LABORATOIRE DE RÉFÉRENCE DES MYCOBACTÉRIES

Responsable
VINCENT Véronique

e-mail : vvincent@pasteur.fr


Département de Batériologie et Mycologie
Institut Pasteur
25/28 Rue du Dr. Roux
75724 PARIS Cedex 15

Tél
01 4568 8360
Fax
01 4061 3118

Secrétariat

MERLO Élise, IP

Chercheurs permanents

PERRONNE Christian, PU-PH, Hôpital Raymond Poincaré, Garches
PICARDEAU Mathieu, IP

Stagiaires de recherche

GUTIERREZ Cristina, Post-doc
LE DANTEC Corinne, DEA
PROD'HOM Guy, Post-doc
MERCHAT Michèle, Lyonnaise des Eaux

Ingénieurs Techniciens Administratifs

DE MOURA GONCALVES Marie, IP
GUILLOU Natalia, IP
VARNEROT Anne, IP
SAUTEREAU Jean, IP

L'activité du Laboratoire est principalement orientée vers la recherche de nouveaux marqueurs génomiques pour la compréhension de l'organisation du genre Mycobacterium et des modalitées des infections mycobactériennes. Nous avons décrit plusieurs séquences d'insertion originales caractéristiques d'espèces, et mis en évidence pour la première fois chez des mycobactéries des plasmides linéaires. Ces éléménts extra-chromosomiques présentent une structure en invertron, similaire à celle retrouvée dans d'autres Actinomycètes, et des homologies de séquences inter-espèces. Ces observations suggèrent l'existence d'échanges génétiques entre espèces, échanges qui pourraient intervenir dans l'environnement où tous ces germes sont largement présents. Le Laboratoire est Centre National de Référence pour les Mycobactéries.



Description de 5 sous-espèces chez Mycobacterium kansasii

(V. Vincent)

M. kansasii représente l'un des agents de mycobactériose pulmonaire les plus fréquents en France. C'est aussi un contaminant usuel de l'eau potable. A l'aide de divers outils moléculaires, nous avons déterminé la présence de 5 sous-espèces. Chacune des 5 sous-espèces contient des souches humaines et environnementales, un résultat compatible avec l'hypothèse de l'acquisition de l'infection à M. kansasii par le biais de l'eau potable.

Description de nouvelles séquences d'insertion, caractéristiques d'espèces mycobactériennes.

(M. Picardeau)

De nouvelles séquences d'insertion ont été identifiées chez M. celatum, espèce responsable d'infections disséminées chez les patients SIDA, et chez M. gordonae, espèce saprophyte d'isolement fréquent. Ces éléments se révèlent soit des outils d'identification d'espèces soit de bons marqueurs épidémiologiques. L'analyse de la divergence phylogénétique, établie à partir des séquences d'insertion et de gènes conservés (superoxyde dismutase, ARNr 16S), permet l'hypothèse de transferts horizontaux à l'intérieur de l'espèce M. gordonae, entre les groupes de M. celatum, et entre diverses espèces du genre Mycobacterium comme de genres apparentés.

Identification de plasmides linéaires

(M. Picardeau)

Nous avons décrit chez des mycobactéries autres que les bacilles de la tuberculose des plasmides linéaires de taille diverse, de 15 kb à 320 kb. Il s'agit de la première description de tels plasmides chez les mycobactéries. Les plasmides mycobactériens présentent une structure télomérique comprenant une protéine liée de manière covalente à l'extrémité 5' et des séquences terminales identiques en orientation inversée. Les plasmides linéaires des différentes espèces partagent non seulement une structure commune mais présentent aussi des homologies de séquence. Ainsi la possibilité d'échanges génétiques inter-espèces déjà suggérée par l'analyse des séquences d'insertion est confortée par l'étude des plasmides linéaires, retrouvés chez des bactéries opportunistes de l'environnement appartenant à des niches écologiques communes.

Typage rapide des bacilles de la tuberculose

(G. Prod'hom)

Nous avons développé une méthode rapide de typage, LM-PCR, reposant sur l'amplification de la séquence IS6110, séquence utilisée dans la méthode de typage de référence de M. tuberculosis. Comme la méthode de référence, le LM-PCR s'appuie sur le polymorphisme de distribution de IS6110 dans le génome de M. tuberculosis mais procède par amplification de la séquence flanquante de l'IS6110 située entre deux sites de restriction, grâce à l'utilisation d'une amorce particulière, asymétrique et complémentaire du site généré par l'enzyme de restriction. Une première évaluation a mis en évidence une bonne concordance avec le typage réalisé par la méthode standard de référence.

Dissémination des plasmides linéaires chez les Actinomycétales.

(C. Le Dantec)

Nous avons recherché et identifié des plasmides linéaires dans différents genres apparentés à Mycobacterium, en particulier les genres synthétisant des acides mycoliques, constituants lipidiques complexes de la paroi cellulaire. Tous les plasmides détectés présentent la même structure que les plasmides linéaires mycobactériens avec la présence d'un complexe protéique protecteur des extrémités 5'.

Centre National de Référence

Le Laboratoire est Centre National de Référence pour les Mycobactéries.



Our Laboratory searchs for new genetic markers for a better understanding of the organization of the Mycobacterium genus and of the modes of mycobacterial infections. We identified several insertion sequences characteristic of species, and described the first linear plasmids in mycobacteria. These extra-chromosomal elements present an invertron-like structure, similar to other Actinomycete plasmids, and homologies with other mycobacterial species. These data suggest the occurrence of genetic exchange between species, events which could play in the environment where all these bacteria are largely present. The Laboratory is designated National Reference Center for Mycobacteria.