Dynamique des Réponses immunes


  RESPONSABLEDr BOUSSO Philippe / bousso@pasteur.fr
  MEMBRESDr AZAR Georges / Dr BREART Beatrice / Dr CELLI Susanna / BEUNEU Hélène

  Rapport d'activité

La mise en place de la réponse immune adaptative nécessite un ensemble d’événements cellulaires dynamiques au sein de microenvironnements spécialisés. Le devenir des réponses lymphocytaires T est ainsi façonné par les échanges d’informations, souvent dépendant d’interactions cellulaires, entre les lymphocytes T (LT) CD4, LT CD8, les cellules présentant l’antigène et les cellules T régulatrices. Notre laboratoire s’attache à déchiffrer comment les réponses T sont régulées par les événements de migration et d’interactions cellulaires dans le ganglion lymphatique. Nous nous appuyons pour cela sur une combinaison d’analyses fonctionnelles et d’imagerie biphotonique intravitale.

Visualisation de l’initiation de l’activation des lymphocytes T

Plusieurs études ont pu montrer que des interactions transitoires entre LT et cellules dendritiques (DC) précèdent la formation de contacts stables. Nous avons développé un système expérimental permettant d’étudier les toutes premières minutes de l’activation T in vivo. A l’aide de l’imagerie intravitale biphotonique, nous avons montré que la première rencontre entre un LT et une DC résulte le plus souvent en la formation d’un contact de longue durée. Ce système est exploité pour disséquer les bases moléculaires de l’arrêt des LT suite à la reconnaissance de l’antigène.

Bases de la compétition lymphocytaire T

Nous avons observé que la formation d’interactions de longue durée entre LT activés et DC était fortement dépendante de la fréquence des LT dans le ganglion. Nous avons pu visualiser, qu’à forte fréquence, les LT entrent en compétition pour le nombre limité de sites sur les DC disposant de suffisamment de complexes antigéniques pour la formation d’un contact stable. Ainsi, la période pendant laquelle les LT continuent d’établir des interactions stables avec les DC est dépendante, de la quantité d’Ag et du nombre de LT, offrant ainsi une boucle de régulation de l’expansion clonale.

Dynamiques cellulaires lors de l’aide CD4

Dans de nombreux contextes, les LT CD4 augmentent la qualité des réponses des LT CD8. L’orchestration cellulaire accompagnant ce phénomène reste controversé.Nous avons identifié une nouvelle facette de l’aide CD4 en montrant que les DC, suite à l’interactions avec les LT CD4 augmentent leur capacité à attirer/retenir les LT CD8. Ces résultats suggèrent que l’aide CD4 opère notamment en favorisant le recrutement des LT CD8 par les DC les plus compétentes pour l’activation.

bousso.jpg

Figure 1. La formation d’interactions stable entre LT (rouge) et DC (vert) peut se produire en l’absence de contacts transitoires. Les résultats ont été obtenus par imagerie biphotonique du ganglion poplité d’une souris anésthésiée.

Figure 1. Rapid formation of long-lived interactions between CD4 T cells (red) and antigen-bearing dendritic cells (green) in vivo. Results were obtained using intravital two photon imaging of the popliteal lymph node of a living mouse.



  Publications de l'unité

Toutes les publications 2006 sur notre base de données




Rapports d'activité 2006 - Institut Pasteur
En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr