L'Institut Pasteur doit-il acquitter des droits de succession ?

L’Institut Pasteur est exonéré des droits de succession, de par sa qualité de fondation reconnue d’utilité publique, pour la part qui lui revient en propre. Les legs sont donc reçus « francs et quittes » de tout prélèvement fiscal

Accéder à la FAQ donateur
Cet article vous a-t-il été utile ?
Vous avez déjà répondu pour cet article.
Retour en haut