Investigation clinique et accès aux ressources biologiques (ICAReB)

FAQ ICAReB

1. Est-ce que votre organisme sert comme biobanque publique (c’est-à-dire pour servir tous les chercheurs dans toute la France) ?

La plate-forme ICAReB de l’Institut Pasteur a une activité de biobanque qui est ouverte à tous les scientifiques recherchant des échantillons pour les besoins de leurs propres recherches ou à des fins d’enseignement. L’accès est donc ouvert à la communauté scientifique mais il n’est pas systématique : les demandes doivent d’abord avoir été validées après une demande formalisée par le remplissage d’un formulaire . Toutes les demandes doivent suivre une procédure d’évaluation pour pouvoir être satisfaites conformément à la charte consultable sur ce lien . Enfin, l’accès à ce service n’est pas gratuit. Il prend en compte les frais de personnels qui gèrent ces échantillons sous Assurance Qualité (temps passé), ainsi que les consommables et réactifs utilisés (tubes, milieux…) et les frais de stockage. Ainsi, le plus simple si des chercheurs vous font appel, est de les renvoyer à cette adresse : demande-RBH@pasteur.fr afin que nous puissions étudier avec eux leur demande, pour savoir si nous pouvons la prendre en charge, et évaluer les coûts afférents (devis), voire les ré-orienter le cas échéant.

2. Existe-il d’autres biobanques de votre taille en France ?

Oui, il existe un grand nombre de biobanques en France, de tailles et capacités très variées, certaines comparables à celles de l’Institut Pasteur et répertoriées sur ce site : http://www.biobanques.eu/fr/infrastructure/qu-est-ce-que-biobanques

3. Est-ce que votre organisme est habilité de fournir :

  • des cultures cellulaires (humaines) primaires ?

Oui, selon les modalités précisées ci-dessus ; il s’agit essentiellement de cellules primaires humaines (sanguines) de volontaires sains.

  • des cellules souches humaines (exemple : déchets chirurgicaux, cordons ombilicaux)?

Nous n’avons pas ce type d’échantillons à la plate-forme ICAReB.

Retour en haut