Avertissement : Pour rappel, le Musée Pasteur est fermé aux visites individuelles, y compris la semaine du 12 novembre 2018

En mémoire du Dr François Rouet

Actualité
|

Notre collègue et ami, François Rouet s’est éteint le 13 juin 2018 à l’âge de 53 ans des suites d’une longue maladie. Le Réseau international des instituts Pasteur souhaite à rendre hommage à ce scientifique et homme de santé publique passionné qui a dédié sa carrière à l’amélioration de la prise en charge des patients dans les pays les plus défavorisés.

Pharmacien de formation, François effectue son service national au Cameroun à l’Organisation de Coordination et de Coopération pour la lutte contre les Grandes Endémies en Afrique Centrale (OCEAC) de 1992 à 1994. Après un court passage en France, il repart en Guadeloupe durant 5 ans comme Praticien Hospitalier titulaire à l’Établissement Français du Sang au CHU de Pointe-à-Pitre. En mars 2000, il prend la direction du Centre de Diagnostic et de Recherches sur le SIDA au CHU de Treichville en Côte d’Ivoire. Durant 4 ans, son action va être déterminante dans la réorganisation de ce centre. Il favorise la participation à des programmes de recherche en virologie comme en témoigne les nombreux articles publiés dans le cadre de PAC-CI, le site de recherche de l’ANRS en Côte d’Ivoire. Il a été un des premiers à tester et valider le suivi de la charge virale des patients infectés par le VIH par les techniques de PCR Biocentric.

En novembre 2004, il quitte la Côte d’Ivoire et devient Praticien Hospitalier dans le laboratoire de virologie du CHU Necker Enfants Malades à Paris. En août 2005, il prend la direction du laboratoire de virologie du Centre Muraz de Bobo Dioulasso au Burkina Faso. Il y développe entre autres les techniques de PCR et participe à d’importants projets de recherche dont l’essai Kesho-Bora financé par l’ANRS sur la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant. En 2008, il soutient sa thèse de virologie à Paris sur la diversité du VIH.

En 2009, il rejoint le Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF) au Gabon où il dirige l'unité de rétrovirologie jusqu'en 2013. C’est en juin de cette année que François intègre le Réseau international des instituts Pasteur en devenant Responsable de l’Unité VIH/Hépatites de l’Institut Pasteur du Cambodge. Il s’est alors fortement impliqué dans la recherche sur la variabilité génétique des virus VIH mais aussi des hépatites B, C et E en lien avec l’épidémiologie locale. C’est en particulier son travail qui permettra de retracer l’histoire de l’épidémie iatrogénique de VIH et d’hépatite C ayant sévit en 2014 à Roka, un village au nord-ouest du Cambodge. 

Scientifique reconnu, François était apprécié de ses collègues et partenaires de différents horizons autant pour ses grandes compétences professionnelles que pour son extrême gentillesse et son attention aux autres. 

Toute la communauté du Réseau international des instituts Pasteur adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

 

Retour en haut