Le Centre de recherche translationnelle (CRT)

Faciliter la création de projets biomédicaux et faire avancer la médecine. C’est la mission du Centre de recherche translationnelle (ou CRT) depuis sa création en 2014. Le terme "translationnel" traduit le transfert réciproque des connaissances de la recherche effectuée au laboratoire à celles appliquées au chevet des patients, et l’ensemble des travaux utilisant des échantillons humains (prélèvements de sang, par exemple). Le but de ces recherches est d’améliorer la prise en charge des patients et la compréhension des maladies.

|

Le Centre de recherche translationnelle aide ainsi les chercheurs de l’Institut Pasteur et son Réseau international à valoriser les résultats de leurs travaux par des études complémentaires en lien avec les hôpitaux (avec lesquels le CRT noue des partenariats). Très concrètement, le CRT accompagne les projets à plusieurs niveaux, selon le besoin des chercheurs : formaliser les questions scientifiques et notamment l’aide technologique, aider à rédiger les projets, trouver les partenaires cliniques indispensables, réaliser les démarches éthiques et réglementaires.

Une coordination clinique

La coordination clinique est un service du CRT qui accompagne les projets de recherche translationnelle depuis leur conception jusqu’à la publication scientifique qui conclut les travaux. Que ce soit en facilitant l’accès à des échantillons humains ou à des données de santé, en permettant la réalisation de recherches biomédicales, en coordonnant le développement à l’hôpital de thérapies innovantes, candidat-vaccins et thérapies géniques…

Une plateforme technologique

De tels projets de recherche translationnelle supposent l’accès à des équipements de pointe. La plateforme technologique du CRT possède toutes les technologies nécessaires à la conduite de ce type recherche, incluant la manipulation de matériel humain infectieux, en toute sécurité.

Une biobanque

Un des atouts du CRT réside dans sa structure d’accès aux ressources biologiques : elle se charge du recrutement de volontaires sains et de patients et elle assure la gestion des prélèvements et des données cliniques associées.  Une banque d’échantillons sanguins de plus de 250 volontaires sains est actuellement disponible pour les chercheurs, cliniciens.

Deux exemples de projets

Le Centre de recherche translationnelle finance par exemple les tests pré-cliniques d’une stratégie de lutte contre la formation de biofilm bactérien, développée dans les laboratoires du département Microbiologie de l’Institut Pasteur. La formation de tel biofilms bactériens est responsable d’infections acquises en cours d’hospitalisation (infections nosocomiales).

Le CRT accompagne aussi un projet avec le département d’Immunologie pour mieux comprendre les réponses immunitaires dans les prélèvements cutanés de patients atteints de la maladie de Verneuil (maladie dermatologique). Environ 700 patients sont suivis au Centre médical de l’Institut Pasteur.

Vous êtes chercheur ? En savoir plus sur ce centre...

Stanislas Pol - Institut Pasteur
 

Stanislas Pol

Directeur du CRT

Le lien entre recherche médicale et amélioration de la santé des patients a toujours été une préoccupation de l’Institut Pasteur. Avec le CRT, nous créons des passerelles entre les chercheurs et les cliniciens. Nous accélérons le progrès médical en les aidant à monter leur projet, et en leur donnant accès à des échantillons biologiques et une plateforme technologique d’exception.

 

 

Retour en haut