CIBU

Missions de la CIBU

  1. CIBU
  2. Missions de la CIBU

Missions de la CIBU

La Cellule d’Intervention Biologique d’Urgence (CIBU) a été créée fin 2002 sous l’impulsion du Directeur Général de la Santé (DGS) et du Directeur Général de l’Institut Pasteur, afin de répondre aux « urgences biologiques spécialisées ». Ces urgences peuvent être des épidémies, des accidents ou une utilisation potentielle d'armes d'origine biologique, toutes mettant en péril la santé publique.

Dans ce cadre, la CIBU s’engage à :

  •  Répondre aux urgences microbiologiques 7/7 jours et 24/24 heures selon une procédure opérationnelle, notamment en astreinte, faisant appel à un personnel en nombre suffisant, qualifié et formé
  • Détenir les capacités scientifiques et techniques de détection et d’identification dans l’urgence des agents infectieux couverts par les plans de santé publique, les agents de classe 4 en lien avec le CNR des Fièvres Hémorragiques Virales et les autres agents infectieux en soutien aux CNR en cas d’épidémies exceptionnelles.
  • Répondre à l’émergence d’agents infectieux par une capacité opérationnelle de détection et d’identification d’agents inconnus et une recherche appliquée de développement de techniques innovantes permettant l’identification rapide d’agents inconnus
  • Mobiliser à l’international de l’expertise en cas d’urgence représentant une menace pour la sécurité sanitaire en France
  • Informer sans délai Santé publique France (SPF) en cas de détection de tout phénomène inhabituel susceptible d’avoir un impact sur la santé publique.

La CIBU est composée de 3 pôles :

  • Le Pôle d’Identification Bactérienne (PIB), en charge de l’identification des bactéries par des techniques biologie moléculaire
  • Le Pôle d’Identification Virale (PIV), en charge de l’identification des virus principalement par des techniques de biologie moléculaire et de culture cellulaire
  • Le Pôle de Génotypage des Pathogènes (PGP), réalisant du séquençage par technologies Sanger et de nouvelles générations

Elle intervient 24h/24 et 7j/7 pour la détection et l’identification d’un large spectre de pathogènes, en particulier sur les agents suivants :

  • Bactéries : agents du charbon, de la peste, de la tularémie, de la mélioïdose et de la morve, …
  • Virus : détection des agents de classe 4 Ebola, Marburg, Crimée-Congo, Lassa et Nipah sans amplification de l’agent infectieux ; détection des virus grippaux A(H5N1) et A(H7N9), des coronavirus du SRAS et du MERS, des orthopoxvirus pathogènes pour l’homme, …

Un large panel d’autres agents infectieux peut être détecté et identifié à la CIBU, dans des situations sans caractère d’urgence.

En plus de ses activités d’intervention et d’identification, la CIBU est rattachée à l’Unité de recherche et d’expertise Environnement et Risques Infectieux, avec des activités de recherche en lien direct avec ses missions de base.


Mis à jour le 07/05/2018
Retour en haut