Conférences scientifiques grand public à l’Institut Pasteur

A la portée de tous, ces conférences permettent aux scientifiques de l'Institut Pasteur de vous présenter leurs travaux de recherche. C'est l'occasion de mieux comprendre les « Mystères de la science biomédicale » et les enjeux actuels de santé publique.

 

Votre carte de donateur vous permet un accès gratuit à l’ensemble de ces conférences sans réservation.

 

Les conférences ont lieu un mardi par mois à 14h30 dans l’auditorium du Centre d’Information Scientifique.

 

date-web-15-oct.pngLa mucoviscidose : une maladie génétique fréquente

Lhousseine TOUQUI, unité Défense innée et inflammation
Le 15 octobre à 14:30

La mucoviscidose est une maladie héréditaire grave. Elle est caractérisée par la production d’un mucus abondant et visqueux par les voies aériennes supérieures des patients. L’excès de mucus et la défaillance du mécanisme qui permet d’éliminer les particules inhalées favorisent l’infection bronchique par des bactéries opportunistes. Cette infection engendre une réponse inflammatoire exacerbée entraînant une perte progressive de la fonction respiratoire jusqu’au décès du malade. Les recherches menées par l’Institut Pasteur ont pour objectif de trouver des moyens de diminuer la production du mucus par les bronches des patients atteints et de lutter contre les infections bactériennes qui s’attaquent à leurs poumons.
 

date-web-19-nov.pngCellules souches des tissus adultes

Fabrice CHRETIEN, unité d’Histopathologie humaine et modèles animaux
Le 19 novembre à 14:30

Les tissus adultes hébergent des cellules souches qui jouent un rôle très important quand le tissu est lésé, lui permettant de régénérer. Ces cellules sont localisées au plus profond des tissus dans des niches où elles sont à l’abri des stress environnementaux. Elles sont très résistantes aux conditions extrêmes et l’Institut Pasteur a montré dernièrement qu’elles restaient en vie jusqu’à 17 jours après la mort de l’individu, privées d’oxygène et de nutriment. Ces cellules provenant de tissus morts sont toujours fonctionnelles lors de greffes. Comprendre les mécanismes qui permettent à ces cellules de demeurer vivantes et fonctionnelles même après la mort de l’individu est un élément capital dans la biologie des cellules souches.

date-web-03-dec.png

Virus grippaux et autres virus respiratoires

Vincent ENOUF, unité de Génétique moléculaire des virus ARN
Le 03 décembre à 14:30

Le Centre National de Référence des virus influenzae (CNR) effectue la surveillance des virus grippaux. Cette activité s’appuie sur l’étude des virus détectés dans des prélèvements biologiques. Le CNR est aussi un acteur important de la surveillance des virus émergents qui peuvent sévir partout dans le monde et se transmettre à l’homme en quelques jours. Actuellement, le coronavirus MERS-CoV au Moyen-Orient et le virus grippal H7N9 en Chine sont très surveillés. Les deux cas français de MERS-CoV ont été détectés par le CNR. Les pandémies récentes rappellent que les virus peuvent frapper à tout moment. Des stratégies de protection doivent mobiliser l’ensemble des forces internationales, quel que soit le pays concerné.

date-web11-fevrier.pngQuels sont les risques d’émergence de maladies transmises par les insectes en Europe ?

Anna-Bella FAILLOUX, laboratoire Arbovirus et insectes vecteurs
Le 11 février à 14:30

Les maladies infectieuses sont responsables d’environ un quart des décès dans le monde. Beaucoup d’entre elles sont des maladies transmises par les insectes, la transmission ayant lieu lors du repas de sang de l’insecte vecteur sur un vertébré. Cette transmission vectorielle s’effectue dans des conditions où la présence simultanée de l’hôte vertébré, du vecteur et du virus va conduire à augmenter la fréquence des contacts vertébré-vecteur propices à l’émergence virale. Fréquents dans les régions tropicales, les arbovirus émergent aussi en zones tempérées comme l’Europe où les premiers cas autochtones de dengue et de chikungunya ont été détectés ces dernières années. Cette situation peut-elle se maintenir de façon récurrente ?

date-web-11-mars.pngMaladies infectieuses émergentes : sommes-nous prêts ?

Arnaud FONTANET, unité Epidémiologie des maladies émergentes
Le 11 mars à 14:30

Grippe, dengue, Chikungunya, coronavirus, autant de menaces récurrentes relayées par les médias. Connaît-on mieux aujourd’hui l’origine de ces nouveaux virus ? Sont-ils plus nombreux, ou simplement mieux détectés ? Sommes-nous prêts à les combattre ? Que faudrait-il faire pour mieux nous préparer ? Quels sont les nouveaux outils dont nous disposons pour la surveillance et la détection des épidémies ? Autant de questions qui seront abordées dans cette conférence au travers d’exemples tirés de l’expérience de l’Institut Pasteur et de son réseau international dans la lutte contre les maladies infectieuses émergentes.

 

date-web.pngLe choc allergique : des modèles expérimentaux à la réalité clinique

Pierre BRUHNS, laboratoire des Anticorps en thérapie et pathologie
Le 8 avril 2014 à 14:30

Le choc allergique (anaphylaxie) a été décrit il y a plus de 100 ans. C’est la réaction allergique la plus aiguë qui reste encore aujourd’hui sans traitement spécifique. Son incidence augmente, tout particulièrement pour les chocs allergiques aux médicaments (antibiotiques, curares) et met encore régulièrement en jeu le pronostic vital. La situation d’urgence médicale que représente le choc allergique rend difficile les explorations chez les patients. Les modèles expérimentaux, en revanche, ont récemment proposés des mécanismes inattendus qui suggèrent de nouvelles voies thérapeutiques. Cette conférence a pour but de discuter ces aspects.

 

date-web-10juin.pngPAPILLOMAVIRUS ET CANCERS

Isabelle HEARD, Centre national de référence des Papillomavirus
Le 10 juin à 14:30

Le papillomavirus est un virus très banal avec lequel nous nous infectons très souvent sans qu’il ne se passe rien. C’est cependant l’agent de certains cancers comme le cancer du col de l’utérus, du canal anal et d’environ un quart des cancers des voies aérodigestives supérieures. L’évolution d’une infection vers le cancer est très rare et le délai entre le moment de l’infection et le développement du cancer est toujours très long. Il existe depuis peu deux vaccins qui protègent contre les papillomavirus retrouvés dans 70% des cancers du col de l’utérus. Ils sont peu utilisés en France alors qu’ils sont très efficaces contre l’infection par les papillomavirus les plus oncogènes, les HPV16 et 18.

 

 

INSTITUT PASTEUR, 28 rue du Docteur Roux, 75015 Paris, Métro Pasteur ou Volontaires - Bus 95.

 

Télécharger le programme des conférences "Mystères de la science"-2013-2014 (PDF - 2.8 Mo)

 

conferences_institut_pasteur_2013_2014.png

Mis à jour le 27/03/2014

En savoir plus

Musée Pasteur

musee-institut-pasteur.jpg

 

Le musée Pasteur est situé à l'Institut Pasteur, au 25 rue du Docteur Roux, 75015 Paris
 

Le musée Pasteur

Contactez-nous

 

 

 

 

 

 

A quoi servent vos dons ?

Explication et réponse en vidéo

 

a-quoi-servent-vos-don.jpg

 

Service Donateurs

Nous sommes à votre écoute
pour toute question

 

par téléphone
01 40 61 33 33
 

par email
dons@pasteur.fr