Expositions itinérantes

Le Musée Pasteur valorise l’histoire pasteurienne à travers des expositions itinérantes.
Certaines expositions peuvent être complétées par le prêt d’objets scientifiques historiques (ou fac similé).
Location d’une exposition : 300 € / semaine
Découvrez ci-après la liste des expositions itinérantes du Musée Pasteur :

|

Louis Pasteur 

Présentation

Cette exposition s’ouvre sur la jeunesse du savant et retrace les diverses étapes de son oeuvre, de la dissymétrie moléculaire à la prophylaxie de la rage, en passant par toutes les recherches où l’a conduit son insatiable curiosité. Elle s’achève sur l’inauguration de l’Institut Pasteur et la reconnaissance universelle.

Description des panneaux

  • Louis Pasteur
  • De la cristallographie à la dissymétrie moléculaire
  • Recherches sur les fermentations et les générations dites spontanées
  • Pasteur et les applications de la science : Etudes sur le vin
  • Pasteur et les applications de la science : Etudes sur les maladies des vers à soie
  • Pasteur et les applications de la science : Etudes sur la bière
  • Recherches sur les maladies infectieuses et virus-vaccins
  • Prophylaxie de la rage
  • Prophylaxie de la rage
  • L’Institut Pasteur
  • La gloire

Compostion

Exposition en version souple.

  • 11 panneaux illustrés, 100 x 70 cm, plastifiés (œillets aux angles d’accrochage).
  • 10 panneaux de textes introductifs - 40 x 30 cm.
  •  

Valeur d’assurance : 2 287 €
Transport : 1 carton : 115 x 84 x 2 cm
Poids : 15 kg

 

 

Emile Duclaux, un savant humaniste

(AURILLAC 1840 - PARIS 1904)

Présentation

Normalien, agrégé ès sciences, Duclaux devient agrégé préparateur de Pasteur en 1862.
Tout en conservant des relations étroites avec Pasteur, il suit une carrière universitaire qui le conduit successivement à Tours, Clermont-Ferrand, Lyon, avant de revenir à Paris, à la Sorbonne et à l’Institut agronomique et enfin à l’Institut Pasteur.

Disciple de Pasteur, Duclaux participe à ses côtés à l’étude des maladies des vers à soie, à celle de la bière.
Si son œuvre scientifique est étroitement liée à celle de son maître, il sut cependant poursuivre des études personnelles les plus variées dans les vastes domaines ouverts par Pasteur.
De 1880 à 1900 ses travaux concernent aussi bien les sciences biologiques, l’agriculture, la bactériologie, l’étude du vin et celle du lait, la médecine, l’hygiène, que la physique et la chimie, ce qui témoigne d’une ouverture d’esprit assez exceptionnelle.
Ses travaux les plus originaux concernent essentiellement le domaine des fermentations et de l’hygiène sociale.

Remarquable enseignant, il est aussi le plus sûr interprète de la doctrine pasteurienne ; il publie notamment « Ferments et maladies » qui influence considérablement les médecins, et son monumental « Traité de microbiologie » en 4 tomes. On lui doit également une première analyse de l’œuvre de Pasteur « Pasteur, histoire d’un esprit ».

En 1887, il fonde « les Annales de l’Institut Pasteur », véhicule permanent des disciplines pasteuriennes.
Sous-directeur de l’Institut Pasteur dès sa création en 1888, il devient directeur à la mort de Pasteur en 1895.
Il fait édifier le bâtiment de Chimie biologie et, avec Roux, l’hôpital en 1900.
Homme de grande culture, d’un grand libéralisme, il sera un ardent dreyfusard et participera à la création de la Ligue des Droits de l’Homme.
Cette exposition propose de parcourir l’itinéraire du chercheur, du professeur,
du semeur d’idées, de l’humaniste, de l’érudit sensible et modeste que fut Emile Duclaux.
 

Description des panneaux

  1. Du collège à l’Ecole normale – Aurillac
  2. Dans les pas de Pasteur – Paris
  3. Du ver à soie à la bière – Tours / Clermont-Ferrand
  4. L’interprète de la doctrine pasteurienne
  5. Etudes et applications en agriculture – Lyon
  6. Du vin au fromage – Cantal / Station du Fau
  7. Les fermentations
  8. Ferments et maladies – Paris
  9. Un esprit encyclopédique
  10. Extension, développement et constructions à l’Institut Pasteur
  11. Un homme libre – L’espéranto – l’hygiéniste
  12. « Histoire d’un esprit »

Composition

14 panneaux souples plastifiés munis d’œillets aux angles ; H. 114 x 85 cm.
A l’exception des panneaux 4 – 9 – 11 – 11bis et 12 : 117 x 68 cm

Valeur d’assurance : 1 500 €
Transport : 1 boîte en carton : 120 x 22 x 24 cm
Poids : 7 kg

 

     

Alexandre Yersin, un pasteurien en Indochine

LAVAUX (SUISSE) 1863 - NHA TRANG (VIETNAM) 1943

Il y a 100 ans, Alexandre Yersin découvrait le bacille de la peste. Cette découverte, 7 jours après son arrivée à Hong Kong où l’épidémie fait des ravages, est une épopée.
L’exposition « Yersin, un pasteurien en Indochine » retrace le parcours d’un homme hors du commun.

