Microscopie électronique (Plate-forme)


  RESPONSABLEPREVOST Marie-Christine / mprevost@pasteur
  MEMBRESDr BONNE Isabelle / Dr KERNEIS-GOLSTEYN Sophie / Dr SACHSE Martin

  Rapport d'activité

La Plate-forme de Microscopie Electronique (PFME) offre aux scientifiques de l’Institut Pasteur la possibilité d’entreprendre des analyses morphologiques à haute résolution en utilisant différentes approches pour leurs sujets de recherche. La PFME collabore avec eux dans leurs diverses thématiques. Elle assure aux techniciens, étudiants et chercheurs de l’Institut Pasteur une formation constante sur nos équipements afin d’optimiser leurs utilisations. Elle a aussi une activité de veille technologique pour la mise en place de nouvelles méthodes améliorant l’étude des interactions cellules-hôtes pathogènes.

Principales activités

1.Service

La PFME assure une activité de service pour les analyses morphologiques ultrastructurales classiques et immunohistochimiques. Plus spécifiquement, elle participe à l’identification des micro-organismes dans le cas des maladies émergentes.

2.Collaboration sur des projets de recherche

Nous travaillons sur la base de contrats de collaborations en fournissant des analyses morphologiques à haute résolution en microscopie électronique à balayage (SEM) et en microscopie électronique à transmission (TEM). Nous offrons différentes techniques de marquages immunohistochimiques, en pré- ou en post-enrobage, sur les préparations observées en MEB et en MET. L’une des plus sensibles est l’utilisation des cryosections par la méthode dite de « Tokuyasu » qui offre simultanément une bonne conservation des épitopes et de l’ultrastructure. La cryofixation à haute pression est utilisée pour des études morphologiques, combinées avec des inclusions à basses températures en résines acryliques pour des sondages immunocytochimiques. Par exemple, nous travaillons en collaboration sur : l’analyse morphologique du biofilm d’Aspergillus fumigatus, l’étude comparative de la composition de la paroi chez divers mutants de Mycobacterium tuberculosis, et la transmission mère-enfant de HTLV-1.

3.Mise en place de nouvelles technologies

Nous établissons actuellement les conditions pour la réalisation de cryo-coupes hydratées (Cryo-Electron Microscopy Of VItrified Sections CEMOVIS). Cette technique évite les artéfacts liés à l’utilisation des fixateurs (aldéhydes, acide osmique, etc…), elle permet ainsi l’étude d’un échantillon au plus proche de son état natif, car il est analysé directement sous forme hydratée et sans aucune addition de métaux lourds.

Préservation de la morphologie de l’espace périplasmique obtenue par cryofixation.

Labactérie Shigella flexneri a été fixé par congélation à haute pression (HPFS High Pressure Freezing System) puis substituée et incluse en résine époxy. L’insert montre un détail de l’espace périplasmique avec la membrane externe (flèche noire), la membrane interne (flèche blanche), et la couche de peptidoglycane (tête de flèche noire). Barre d’échelle =50nm

(travaux fait en collaboration avec le laboratoire du Prof. P. Sansonetti).

Mots-clés: Microscopie Electronique à Transmission et à Balayage (MET et MEB), Ultrastrucuture, Immunomarquage, Cryocoupes, Cryofixation

prevost.jpg



  Publications de l'unité

Toutes les publications 2006 sur notre base de données




Rapports d'activité 2006 - Institut Pasteur
En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr