La collection de l'Institut Pasteur (CIP)

|

La CIP ne sera pas en mesure d’assurer les demandes/commandes et les expéditions de souches du 1er Juin au 5 Juillet 2017.
Nous nous excusons pour la gêne occasionnée.
D’avance merci de votre compréhension.
 
L’équipe CIP


PRÉSENTATION

La Collection de l’Institut Pasteur (CIP) a été créée par le Dr Binot qui a commencé à conserver des souches dès 1892. La lyophilisation a débuté à la CIP vers les années 1950. 
La CIP est la collection la plus importante de l’Institut Pasteur en terme de volume. En 2015, elle contient 12000 souches de bactéries.De nouvelles souches sont régulièrement intégrées.

La Collection de l’Institut Pasteur a pour mission d’assurer la maintenance et l’enrichissement de la collection de bactéries ou virus, d’une part par le biais de collaborations avec les scientifiques de l’Institut Pasteur et d’autre part, par le dépôt de souches de chercheurs français et étrangers. La CIP assure la diffusion des informations concernant les souches distribuées (propriétés, conservation, identification...). Elle développe également une activité de recherche sur l’identification, la taxonomie, la conservation des souches. 

La CIP a été certifiée dès 1998 suivant le référentiel ISO 9002, puis en 2001 suivant le référentiel ISO 9001 version 2000 et en 2009 suivant le référentiel NF 96 900.
Domaine de certification : Acquisition, production, conservation et distribution de souches bactériennes, spores et plasmides.

Souchier de la période de Louis Pasteur

Souchier de la période de Louis Pasteur


En 1992, la CIP a rejoint la « World Federation for Culture Collections » (WFCC) et est enregistrée sous le numéro 759 dans le « World Data Centre for Microorganisms » (WDCM)
En 1995, la CIP a été intégrée dans le réseau « Microbial Information Network in Europe » (MINE)  et en 1996, la CIP a rejoint l’ « European Culture Collections Organisation » (ECCO).
La CIP fait également partie du réseau CABRI (Common Access to Biological Resources and Information), du réseau EBRCN (European Biological Resource Centres Network), de MIRRI (Microbial Resource Research Infrastructure) et de EMBRIC (European Marine Biological Resource Infrastructure Cluster)
 

CONTACTS DE LA CIP

Chef de Service :
C. Bizet

Equipe scientifique :
E. Bégaud - D. Clermont - R. Hurtado-Ortiz

Secrétariat :
S. Coutellier

Equipe technique :
M.T. Gomard - M.G Goly - 
S. Hamon - E.Muhle

Pour vos commentaires et vos questions concernant la CIP,
écrire à crbip@pasteur.fr

 

CONSERVATION DE SOUCHES BACTÉRIENNES

Souchier où sont conservés les lyophilisats bactériens
Les souches sont conservées par lyophilisation ou congélation à -80°C ou à -196°C en vapeur d’azote liquide.
Autant que possible, il est réalisé deux méthodes différentes de conservation et deux types de stockages pour chaque souche dans deux endroits différents.

 

NOMENCLATURE BACTÉRIENNE

Le nom scientifique
Les souches sont décrites sous leur nom le plus récent selon la nomenclature en vigueur disponible sur internet dans la "List of Bacterial Names with Standing in Nomenclatures" (J.P. Euzeby) et sur le site de la DSMZ (Deutsche Sammlung von Mikroorganismen und Zellkulturen). http://www.dsmz.de . Les noms utilisés (Skerman et al., 1980) ont été approuvés et publiés après 1980 dans l’International Journal of Systematic Bacteriology (Int. J. Syst. Bacteriol.) et après 2000 dans l’International Journal of Systematic and Evolutionary Microbiology (Int. J. Syst. Evol. Microbiol.) 
Lorsque la souche n’a pas encore été validée ou publiée dans l’International Journal of Systematic Bacteriology, le nom scientifique de la souche est placé entre guillemets. Exemple : "Haemophilus agni" Kennedy et al.

Les informations suivantes sont accessibles :
L’année
Elle correspond à l’année de validation de l’espèce.
Le basonyme
Il correspond à la dernière dénomination avant le changement de nomenclature. Pour de plus amples renseignements concernant les changements de nomenclature, consulter les sites suivants : "List of bacterial names with standing in Nomenclatures" ( J.P. Euzeby) et DSMZ : nomenclature bactérienne. http://ijs.sgmjournals.org
Le groupe de risque
Ce groupe de risque reprend la liste publiée dans le Journal Officiel des Communautés Européennes, Directive 2000/54/CE du Parlement Européen et du Conseil du 18 septembre 2000.
Le numéro d’enregistrement dans la collection
La lettre "T" qui suit le numéro de la souche indique qu’il s’agit de la souche type.
Des conditions spéciales d’expédition sont nécessaires pour les demandes de souches marquées ’X’ et ’XX’. 

Retour en haut