Histopathologie Humaine et Modèles Animaux :



L’unité “Histopathologie Humaine et Modèles Animaux”,
créée en juin 2010 à l’Institut Pasteur, présente une structure originale puisqu’elle associe

• un plateau technique d’histologie capable de prendre en charge des tissus humains ou animaux y compris ceux infectés par des agents pathogènes,

• un centre d’expertise en histopathologie infectieuse humaine et comparée,

• un laboratoire de recherche étudiant les interactions cellulaires à l’échelle du tissu.

L’unité se donne trois missions principales. Elle met ses compétences scientifiques et techniques au service des autres équipes de recherche dans le cadre de l’évaluation histopathologique de modèles animaux et de tissus humains. Elle développe parallèlement ses propres thématiques de recherche. Elle développe enfin une activité d’enseignement dans le domaine de la pathologie des modèles animaux.

Le plateau technique comprend une équipe de 4 techniciens qui maîtrisent les techniques histologiques (inclusion, coupes, colorations, immunohistochimie, hybridation in situ), et qui contribuent quotidiennement par leur savoir-faire et leur expérience à la mise au point de protocoles, à la réalisation des coupes, et à la formation aux techniques histologiques. Le plateau dispose de l’équipement nécessaire au traitement des échantillons fixés ou congelés. Une fois installé dans ses nouveaux locaux, en partie en niveau de confinement L3, et pourra traiter des échantillons frais humains et animaux infectés en vue de leur analyse morphologique.

Le centre d’expertise en pathologie infectieuse et comparée réunit des pathologistes humains et vétérinaires spécialisés en pathologie expérimentale. Ceux-ci contribuent - dans le cadre de collaborations scientifiques - à la conception des protocoles expérimentaux, à l’évaluation histopathologique et à la validation des modèles de maladies humaines. Ils sont en contact avec un vaste réseau national et international de spécialistes. Le centre est aussi historiquement référent en pathologie infectieuse pour de nombreux hôpitaux, ou laboratoires de diagnostic privé et pour le réseau des Instituts Pasteur. Il se trouve donc idéalement placé à l’interface de la pathologie humaine et expérimentale. Il travaille également en collaboration avec les Plateformes de l’Institut Pasteur (Microscopie Ultrastructurale, Imagerie Dynamique, ou Centre d'Ingénierie Génétique Murine.

Les thématiques de recherche de l’Unité portent sur les interactions cellulaires au sein des tissus normaux, lors de la réparation tissulaire ou au cours des processus infectieux.