Actualités

Trier les actualités

  • Macrophages infectés par un streptocoque du groupe B. Un nouveau mécanisme permettant au streptocoque du groupe B d'échapper au système immunitaire de l'hôte. © Institut Pasteur / E. Davenas et P. Trieu-Cuot.

    Recherche | 13.07.2016

    Un nouveau mécanisme permettant au streptocoque du groupe B d'échapper au système immunitaire de l'hôte

    Les bactéries pathogènes synthétisent différentes molécules susceptibles d'être reconnues par le système immunitaire inné. Ces molécules associées aux pathogènes  déclenchent une réponse inflammatoire en stimulant des voies de signalisation spécifiques dans les cellules immunitaires infectées. Des scientifiques ont montré que le streptocoque du groupe B dégradait l'une de ces molécules pour contrôler la réponse inflammatoire de l'hôte infecté.

  • Gorille au Gabon. Découverte de nouvelles souches du virus HTLV-4 chez des chasseurs mordus par des gorilles au Gabon. © IRD / Nil Rahola

    Recherche | 07.07.2016

    Découverte de nouvelles souches du virus HTLV-4 chez des chasseurs mordus par des gorilles au Gabon

    Les chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS ont identifié deux nouvelles souches du virus HTLV-4 chez deux chasseurs ayant été mordus par des gorilles au Gabon. Ces résultats confortent la notion que les gorilles représentent une source importante d’agents infectieux qui peuvent être transmis à l’homme.

  •  Observation en microscopie à fluorescence d'une cellule infectée par Listeria. Quand les Listeria s’attaquent au microbiote intestinal. © Institut Pasteur/Edith GOUIN, Olivier DUSSURGET

    Recherche | 19.05.2016

    Quand les Listeria s’attaquent au microbiote intestinal

    Parmi les bactéries Listeria responsables de la listériose, certaines sont particulièrement virulentes. La raison ? Elles secrètent une toxine qui altère le microbiote intestinal, l’empêche de jouer son rôle de barrière et favorise ainsi l’infection.

  • Chikungunya : identification des facteurs cellulaires clés pour la réplication du virus

    Recherche | 12.05.2016

    Chikungunya : identification des facteurs cellulaires clés pour la réplication du virus

    Des chercheurs de l’Institut Pasteur, de l’Inserm et du Max Planck Institute ont identifié, dans le cadre d’un criblage à haut débit, des facteurs cellulaires impliqués dans la réplication du virus chikungunya au sein des cellules humaines. Ceci leur a permis d’identifier des cibles thérapeutiques potentielles pour lutter contre ce virus.

  • Prix Sanofi - Institut Pasteur

    Recherche | 29.04.2016

    5ème Prix Sanofi - Institut Pasteur : appel à candidatures ouvert jusqu'au 14 juin 2016

    Créé en 2012, les Prix Sanofi - Institut Pasteur récompensent chaque année des chercheurs d’envergure internationale pour l’excellence de leurs travaux dans les sciences du vivant contribuant ainsi à faire progresser la santé publique mondiale.

     

    Les chercheurs sont invités à soumettre leur candidature parmi les quatre champs de recherche suivants :

    - Maladies tropicales et négligées,

    - Immunologie,

    - Résistance aux médicaments,

    - Neurosciences.

    L’appel à candidatures est ouvert jusqu'au 14 juin 2016.

  • Chromosome de Vibrio cholerae. Découverte du mécanisme permettant de coordonner la réplication des deux chromosomes de Vibrio cholerae. © Marie-Eve Val

    Recherche | 28.04.2016

    Découverte du mécanisme permettant de coordonner la réplication des deux chromosomes de Vibrio cholerae

    Les génomes des bactéries sont généralement composés d’un chromosome unique et d’un ou plusieurs éléments extra-chromosomiques tels que les plasmides. L’initiation de la réplication du chromosome bactérien doit être rigoureusement contrôlée afin que la duplication du chromosome ait lieu une fois par cycle cellulaire. La bactérie pathogène responsable des épidémies de choléra, Vibrio cholerae, a la singularité de posséder deux chromosomes. Les chercheurs dévoilent un contrôle original et économique au plan énergétique, le « replication checkpoint », permettant de coordonner la réplication des deux chromosomes avec le cycle cellulaire de V. cholerae.

  • Photomontage montrant la croissance du champignon Aspergillus fumigatus seul (à gauche) et avec la bactérie Pseudomonas aeruginosa (à droite). Un champignon nourri à distance par une bactérie. © Institut Pasteur

    Recherche | 06.04.2016

    Un champignon nourri à distance par une bactérie

    Les chercheurs de l’équipe de Jean-Paul Latgé, directeur de l’unité des Aspergillus à l’Institut Pasteur, ont  découvert une nouvelle voie de communication entre deux pathogènes qui colonisent la même niche écologique et sont impliqués dans des pathologies pulmonaires graves, en particulier chez les personnes atteintes de mucoviscidose (maladie génétique la plus fréquente en Europe).

  • Sphéroïde de cellules rénales cultivées in vitro. La division : un moment clé pour l’établissement d’une polarité cellulaire. Institut Pasteur

    Recherche | 04.04.2016

    La division : un moment clé pour l’établissement d’une polarité cellulaire

    Comprendre les mécanismes qui sous-tendent la mise en place de la polarité des cellules constitue une voie de recherche importante dans l’étude des processus de cancérisation. Le laboratoire Trafic membranaire et division cellulaire, dirigé à l’Institut Pasteur par Arnaud Echard (Institut Pasteur/CNRS UMR 3691), se penche sur les mécanismes d’acquisition de la polarité apico-basale au cours de la division cellulaire, lors la formation des organes. L’équipe vient  dans ce cadre de mettre en évidence le rôle clef d’une enzyme de type GTPase, appelée Rab35.

  • Cellules humaines infectées par Chlamydia trachomatis. Comment Chlamydia trachomatis détourne l’énergie de sa cellule hôte. Institut Pasteur

    Recherche | 25.03.2016

    Comment Chlamydia trachomatis détourne l’énergie de sa cellule hôte

    Une publication de chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS, de l’Université de Lille et de l’Université de l’Indiana (Etats-Unis) dans eLife explique par quels mécanismes la bactérie Chlamydia trachomatis parvient à détourner le glycogène, source d’énergie de la cellule, à son profit.

  • Vibrio cholerae - bactérie responsable du Choléra.  Révélation d’un mécanisme ancestral des intégrons, acteurs clés de la résistance aux antibiotiques. © Institut Pasteur

    Recherche | 10.03.2016

    Révélation d’un mécanisme ancestral des intégrons, acteurs clés de la résistance aux antibiotiques

    Dans le but à terme de contrer les résistances aux antibiotiques acquises par les bactéries au cours de leur évolution, les chercheurs de l’Institut Pasteur et du CNRS sont parvenus à élucider un des mécanismes de recombinaison de l’ADN bactérien.

En savoir plus

Musée Pasteur

musee-institut-pasteur.jpg

 

Le musée Pasteur est situé à l'Institut Pasteur, au 25 rue du Docteur Roux, 75015 Paris
 

Le musée Pasteur