Comprendre la résistance des patients contrôleurs du VIH : comment leurs cellules T CD4+ sont-elles protégées de l’infection ?

Quelques rares patients infectés par le VIH parviennent à maintenir une charge virale suffisamment basse pour pouvoir se passer de traitement. Une étude menée par des chercheurs de l’Institut Pasteur et des collaborateurs montre que les cellules T CD4+ de ces patients bloquent un récepteur important pour l’entrée du VIH.

Français

COVID-19: reducing outbreak risk with repeated antigen screening in healthcare facilities

With the emergence of the Omicron variant, healthcare facilities remain highly vulnerable to virus spread. Effective surveillance of viral presence in these facilities is therefore crucial and needs to be adapted according to outbreak risk. Scientists from the Institut Pasteur worked with colleagues to analyze the reactive use of antigen testing in a long-term care facility following a detected surge in outbreak risk.

Anglais

Innovative genomic data analysis method leads to the discovery of novel coronavirus families

Despite concerted planetary efforts to sequence and analyze SARS-CoV-2, our understanding of the virus is limited by a lack of genomic data on coronaviruses. A group of scientists who began working together at a hackathon have discovered a number of novel coronaviruses by analyzing all the RNA sequencing data that is publicly available at global level.

Anglais

Découverte de nouvelles familles de coronavirus grâce à une méthode innovante d’analyse de données génomiques

Malgré d'intenses efforts planétaires sur le séquençage et l'analyse de SARS-CoV-2, la compréhension de ce virus est limitée par un manque de données génomiques sur les coronavirus. Des chercheurs, qui ont commencé à travailler ensemble dans le cadre d’un hackaton, ont analysé toutes les données de séquençages ARN disponibles en libre accès à l'échelle planétaire, découvrant ainsi de nouveaux coronavirus.

Français

Covid-19 : réduire le risque épidémique en répétant les tests antigéniques dans les établissements de soins

Avec l’émergence du variant Omicron, les établissements de soins restent des lieux à haut risque de circulation du virus. Il est donc essentiel d’y surveiller au mieux la présence du virus et de l’adapter en fonction du risque épidémique. Des chercheurs de l’Institut Pasteur et leurs collaborateurs ont analysé l’utilisation réactive des tests antigéniques dans un hôpital de long séjour suite à la détection d’un risque épidémique accru.

Français

Official release of the stamp issued by La Poste with the effigy of Louis Pasteur

On February 15, 2022, La Poste issued a stamp with the effigy of Louis Pasteur on the occasion of the bicentenary of his birth.

Anglais

Sortie officielle du timbre émis par La Poste à l’effigie de Louis Pasteur

Le 15 février 2022, La Poste émet un timbre à l’effigie de Louis Pasteur à l’occasion du bicentenaire de sa naissance.

Français

Conférence Collège de France : Comment s'arrêtent les pandémies ?

Philippe Sansonetti, professeur honoraire de l'Institut Pasteur et professeur émérite du Collège de France, tient une conférence ouverte au public intitulée « Comment s'arrêtent les pandémies ? ». Que doit-on espérer pour la « sortie » de la pandémie de Covid-19 ? Faudra-t-il « apprendre à vivre » avec SARS-CoV-2 ? Que nous apprend l’histoire des grandes pandémies ?

Français

CoronaFISH: a new method for studying SARS-CoV-2 and detecting its presence in the body

The COVID-19 pandemic, which has afflicted the world for more than two years, is caused by SARS-CoV-2. The genome of this respiratory virus is composed of a single strand of RNA, a molecule similar to DNA that enables the virus to replicate in the body. Scientists from the Institut Pasteur, Inserm and the Paris Public Hospital Network (AP-HP) have developed a new method, CoronaFISH, to observe the virus and detect its presence.

Anglais

CoronaFISH : une nouvelle méthode pour étudier le SARS-CoV-2 et détecter sa présence dans l’organisme

La pandémie de la Covid-19, qui touche le monde depuis plus de deux ans, est causée par le SARS-CoV-2. Le génome de ce virus respiratoire est constitué d’un unique brin d’ARN, une molécule proche de l’ADN qui permet au virus de se répliquer dans l’organisme. Des chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et de l’APHP ont mis au point une nouvelle méthode, CoronaFISH, pour observer le virus et détecter sa présence.

Français

Pages

S'abonner à Institut Pasteur RSS
Retour en haut