L'Institut Pasteur renforce sa mobilisation contre les maladies émergentes

A l'aube de ses 120 ans qui seront célébrés en 2008, l'Institut Pasteur a décidé de renforcer ses compétences pour faire face à l'émergence de nouvelles maladies et rechercher des solutions à des problèmes de santé publique majeurs, comme le sida, le paludisme mais aussi les maladies liées au vieillissement de la population.

 

 

Communiqué de presse
Paris, le 12 décembre 2007

 

 

Créé après le succès du vaccin contre la rage, grâce à une souscription internationale lancée par l’Académie des sciences, l’Institut Pasteur est inauguré le 14 novembre 1888 par le Président de la République, Sadi Carnot. L’aventure est lancée.

Les chercheurs de l’Institut Pasteur vont alors, au fil du temps, remporter de nombreuses victoires qui ont permis de lutter contre les grands fléaux et de sauver des millions de vies : BCG, vaccin contre la fièvre jaune, contre la polio, découverte du bacille de la peste, de l’agent du paludisme, traitement de la diphtérie par la sérothérapie, découverte des sulfamides…. L’Institut Pasteur sera aussi l’un des berceaux de plusieurs disciplines qui ont contribué à l’évolution de la biologie : microbiologie, immunologie, biologie moléculaire.

Aujourd’hui, les chercheurs de l’Institut Pasteur doivent faire face à de nouveaux défis, notamment : la lutte contre les maladies émergentes qui menacent sans cesse un point ou un autre de la planète (chikungunya, grippe aviaire…), le sida (dont les virus ont été découverts à l’Institut Pasteur en 1983 et en 1985), le paludisme, les cancers d’origine infectieuse…

Au-delà des maladies infectieuses, le 21e siècle est confronté à l’accroissement des maladies liées au vieillissement des populations. Grâce aux travaux développés depuis plusieurs années par ses équipes, l’Institut Pasteur peut aujourd’hui mettre en oeuvre l’expertise acquise pour la compréhension des maladies liées au vieillissement (Alzheimer, Parkinson, surdités…) et explorer des approches thérapeutiques.

La construction du nouveau centre dédié aux maladies émergentes débutera en 2008. Pour répondre à ces défis, l’Institut Pasteur crée un nouveau centre de recherche sur les maladies émergentes sur son campus parisien. La construction de ce nouveau bâtiment débutera en septembre 2008.

Un des objectifs majeurs consiste à décrypter la complexité des interactions entre les agents pathogènes (virus, bactéries, parasites), leurs vecteurs et l’homme. Grâce aux nouvelles technologies, l’approche de cette complexité devient accessible. « C’est pourquoi nous avons décidé d’investir fortement dans les équipements de pointe et de créer des équipes pluridisciplinaires » déclare Alice Dautry, directrice générale de l’Institut Pasteur. « C’est seulement grâce à l’intégration des approches expérimentales et des approches dites in silico - modélisation, bio-informatique et calcul scientifique - que pourront être analysées les quantités considérables de données produites » poursuit-elle.

Le projet représente un investissement de 60 millions d’Euros pour la construction du bâtiment et les équipements technologiques. L’Etat, la région Ile-de-France et la Ville de Paris ont décidé d’y apporter leur concours à hauteur de 23 millions d’Euros. L’Institut Pasteur y contribue sur ses fonds propres à hauteur du tiers, soit 20 millions d’Euros. Les 17 millions d’Euros restant sont recherchés auprès de mécènes privés, particuliers, fondations ou entreprises, motivés à soutenir un tel projet.

Parallèlement, le Réseau international des Instituts Pasteur verra la création d’un nouvel institut au Laos en 2008 et d’installations de sécurité au Cambodge pour travailler sur les virus émergents dans cette région du monde.

Cette stratégie d’intégration de disciplines et de technologies devrait permettre à l’Institut Pasteur d’apporter des réponses à l’augmentation du risque de propagation des maladies infectieuses au niveau mondial, à l’émergence de nouvelles pathologies et à l’accroissement des maladies liées au vieillissement de la population.

Photo : maquette du nouveau bâtiment dédié aux maladies émergentes, dont la construction débutera en 2008 sur le campus de l’Institut Pasteur // Copyright Dagbert Cochet Chapelier.

Contact presse

Service de presse de l’Institut Pasteur
Nadine Peyrolo – tél : 01 45 68 81 47