Avertissement : Pour rappel, le Musée Pasteur est fermé aux visites individuelles, y compris la semaine du 12 novembre 2018

Encéphalites infectieuses

Une approche intégrative pour mieux comprendre et combattre 
l’encéphalite infectieuse de l’enfant 

|

L’encéphalite, inflammation aiguë du cerveau associée à des dysfonctionnements neurologiques, est essentiellement d’origine infectieuse. Tous les cas nécessitent une hospitalisation. L’encéphalite est considérée comme un pro- blème de santé publique d’envergure mondiale en raison de son taux de mortalité élevé et des conséquences neurologiques à long terme affec- tant 30 % des survivants. En Asie, l’encéphalite constitue l’une des causes les plus fréquentes et graves d’hospitalisation pédiatrique. Cependant, en dépit d’importantes recherches microbiologiques et de l’utilisation de tests diagnostiques de biologie moléculaire, l’agent pathogène demeure inconnu chez plus de 60 % des patients. En raison des difficultés du diagnostic microbiologique dans les hôpitaux référents, les cliniciens locaux traitent le syndrome d’encéphalite aiguë de façon essentiellement empirique, avec des résultats incertains. 

Encéphalites - Réseau international des instituts Pasteur

Légende: Hôpital Pédiatrique de Yangon, Birmanie - Les médecins analysent les résultats du scanner cérébral d'un jeune patient souffrant d'encéphalite. © Institut Pasteur/Pyay Kyaw Myint

Initié en 2013 et dirigé par Marc Lecuit, responsable de l’unité Biologie des infections à l’Institut Pasteur, et de Paul Newton, directeur du Lao-Oxford-Mahosot Hospital-Wellcome Trust Research Unit à Vientiane, le projet SEAe (South East Asia encephalitis) a pour ambition de réduire la morbidité associée à l’encéphalite en améliorant la prévention, le diagnostic et le traitement des patients, principalement des enfants.  Le projet vise à relever des défis scientifiques et médicaux majeurs :

  • combler les lacunes en connaissances biomédicales sur le syndrome d’encéphalite aiguë (pathophysiologie, étiologie, séquelles neurologiques à long terme) ;
  • renforcer les capacités des laboratoires cliniques, l’objectif étant d’améliorer le diagnostic et la prise en charge des patients ;
  • découvrir des pathogènes nouveaux et identifier des pathogènes inhabituels associés à l’encéphalite ;
  • caractériser et analyser les facteurs liés à des groupes de cas d’encéphalite grâce à l’approche One Health intégrant santé humaine, santé ani- male et environnement ;
  • fournir des informations actualisées et fiables et établir un réseau de surveillance national et sous- régional durable permettant aux cliniciens et aux acteurs de santé publique de mieux définir les poli- tiques de prévention et les stratégies de vaccination, et de renforcer les capacités de préparation face aux risques biomédicaux émergents.

En savoir plus


SEAe est une initiative interinstitutionnelle d’AVIESAN cofinancée par la Fondation Total. 

Retour en haut