Center for Global Health (CGH)

Encourager et donner une visibilité aux projets de l’Institut Pasteur face aux menaces sanitaires mondiales. C’est le rôle du Centre de santé globale (Center for Global Health ou CGH), créé en septembre 2014. Ce centre transversal s’appuie sur l’étendue des activités de recherche et d’enseignement de l’Institut Pasteur dans la lutte contre les maladies infectieuses ou non-infectieuses, sur les cinq continents, et à travers une approche globale de la santé : humaine, animale et environnementale. Le CGH agit ainsi contre les maladies mondiales, en soutenant la recherche et en formant des scientifiques.

|

L’investigation sur les épidémies

Le CGH a créé une force d’intervention rapide qui aide, à leur demande, les autorités nationales et internationales à mieux répondre aux risques de pandémies. Cette Outbreak Investigation Task Force se déploie en quelques jours en cas d’émergence infectieuse. Elle est composée d’une cinquantaine de chercheurs du Réseau international des Instituts Pasteur, et mobilise des expertises allant de la microbiologie à l’épidémiologie, en passant par l'entomologie et les sciences vétérinaires.

La présence de l’Institut Pasteur dans 26 pays est un atout majeur pour répondre aux épidémies locales. Ce réseau a une expérience de premier ordre contre les agents pathogènes les plus dangereux : Ebola, SRAS, MERS-CoV, la grippe aviaire, la fièvre jaune, et la peste. Des chercheurs de pays et de continents différents partagent leur savoir-faire, par exemple pour développer des outils diagnostiques en cas de grippe aviaire (projet InPRIS).

La recherche pour améliorer la santé humaine

Institut de tout premier plan mondial pour l’excellence de sa recherche, l’Institut Pasteur est un acteur de référence sur les menaces sanitaires mondiales. Récemment, contre l’épidémie de Zika, l’expertise interdisciplinaire (entomologie, virologie…) de sept Instituts Pasteur dans le monde a permis de confirmer, dès mars 2016, le lien entre Zika et syndrome de Guillain-Barré, ou encore de préciser le risque de microcéphalie chez les enfants nés de mères infectées pendant la grossesse.

Le CGH met en lumière cette large expertise, en s’appuyant sur les forces du Réseau International des Instituts Pasteur. Il travaille en lien étroit avec la Direction internationale de l’Institut Pasteur, qui anime ce réseau, pour valoriser des recherches ciblant des enjeux de santé mondiaux. Le CGH s’intéresse ainsi à la résistance aux antibiotiques (The Birdy Project), à la malnutrition infantile dans les pays en voie de développement (Afribiota), à la lutte contre la dengue (Defeat Dengue Programme)…

La formation des chercheurs de demain

Le CGH bâtit des projets de formation, pour les prochaines générations de scientifiques et de praticiens, pour faire émerger des solutions préventives, diagnostiques ou thérapeutiques face aux maladies mondiales. Afin de garantir un accès au plus grand nombre, le CGH s’allie à plusieurs universités françaises et internationales pour développer des formations en santé publique en ligne (MOOCs, SPOCs, Serious Game) et certifiées.

En Afrique, par exemple : la Pan-African Coalition for Training in Research and Public Health (PACT) s’appuie sur les forces du Réseau international des Instituts Pasteur pour proposer une offre de cours de haut niveau aux étudiants et aux jeunes chercheurs. Dès janvier 2017, au moins trois programmes d’enseignements de niveau master ouvriront : bioinformatique au Sénégal ; microbiologie médicale au Cameroun ; génétique et génomique médicale en Tunisie. Ils donneront lieu à des diplômes délivrés par les universités locales.


Vous êtes chercheur ? En savoir plus sur ce centre...

 

Arnaud Fontanet - Institut Pasteur
 

Arnaud Fontanet

Directeur du CGH

L’Institut Pasteur est un expert mondial de santé publique. Nous avons des moyens humains et technologiques exceptionnels pour prendre de court les épidémies qui menacent la planète. Le CGH renforce et valorise ce savoir-faire que l’Institut déploie à l’international depuis 1891, et aujourd’hui sur les cinq continents.

 

 

Retour en haut