens et celle des formes dormantes des virus de bactéries, les prophages. Il partagera, avec François Jacob et Jacques Monod, le prix Nobel de médecine 1965 « pour la découverte de la régulation génétique de la synthèse des enzymes et des virus...

  2. Article | 16.01.2017

    Lwoff Class (2012-2015)

    Ph.D. StudentUndergraduate studiesLaboratoryThesis AdvisorLab HeadDoctoral SchoolPh.D. projectEva Christina BORITSCHKarl-Franzens-University, Graz, AustriaIntegrated Mycobacterial PathogenomicsRoland BroschRoland BroschB3MIExploring the evolutionary success of Mycobacterium tuberculosis, the agent of TBIsidro CORTES CIRIANOUniversity of Zaragoza, SpainStructural BioinformaticsThérèse...

  3. Article | 04.11.2016

    François Jacob (1920-2013)

    En collaboration étroite avec Jacques Monod, François Jacob aboutira au concept révolutionnaire de régulation génétique. Les deux hommes partageront avec André Lwoff le prix Nobel de médecine 1965« pour la découverte de la régulation génétique de la synthèse des enzymes et des virus ».

  4. Actualité | 21.09.2015

    50 ans après le Prix Nobel : Jacob, Lwoff et Monod, fondateurs de la biologie moléculaire

    En 1965, le prix Nobel de physiologie ou de médecine était attribué à André Lwoff, Jacques Monod et François Jacob « pour leurs découvertes concernant le contrôle génétique de la synthèse des enzymes et des virus ». Les travaux de ces trois chercheurs de l’Institut Pasteur furent reconnus comme l’une des contributions les plus importantes à la constitution de la biologie...

  5. Document de presse | 21.09.2015

    50 ans après le Prix Nobel : Jacob, Lwoff et Monod, fondateurs de la biologie moléculaire

    En 1965, le prix Nobel de physiologie ou de médecine était attribué à André Lwoff, Jacques Monod et François Jacob « pour leurs découvertes concernant le contrôle génétique de la synthèse des enzymes et des virus ». Ce système de régulation est baptisé « opéron ». Au-delà du prestige du Prix Nobel, les travaux de ces trois chercheurs de l’Institut Pasteur...

  6. Article | 04.11.2016

    Jacques Monod (1910-1976)

    Pour Jacques Monod, la biologie moléculaire devait servir à mettre en place les éléments d’un puzzle, expliquant les mécanismes communs à tout le règne du vivant, de la bactérie aux animaux complexes. Inspirés par André Lwoff, Jacques Monod, en collaboration étroite avec François Jacob, découvre le premier système de régulation génétique, appelé opéron. Quatre ans après la publication de...

  7. Dossier | 24.05.2018

    De la biologie moléculaire aux cellules souches

    Mai 1968. Tandis que le mouvement étudiant bat le pavé parisien, Jacques Monod et François Jacob préparent ce qui deviendra un tournant décisif pour l’Institut Pasteur : l’ouverture d’un nouveau département consacré à la biologie moléculaire, c’est-à-dire à l’étude des mécanismes moléculaires qui orchestrent la vie des cellules. Le projet, qui vient d’être approuvé par le conseil d’administration...

  8. Document de presse | 14.11.2013

    Disparition de François Jacob, une grande figure de la biologie moléculaire

    C’est avec une très vive émotion et une profonde tristesse que l’Institut Pasteur a appris la disparition de François Jacob. Ancien de l’armée Leclerc, Compagnon de la Libération, François Jacob n’a jamais hésité à défendre, au péril de sa vie, les valeurs cardinales de la Démocratie et de la Liberté. Scientifique brillant, ayant fait toute sa carrière à l’Institut...

  9. Document de presse | 23.09.2013

    L’Institut Pasteur inaugure son nouveau centre dédié aux recherches sur les maladies émergentes, en présence de Monsieur François Hollande, Président de la République.

    Le 14 novembre 2012, le Professeur Alice Dautry, directrice générale de l’Institut Pasteur, et Monsieur Jean-Pierre Jouyet, président du Conseil d’Administration de l’Institut Pasteur, ont inauguré, en présence de Monsieur François Hollande, Président de la République, le nouveau centre de recherche de l’Institut Pasteur dédié à l’étude des maladies émergentes....

  10. Article | 05.12.2016

    Microbiologie

    Les bactéries ont toujours été des modèles d’études importants à l’Institut Pasteur. C'est notamment le cas du département de Microbiologie qui travaille sur les bactéries, les archées et leurs virus, à travers des approches multidisciplinaires.

Pages

Retour en haut