Accueil

Thématique

puce jaune

Aspergillus

puce jaune

ABPA

puce jaune

Aspergillome

puce jaune

Sinusite aspergillaire

puce jaune

Aspergillose invasive

Recherches

Equipe

Publications

Liens utiles

 

 

Unité des Aspergillus

**********************

Présentation sommaire de la thématique (suite)

 

II - les différentes formes d'aspergilloses

3 - Sinusite aspergillaire

Cette maladie est localisée au niveau des sinus. Son installation et son développement sont similaires à ceux décrits pour l'aspergillome. Chez les patients avec un système immunitaire normalement efficace, elle se traduit par des maux de tête chroniques, un malaise facial et un nez bouché. Le drainage des sinus suffit généralement pour résoudre le problème. Si le champignon s'est installé de façon profonde dans les sinus au niveau du crâne une intervention chirurgicale associée à un traitement antifongique est alors nécessaire. Si les patients ont un système immunitaire déficient (par exemple en cas de leucémie ou de greffe de moelle), la sinusite aspergillaire est beaucoup plus sérieuse. Elle peut évoluer vers une aspergillose invasive. Les symptômes comprennent la fièvre, des douleurs faciales, des écoulements nasaux et des maux de tête.

Le diagnostic repose sur l'identification du champignon dans les liquides biologiques ou les biopsies provenant des sinus et l'examen tomodensitométrique.

Dans la plupart des cas, la thérapeutique de choix est l'utilisation d'antifongiques (amphotéricine B) à fortes doses. La chirurgie est aussi très efficace, non seulement pour éliminer le champignon, mais aussi pour se rendre compte de la localisation du foyer d'infection et de l'étendue des dommages tissulaires.

 **********************

Nota: L'Unité des Aspergillus est une Unité de recherches. Pour les questions individuelles à caractère médical, il est inutile de contacter les chercheurs de l'Unité. Contacter plutôt un médecin.