Accueil

Thématique

puce jaune

Aspergillus

puce jaune

ABPA

puce jaune

Aspergillome

puce jaune

Sinusite aspergillaire

puce jaune

Aspergillose invasive

Recherches

Equipe

Publications

Liens utiles

 

Unité des Aspergillus

**********************

Présentation sommaire de la thématique

 

I - Aspergillus

Aspergillus est un champignon filamenteux, encore appelé moisissure, rencontré dans le monde entier. Il se développe sur la matière organique en décomposition dans le sol. Lors de sa croissance saprophyte, il produit des millions de spores (ou conidies) qui sont véhiculées par l'air et sont inhalées par tous les individus. A cause de leur petite taille, les spores atteignent tous les compartiments du poumon. Ce champignon reste totalement inoffensif pour la majorité de la population. Il est normalement éliminé par les défenses naturelles de l'homme. Cependant, un petit nombre d'espèces capables de se développer à 37°C (température du corps humain) peuvent provoquer des maladies (mycoses) chez l'homme et l'animal.

Les mycoses causées par Aspergillus sont appelées aspergilloses. Il en existe plusieurs formes qui vont d'une maladie de type allergique à une infection généralisée gravissime, le plus souvent mortelle. La sévérité de l'aspergillose dépend de plusieurs facteurs parmi lesquels le plus important est l'état du système immunitaire de la personne infectée.

Les espèces du genre Aspergillus produisent quelques unes des mycotoxines les plus importantes parmi lesquelles les aflatoxines (A. flavus, A. parasiticus) ou l'ochratoxine (A. ochraceus).A. fumigatus produit aussi des substances antibiotiques plus ou moins toxiques: des polycétones (fumigatine, spinulosine), des terpenoïdes (acide helvolique, fumagilline) une épidithiadioxopipérazine, la gliotoxine et des alcaloïdes neurotoxiques (fumigaclavines, fumitrémorgines). Parmi ces mycotoxines, seule la gliotoxine semble pouvoir jouer un rôle dans le phénomène infectieux.

**********************

Nota: L'Unité des Aspergillus est une Unité de recherches. Pour les questions individuelles à caractère médical, il est inutile de contacter les chercheurs de l'Unité. Contacter plutôt un médecin.