Indonésie

Avertissement : En raison de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques le 26/07/2024 et des difficultés à prévoir dans les transports, le CMIP fermera exceptionnellement ses portes à 16h.
|

Vaccinations recommandées

Systématiquement :

Vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal à mettre à jour

Hépatite A

1 injection 15 jours avant le départ, rappel 1 à 3 (5) ans plus tard. Enfants : dès l’âge de 1 an.

En fonction des modalités du séjour 

Encéphalite japonaise

 à partir de l'âge de 2 mois pour les personnes expatriées ou devant séjourner en zone rurale pendant la période transmission (cf. Avis du Haut conseil de la santé publique 20 septembre 2013) : 2 injections espacées de 7 (adulte 18_65 ans) à 28 jours, rappel 12 à 24 mois plus tard.

Hépatite B

Pour des séjours longs ou répétés : deux injections espacées d’un mois, rappel unique 6 mois plus tard. Lorsque l’immunité doit être rapidement acquise (en cas de départ imminent),  un schéma accéléré comportant trois doses rapprochées à J0, J7, J 21 et une quatrième dose 1 an plus tard peut être utilisé, uniquement chez l'adulte.

Rage

En cas de séjour prolongé en situation d’isolement (enfants : dès qu’ils marchent) : trois injections à J0, J7, J28 (ou 21)

Typhoïde

En cas de séjour prolongé ou dans des conditions d’hygiène précaires (enfants : à partir de l’âge de 2 ans) : une injection 15 jours avant le départ.

NB.  Un certificat de vaccination antiamarile est exigé à l’entrée du pays, des voyageurs âgés de plus de 9 mois en provenance de pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune. (cf. OMS Voyages internationaux et santé 2018). Durée de validité administrative : à vie

Paludisme

  • Transmission toute l’année dans la plupart des zones des cinq provinces orientales (Nusa Tenggara oriental - y compris la ville de Labuan Bajo - , Moluques, Moluques du Nord et Papouasie, Papouasie occidentale), ainsi que les zones rurales de Kalimantan. Le risque est le plus élevé en Papouasie.
  • Dans les autres parties du pays, il y a un risque de paludisme dans certains districts, sauf dans la municipalité de Jakarta, les villes et zones urbaines ainsi que dans les principaux sites touristiques (dont Bali)
  • Pf (62,5 %) ; Pv (37,5 %) ; Pk (dans la province de Kalimantan)
  • Résistance à la chloroquine de certaines souches de P. vivax

Prévention :

  • Protection personnelle antivectorielle pour l’ensemble du pays • Pas de chimioprophylaxie pour un séjour conventionnel.
  • Chimioprophylaxie : A/P ou D (ou M) pour les séjours en Papouasie/Nouvelle Guinée occidentale et si exposition particulière au risque ou si risque de forme grave de paludisme dans les autres zones à risque.
  • Consultation si fièvre pendant le séjour ou dans les 3 mois qui suivent le retour et information sur la notion de voyage dans les 3 derniers mois

Traitements préventifs

Consulter la page Recommandations générales du Centre médical de l'Institut Pasteur.

 

Retour en haut