Covid-19 : un candidat vaccin utilisant un vecteur lentiviral

Il s’agit d’un candidat vaccin contre le virus SARS-CoV-2 administrable par voie nasale qui a montré dans des études précliniques une très bonne efficacité et une production d’anticorps et de réponses cellulaires cytotoxique très élevée.

|

Ce vaccin, développé avec la société de biotechnologie TheraVectys, est basé sur l’utilisation d’un vecteur lentiviral. Le vecteur est dépourvu de tous les gènes viraux pour être inoffensif pour l’homme et produit la protéine Spike. Cette protéine, qui forme des spicules tout autour du virus, est la clé d’entrée du virus dans les cellules. L’objectif est d’induire une réponse immunitaire spécifique contre cette protéine, et donc à la fois la production d’anticorps capable de reconnaitre le virus SARS-CoV-2 et des cellules cytotoxiques capables de détruire les cellules infectées et d’empêcher ainsi le développement de l’infection.

L’hypothèse est que l’administration par spray nasal serait la voie d’administration la plus efficace pour ce vaccin. Un vaccin efficace contre le coronavirus devrait induire une protection vaccinale à la porte d’entrée du virus, c’est-à-dire au niveau des voies respiratoires. Les anticorps neutralisants présents dans le sang ne participeraient finalement que d’une façon marginale à la protection. Ce candidat vaccin réduit d’une façon drastique la charge virale dans les poumons (d’un facteur 100 000). En effet, si les vaccins induisent habituellement une production d’anticorps IgG, l’administration par spray nasale induit une plus grande production d’IgA dans les muqueuses pulmonaires, qui sembleraient beaucoup mieux protéger contre l’infection.

Ce type de vecteur s’est révélé prometteur contre d’autres virus. Un vaccin thérapeutique contre le VIH a obtenu de bons résultats de sécurité en phase I chez l’homme. Des vaccins thérapeutiques sont également en développement - actuellement en phase préclinique - contre différents cancers, avec des résultats encourageants.

Lire le communiqué de presse « Covid-19 : un projet vaccin lentiviral par voie intra-nasale assure une protection importante chez l’animal ».

Retour en haut