Né en Suisse, Yersin demande la nationalité française qui était celle de ses ancêtres. Après ses études de médecine, il devient l’assistant du Dr Roux en 1888. Ils découvrent ensemble la toxine diphtérique.

Attiré par les voyages et les pays lointains, il s’engage comme médecin de bord dans la Compagnie des Messageries maritimes. Au cours des navettes sur la ligne d’Extrême-Orient, il explore l’arrière-pays indochinois, alors très peu connu. Il accomplit trois prospections ethnologiques et géographiques d’un grand intérêt.

Une mission interrompt le cours de ses périples : une épidémie de peste se propage dans le Sud de la Chine. Le Gouvernement français ne peut trouver mieux que l’élève de Pasteur pour aller étudier l’épidémie.

Yersin choisit de rejoindre Hong Kong où il débarque le 15 juin 1894. Malgré de détestables conditions de travail, il identifie le bacille de la peste le 22 juin suivant, seulement 7 jours après son arrivée !

Un an plus tard, fasciné par la côte d’Annam, il fonde l’Institut Pasteur de Nha Trang pour l’étude des maladies humaines et animales locales. Il acclimatera l’arbre à caoutchouc et l’arbre à quinquina en Indochine.

Tour à tour médecin, bactériologiste, explorateur, agronome, Yersin restera curieux de tout ce qui sollicite l’intelligence.

Il meurt à Nha Trang en 1943, où il est enterré.

Grande figure pasteurienne, il fait toujours l’objet d’une profonde vénération de la part de la population vietnamienne.

Description des 11 panneaux :

  1. L’enfance
  2. Cénacle pasteurien
  3. L’Institut Pasteur
  4. Les explorations
  5. La peste - découverte du bacille
  6. La peste - sérothérapie
  7. L’Historique
  8. Nha Trang
  9. Nha Trang
  10. Curiosités
  11. Monsieur Nam.

Composition

11 panneaux plastifiés 0,90 cm x 0,90 cm (œillets aux angles d’accrochage)
Valeur d’assurance : 1 500 €
Transport : 1 boîte en carton, 0,16 x 0,16 x 1m
Poids : 5 kg

 

 

La peste ou la colère de Dieu

Pendant des siècles, « noire », bubonique, pulmonaire, « grande »… la peste a durement frappé, n’épargnant ni jeunes ni vieux, ni riches ni pauvres. La mort était partout, pour tous.

Présentation

Pendant des siècles, les hommes se sentaient si impuissants devant un fléau tant redouté qu’elle est apparue comme un signe de la colère du Ciel.

Aucune autre maladie épidémique n’a autant bouleversé la vie économique, sociale, médicale, religieuse, artistique.

Incomprise, inexplicable, la peste fut jusqu’au début du XXème siècle synonyme d’épouvante. La terreur qu’elle inspire n’est pas éteinte dans notre subconscient.

Entraînant avec elle des millions de morts en quelques heures, comme une traînée de feu, elle laisse des régions entières sinistrées, dépeuplées, désorganisées, une société qui vacille.

Description des panneaux

Panneau annonce exposition : La peste ou la colère de Dieu 

  1. La peste ou la colère de Dieu  - Introduction
  2. 1ère pandémie du VIème au VIII ème siècle
  3. 2ème pandémie – à partir du XIVème siècle
  4. 2ème pandémie – XVIIème siècle
  5. 2ème pandémie – XVIIIème siècle
  6. 3ème pandémie – 1894…
  7. Peurs, fuites, boucs émissaires
  8. Le dévouement des religieux
  9. Inhumations
  10. Protections, saints, processions..
  11. Danses macabres
  12. Traitements et remèdes
  13. Médecine et médecins
  14. Mesures d’isolement
  15. Littérature
  16. Les médecins et la peste
  17. La peste aujourd’hui
  18. L’Institut Pasteur communique
  19. Aspects cliniques.

Composition

  • 15 panneaux souples plastifiés munis d’œillets aux angles de 103 x 74 cm
  • 5 panneaux souples plastifiés munis d’œillets aux angles de 44,5 x 32 cm.

Valeur d’assurance : 2 500 €
Transport : en carton : 18 x 18 X 100 cm
Poids : 5 kg

 

 

Découvrir les vaccins

Présentation

L’humour de la présentation sous forme de bande-dessinée s’adresse particulièrement aux jeunes.
Cette exposition peut être présentée dans tout type de lieux publics et servir de base à un travail pédagogique. 

Composition

12 panneaux plastifiés - 100 x 70 cm (œillets aux angles d’accrochage)

Valeur d’assurance : 1 524 €
Transport : 1 caisse en bois, 105 x 75 x 75 x 7,5 cm
Poids : 18 kg

 

 

 

Retour en haut