LA MALADIE DE CHAGAS


La maladie de Chagas est une infection parasitaire, transmise par un insecte. Elle sévit sur le continent américain où 90 millions de personnes sont exposées au parasite Trypanosoma cruzi. L'Organisation Mondiale de la Santé estime que 16 à 18 millions de personnes sont infectées dans les zones endémiques d'Amérique Latine. L'infection chronique est incurable, peut être invalidante et parfois mortelle.



Epidémiologie

Le parasite T. cruzi est transmis par un insecte hématophage, le triatome (Triatoma infestans). Les populations exposées à la maladie vivent du sud des Etats-Unis au sud de l'Argentine. La maladie de Chagas menace un quart des populations d'Amérique Latine. Le Brésil est le plus grand pays d'endémie pour cette infection parasitaire  il concentre à lui seul 40% de la prévalence de la maladie.

Le risque d'infection est fortement associée aux conditions socio-économiques. L'insecte vecteur se niche en effet dans les fissures des vieux murs ou des toits des habitations pauvres des zones rurales et des zones urbaines périphériques. La maladie est entrée dans les villes lors des grandes migrations urbaines des années 70 et 80 : à cause de ces migrations, environ 300 000 personnes infectées vivent actuellement à Sao Paulo (Brésil) et 200 000 à Buenos Aires (Argentine). Le parasite peut, de plus, être transmis par transfusion sanguine et par voie transplacentaire.



La maladie

Après une phase aiguë suivant l'infection, la maladie évolue vers la chronicité chez plus d'un tiers des personnes infectées. La phase chronique apparaît après 10 à 20 ans d'infection "silencieuse". Des lésions irréversibles peuvent toucher le coeur, l'oesophage, le colon, et le système nerveux périphérique : 27% des personnes infectées souffrent de symptômes cardiaques (cardiopathies chroniques), qui peuvent conduire à la mort subite  6% des individus sont atteints de lésions chroniques de l'appareil digestif; 3% des personnes infectées ont des atteintes du système nerveux périphérique (troubles neurologiques).



Prévention, traitement et vaccins

En dehors de la lutte vectorielle par des insecticides, il n'existe aucun moyen de contrôle de la maladie de Chagas, aucun traitement efficace pour les formes chroniques, ni vaccin.
 
 

_________
Juillet 2000