Laos

Avertissement : En raison de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques le 26/07/2024 et des difficultés à prévoir dans les transports, le CMIP fermera exceptionnellement ses portes à 16h.
|

Vaccinations recommandées

Systématiquement :

Vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal à mettre à jour

Hépatite A

1 injection 15 jours avant le départ, rappel  1 à 3 (5) ans plus tard (enfants,  dès l’âge de 1 an).

En fonction des modalités du séjour :

Encéphalite japonaise

A partir de l'âge de 2 mois pour les personnes expatriées ou devant séjourner en zone rurale pendant la période transmission (cf. Avis du Haut conseil de la santé publique 20 septembre 2013) : 2 injections espacées de 7 (adulte 18_65 ans) à 28 jours, rappel 12 à 24 mois plus tard.

Hépatite B

pour des séjours longs ou répétés : deux injections  espacées d’un mois, rappel unique 6 mois plus tard.

Lorsque l’immunité doit être rapidement acquise (en cas de départ imminent), un schéma accéléré comportant trois doses rapprochées à J0, J7, J 21 et une quatrième dose 1 an plus tard peut être utilisé, uniquement chez l'adulte.

Rage

En cas de séjour prolongé en situation d’isolement (enfants, dès qu’ils marchent) : trois injections à J0, J7, J28 (ou 21)

Typhoïde

En cas de séjour prolongé ou dans des conditions d’hygiène précaires (enfants,  à partir de l’âge de 2 ans) : une injection 15 jours avant le départ.

Paludisme

  • Transmission toute l’année dans tout le pays, sauf à Vientiane. Risque plus élevé dans le tiers Sud du pays, en particulier le long du fleuve Xe Khong et de la frontière Sud avec le Cambodge. Risque modéré dans la pointe Nord frontalière de la Chine, le long de la frontière avec le Myanmar à l’Ouest (provinces de Bokeo et Louang Namtha), de la frontière Sud-ouest avec la Thaïlande (provinces de Champasak and Salavan), le reste de la frontière d’avec le Cambodge et le long de la frontière Sud-Est avec le Vietnam.
  • Pf (34,9 %) ; Pv (65,1 %)

Prévention :

  • Pas de chimioprophylaxie pour les voyages conventionnels
  • Chimioprophylaxie : A/P ou D pour les zones signalées si exposition particulière au risque ou risque de forme grave de paludisme
  • Protection contre les piqûres de moustiques

En cas de fièvre survenant pendant le séjour ou dans les mois qui suivent le retour, il convient de consulter un médecin le plus rapidement possible.

Traitements préventifs

Consulter la page Recommandations générales du Centre médical de l'Institut Pasteur.

Retour en haut