> Pathogénie microbienne moléculaire - INSERM U389
• Résumé
• Saga Shigella
• Objectifs
• Génétique
• Biologie Cellulaire
• Inflammation
• Immunologie
4 - Immunité intestinale spécifique au cours de la dysenterie bacillaire.
Philippe Sansonetti, Armelle Phalipon, Maria Mavris and Claude Parsot (PMM, Institut Pasteur).
Christine Sadorge (Centre de Recherche Clinique, Institut Pasteur).
Thomas Larry Hale (Walter Reed Army Institute of Research, Forrest Glen, Maryland).
David Lewis (Center for Experimental Vaccinology, Saint George’s Hospital, London).
En 1994, une collaboration a été débutée avec le Walter Reed Army Institute of Research aux USA afin de réaliser les essais cliniques de phase I et II de la souche de S.flexneri 2a'delta'icsA, 'delta'iuc iut (SC602). L’atténuation et la capacité protectrice de SC602 ont été établies chez des volontaires américains, sur la base d’une série d’études de phase I et IIa/b ( ). La tolérance de SC602 a été confirmée à l’occasion de plusieurs essais de phase I conduits au Bangladesh, en collaboration avec le WRAIR, l’ICDDR,B et l’OMS, chez différents groupes d’âge (adultes, adolescents, enfants et nourrissons). Ces essais se poursuivent à l’heure actuelle. Avec le soutien de la Direction Générale à l’Armement (DGA), l’étude clinique de phase I et II de SC599, une souche candidate vaccinale atténuée de S. dysenteriae I ('delta'icsA, 'delta'ent fep, 'delta'stxA) ( ), va être effectuée au Center for Experimental Vaccinology du Saint George’s Hospital à Londres. L’objectif est la mise au point d’un vaccin pentavalent comportant 3 sérotypes de S. flexneri, S. dysenteriae1 et S. sonnei.