Les missions du Réseau international des Instituts Pasteur

Le Réseau International des Instituts Pasteur a pour mission de contribuer à l’amélioration de la santé humaine, en particulier face aux agents infectieux par la recherche biomédicale, les activités de santé publique, la formation auxquelles s'ajoutent l'innovation et le transfert technologique. Ces missions sont conduites avec la volonté de promouvoir un développement durable fondé sur le renforcement des capacités locales dans le respect des Droits de l’Homme et de l’environnement. 

|

Modèle unique de coopération en santé, le RIIP rassemble au-delà de ses structures, une communauté humaine et scientifique mobilisée sur des priorités de santé tant locales qu’internationales.

 

RECHERCHE

Elles portent sur les principales pathologies transmissibles qu'elles soient bactériennes, parasitaires ou virales. Ces recherches sont étroitement liées aux défis et besoins de santé des pays d’implantation de chaque établissement membre. Elles concernent toutes les grandes pathologies inscrites à l’agenda international (tuberculose, VIH/sida, paludisme, hépatites virales) ainsi que les maladies négligées (rage, leishmanioses, ulcère de Buruli...)

De nombreuses équipes en Afrique et en Asie travaillent à l’identification de pathogènes émergents, des anthropozoonoses et des maladies à transmission vectorielle (dengue, encéphalites, fièvres hémorragiques, chikungunya…), ainsi qu’à la compréhension des facteurs de risques de ces émergences. L’étude des résistances aux antimicrobiens constitue également un axe de recherche important du Réseau. Réparti sur les 5 continents, le RIIP est parfaitement positionné pour mettre en œuvre une approche « One Health » (une seule santé) de la recherche alliant santé humaine, animale et préoccupations environnementales. Les chercheurs dans le Réseau, femmes et hommes de cultures différentes, sont unis par la même rigueur scientifique et les mêmes valeurs d’une recherche au bénéfice de tous.

Les relations privilégiées qu'entretiennent les laboratoires du Réseau avec les autorités sanitaires nationales et internationales favorisent la synergie entre les priorités locales et la communauté scientifique internationale. Elles permettent également des transferts de technologie et la mise en œuvre de techniques biologiques de pointe vers des environnements qui ne pourraient y avoir accès autrement. 

 

SANTE PUBLIQUE

Le RIIP abrite, à la demande des Ministères de la santé, un grand nombre de centres nationaux et internationaux de référence sur les maladies infectieuses et la résistance aux agents antimicrobiens. Ces centres nationaux de référence agissent en tant qu’observatoires des maladies transmissibles dans les pays où ils sont situés, tandis que les centres collaborateurs de l’OMS assurent une fonction similaire pour le réseau de l’OMS. Cette activité de surveillance sanitaire et épidémiologique est indispensable pour répondre aux situations épidémiques, comprendre l’environnement et les mécanismes épidémiologiques de développement des endémies et détecter les émergences ou réémergences d’agents infectieux.

La plupart des membres du Réseau International des Instituts Pasteur assurent des services de vaccination, de biologie clinique, de microbiologie de l’environnement et de dépistage. Un certain nombre d’instituts membres du RIIP sont également impliqués dans la production de vaccins à la demande des autorités de santé des pays et/ou de l’OMS.

 

FORMATION

Chaque institut du Réseau International a pour mission de contribuer au renforcement des ressources humaines scientifiques, des techniciens de laboratoire et des professionnels de santé dans leur pays d’implantation.

De nombreux instituts du RIIP sont laboratoires d’accueil d’étudiants des universités tant nationales qu’internationales. Ils assurent également l’encadrement de stagiaires nationaux et étrangers dans le cadre de la formation continue de médecins en spécialisation et/ou des techniciens de laboratoire. Des chercheurs des instituts du RIIP participent à la formation des spécialistes par des cours et des séminaires dans les enseignements de 3e cycle. Plusieurs centres dédiés à la formation et à l’accueil des stagiaires existent dans le RIIP.

Les établissements membres du RIIP organisent aussi des cours internationaux et développent des programmes de formation en partenariat avec les universités et les institutions locales. Ces programmes ouverts à tous contribuent ainsi à la transmission des savoirs et à la formation des chercheurs et des experts de santé publique de demain, dans toutes les régions du monde. 
 

INNOVATION ET TRANSFERT TECHNOLOGIQUE

Enjeu aujourd'hui stratégique, l'innovation et le transfert de technologie sont devenus des axes de développement des Instituts du Réseau International. Certains d'entre eux, comme l'Institut Pasteur de Corée, développent des plates-formes de screening ou de nouvelles méthodes de diagnostic (Institut Pasteur de Dakar, Institut Pasteur de Montevideo, etc.).

Retour en haut