Les vaccins : une chance pour nos enfants !

Dossier de presse
|

Ce que l’on nomme hésitation, voire défiance, envers la vaccination, est un sentiment compréhensible, particulièrement chez les jeunes parents au moment où leurs enfants vont être vaccinés. Si ce principe peut sembler aujourd’hui moins essentiel, voire optionnel, aux parents qui ne sont plus confrontés aux drames infectieux d’hier, il demeure néanmoins un outil indispensable de santé publique.

L’obligation vaccinale entre en vigueur au 1er janvier 2018 et suscite, de ce fait, des  inquiétudes et des débats au sein de l’opinion publique. De nombreuses contre-vérités scientifiques circulent, mettant en exergue la prétendue dangerosité des vaccins et discutant de la pertinence de la vaccination. L’Inserm a publié le 18 décembre une mise au point qui vise à donner le point de vue de la Science à propos des 11 vaccins qui seront obligatoires en France en 2018 pour tous les enfants.

Face à l’ensemble de ces rumeurs, Alain Fischer, pédiatre, chercheur en immunologie, coordinateur de la Concertation Citoyenne sur la vaccination et Philippe Sansonetti, infectiologue, chercheur en microbiologie, auteur de « Vaccins », tous deux professeurs au Collège de France, ont joint leurs forces afin d’approfondir une réflexion sur la vaccination dans toutes ses dimensions.

Ils ont pour ce faire regroupé autour d’eux, de manière informelle et indépendante de tout groupe de pression, des collègues universitaires, chercheurs en biologie, biostatistique et sciences humaines, médecins, experts en santé publique, économistes, tous  motivés par le profond désir de remettre les faits et données scientifiques objectifs et la prévention des maladies infectieuses au centre du débat. L’objectif est d’aider à rétablir la confiance vaccinale en contribuant à une information objective de nos concitoyens et une formation renforcée de nos personnels de santé.

Afin de diffuser cette information au plus grand nombre, une série de mini-conférences a été proposée autour des principales thématiques faisant débat, vendredi 22 décembre 2017, sous les auspices de l’Université Paris Descartes, en partenariat avec l’Institut Pasteur, l’Inserm et l’AP-HP. 

 

Dossier de presse - 22 décembre 2017

Sommaire des intervenants

  • Ouverture de la conférence de presse par Frédéric Dardel, Président de l’Université Paris Descartes ;
  • « Prise de position et contextualisation » par Françoise Barré-Sinoussi, co-découvreuse du VIH, Prix Nobel de Médecine 2008 ; Directrice de recherche émérite Inserm ;
  • « Impact des vaccinations du nourrisson » par Daniel Levy-Bruhl, Responsable d’unité Santé Publique France, Département des maladies infectieuses ;
  • « Effets indésirables des vaccins : la réalité du terrain » par Véronique Dufour (Infovac-France, Ville de Paris : Protection Maternelle et Infantile) ;
  • « L’analyse du risque post-vaccinal,  à propos de deux exemples : la Mort Subite du nourrisson et le syndrome de Guillain-Barré » par Alain-Jacques Valleron de l’unité Inserm 1169 – Hôpital Bicêtre, AP-HP ;
  • « Aluminium et vaccins, ce que l’on sait aujourd’hui » par Liliane Keros de l’Académie nationale de Pharmacie ;
  • « Vaccination des nourrissons : trop, trop tôt ? » par Alain Fischer, Professeur d’immunologie pédiatrique - Institut Imagine (Inserm, Université Paris-Descartes, Hôpital Necker Enfants malades AP-HP) et titulaire de la chaire de médecine expérimentale au Collège de France ;
  • « L’obligation vaccinale votée, et après ? » par Frédéric Bizard, économiste, enseignant à Sciences Po.
 

 

CONTACTEZ-NOUS 

AURÉLIE PERTHUISON
Responsable du service Relations presse
33 (0) 1 45 68 89 28

Lui envoyer un message

MYRIAM REBEYROTTE
Attachée de presse
33 (0) 1 45 68 81 01

Lui envoyer un message

NATHALIE FEUILLET
Assistante du service Relations presse
33 (0) 1 45 68 81 09

Lui envoyer un message

 

Retour en haut