Véronique THOMAS-VASLIN



Modélisation de la dynamique lymphocytaire T 

Abstract: Le système immunitaire est un système complexe, composé de populations lymphocytaires multiples, circulantes, présentant une diversité somatique des récepteurs pour l’antigène, et des taux élevés de division et renouvellement. La dynamique et sélection de ces populations lymphocytaires qui évolue tout au long de la vie, en particulier au cours du vieillissement (Thomas-Vaslin 2012) permettra la réponse immunitaire ou vaccinale (Six 2012) et l’intégrité de l’organisme.

Notre approche d’immunologie intégrative permet d’aborder le système immunitaire sous un aspect global, en intégrant les résultats multiparamétriques et multi-échelles (molécules, cellules, organes, organisme) (Lavelle 2008) obtenus par diverses approches technologiques à haut débit, permettant l’exploration du phénome, répertome, transcriptome par des approches statistiques. 

Nous étudions à l’aide de modèles in vivo chez la souris la dynamique et l’homéostasie des populations lymphocytaires T  (Thomas-Vaslin & al. 2013a) afin de réaliser des modélisations in silico. Nous avons modélisé -par une approche mathématique ODE - la différentiation thymique et l’export des cellules naïves chez la souris adulte jeune (Thomas-Vaslin 2008). Nous privilégions une intégration informatique par un langage visuel (Bersini & al. 2012, McEwan & al. 2011 Thomas-Vaslin & al. 2013), de modèles multi-agent ou ODE dynamiques afin d’intégrer les données multi-échelles. Ces approches permettent d’étudier le comportement physiologique ou physiopathologique, tels les effets de perturbations homéostatiques comme le vieillissement, la déplétion transitoire des lymphocytes T sur la dynamique de différenciation et de renouvellement des lymphocytes T.  

Mis à jour le 22/10/2013

Agenda

Tout l'agenda