Actualités épidémiologiques

Mise à jour du 15/09/2014

 

Avertissement

 

L’objet de cette page est de rassembler les informations sur les épidémies qui occupent le devant de l’actualité, et de signaler celles qui présentent un danger potentiel pour les voyageurs. Aucune loi internationale n’oblige tous les pays à déclarer toutes leurs épidémies en temps réel et aucun organisme n’assure officiellement le recensement mondial des épidémies. Pour chaque pays, la liste des maladies signalées n’est donc pas exhaustive. Les informations présentées émanent de sources officielles : celles-ci sont citées, ou un lien est établi vers elles. Mais il peut arriver qu’une information soit rapportée avant d’avoir été totalement validée, en cas d’actualité " brûlante " ou en situation d’urgence : ceci est alors mentionné dans le texte que nous diffusons. Il importe de ne pas se limiter au contenu de cette rubrique, mais de s’informer également des recommandations sanitaires relatives à la zone visitée (vaccinations, prévention du paludisme, etc), en consultant les recommandations par pays.

 

West Nile

 

5 nouveaux cas en Grèce

2 premiers cas en Hongrie,           

 3 cas en Roumanie

ECDC CDTR S36 08/09/14

 

Ebola

 

Situation au 06/09/14, sur les 21 derniers jours :

- Guinée : 339 cas (155 décès)

- Libéria : 1212 (758)

- Sierra Leone : 533 (154)

Soit un total de 2084 cas confirmés/suspectés/probables (1067 décès) en 3 semaines et 4269 cas (2288 décès) depuis le début de l’épidémie

- RDC : 72 cas (48 décès) au total

- Sénégal 3 cas totalisés

- Nigéria 21 cas confirmés/suspectés/probables depuis le début de l’épidémie

UNOCHA update 08/09/14

WHO Gar 08/09/14

ECDC RR assessment 09/09/14

 

Depuis le 31 juillet 2014, le ministère des Affaires étrangères et le ministère des Affaires sociales et de la Santé recommandent aux Français de suspendre, sauf raison impérative, tout projet de voyage dans les pays où des cas de fièvre hémorragique à virus Ebola sont avérés (Guinée, Sierra Leone, Libéria, Nigéria).
Des informations actualisées sur la situation épidémiologique sont accessibles sur le site : http://www.sante.gouv.fr/epidemie-d-ebola-en-afrique-de-l-ouest-le-point-sur-les-mesures-des-autorites-sanitaires.html

 

Dracunculose

 

148 cas ont été signalés en Afrique (contre 542 en 2012) : Soudan du Sud (113), Tchad (14), Mali (11), Ethiopie (7)

Promed 28/01/14

 

CHOLERA

 

Cameroun (Nord) : 1400 cas, 75 décès depuis le mois d’avril

ProMed-UN office for the coordination of humanitarians affairs, 06/08/2014

 

Ghana : 121 cas dans 6 districts ((Nsawam-Adoagyri, Upper West Akim, New Juaben, Kwahu Ouest, Suhum, Agensuano, Akwapim Nord)

ProMed-Ghana Broadcasting Corporation, 06/08/2014

 

Nigéria

Plus de 26000 cas depuis le début de l’année :

- Etat de Borno : 27 décès

- Etat du Plateau (dans le Sud) : 34 cas suspects et 3 décès au 05/08. En juillet 2014, 40 cas et 2 décès.

ProMed, 06/08/2014

 

Sud Soudan : 5459 cas avec 2.16% de létalité.

ProMed-Radio Tamazuj, 05/08/2014

 

Poliomyélite

 

Une circulation active de virus polio sauvages est observée dans dix pays : parmi eux, trois exportent des virus polio : le Pakistan, la Syrie et le Cameroun. Dans les sept autres pays (Afghanistan, Guinée équatoriale, Ethiopie, Iraq, Israël, Nigéria et Somalie), les virus polio circulent mais sans exportation documentée dans d’autres pays. En Israël, des virus polio sauvages ont été isolés dans des prélèvements environnementaux mais aucun cas clinique de poliomyélite n’a été enregistré.

(source OMS : http://www.who.int/mediacentre/news/statements/2014/polio-20140505/fr/).

 

A la suite de cette information, le Haut conseil de la santé publique a émis un avis dans lequel il recommande que

- concernant les personnes qui se rendent dans un de ces pays pour un séjour de moins de quatre semaines  :

 

Ø les voyageurs dont la dernière vaccination date de plus de un an reçoivent avant leur départ une dose de vaccin contenant la valence polio idéalement dans le mois précédant leur départ. Le vaccin polio inactivé trivalent non combiné peut être utilisé chez les personnes à jour de leur vaccination contre la diphtérie et le tétanos (selon les recommandations du calendrier vaccinal en cours) ;

Ø les personnes non à jour ou ignorant leur statut complètent leur vaccination avant le départ à l’aide d’un vaccin combiné contenant la valence polio. La pratique de tests sérologiques pour évaluer le niveau d’immunité n’est pas recommandée.

 

Concernant les personnes qui projettent de se rendre dans un des pays infecté par les virus polio en vue d’un séjour de plus de quatre semaines ou pour y résider, le HCSP attire l’attention sur le fait qu’un rappel de vaccination leur sera probablement exigé par le pays de destination au cours du séjour ou lors de la sortie du territoire.

En conséquence, le HCSP recommande que

Ø ces personnes reçoivent une dose de rappel de vaccin contenant la valence polio. Aucun délai par rapport au départ de France n’est exigé. Dans la mesure du possible, la date d’administration de ce rappel sera programmée de telle sorte qu’au moment du retour l’administration de ce rappel date de plus de 4 semaines et de moins de 12 mois. Le vaccin polio inactivé trivalent non combiné peut être utilisé chez les personnes à jour de leur vaccination contre la diphtérie et le tétanos (selon les recommandations du calendrier vaccinal en vigueur).

 

La totalité de cet avis est accessible sur le site : http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=446.

 

 

 

DENGUE

 

Plus d’un million de cas confirmés ou suspectés ont été signalés en Amérique central et du Sud depuis le début de l’année, dont 65% au Brésil.

L’épidémie est en phase de croissance en République Dominicaine, au Salvador, au Guatemala et au Honduras ;

Elle décroit en Asie du Sud-Est, sauf en Malaisie et en Australie.

La transmission est persistante en Polynésie française avec une augmentation sensible du nombre de cas, essentiellement sur Tahiti (10% d'hospitalisation dont 8 formes sévères chez des enfants de 0 à 13 ans)

Promed 05/09/14

 

 

MENINGITE

A S17, seuil d’alerte franchi à Cobly (Bénin), Gwandu (Nigéria) ; seuil épidémique franchi à Aliero et Augie (Nigéria)

Au cours de la saison épidémique 2013 (01/01 au 30/06/13), 12 464 cas suspects (1131 décès) notifiés par 18 pays, dont 6 au-dessus du seuil épidémique. Sauf au Burkina Faso et en RDC, <1000 cas notifiés par pays ; 52% pneumocoque, 29% N.m W, 2% N.m X

Weekly meningitis bulletin S17

WHO WER 16/05/14

 

 

CHIKUNGUNYA

 

- Amériques / Caraïbes : 659 367 cas (confirmés / suspects / importés) à S35, 37 décès

- Epidémie toujours en cours aux Samoa et aux Samoa Américaines

- Emergence probable à Tokelau (Polynésie française)

BSV Polynésie française S34

PAHO Chik report S35

 

 

Infection par le nouveau coronavirus (MERS-CoV)

 

Mers cov au Moyen Orient

Total de 842 cas et 322 dc

Dont 714 cas et 292 dc en ArabieSaoudite

ECDC, 2/07/2014

 

 

GRIPPE

 

En Europe et Amérique du Nord, niveau d’activité intersaisonnier.

En Afrique (hors cône sud) et Asie de l’Ouest, faible activité

En Asie de l’Est, activité modérée (surtout A(H3N2)), plus marquée en Chine du Sud.

Dans l’hémisphère sud, épidémie en cours, décroissante en zone tempérée d’Am du Sud A(H3N2).

En Australie / Nouvelle Zélande, épidémie croissante avec activité record depuis 5 ans (A(H1N1)pdm09 et A(H3N2)).

En Afrique du Sud, poursuite de l’épidémie (surtout A(H3N2))

WHO influenza update 08/09/14

 



VIROSE CHIKUNGUNYA


Ministère de la Santé : Informations utiles
Institut de Veille Sanitaire : Dossier Chikungunya - point de la situation épidémiologique

 

 

Risques sanitaires par pays

Les actualités épidémiologiques sont indiquées pour chaque pays dans les recommandations par pays.

 

Les horaires et modalités de prises de RDV - Centre médical de l’Institut Pasteur.

Mis à jour le 15/09/2014