Centre d'ingénierie génétique murine (Plate-forme)


  RESPONSABLEDr. LANGA VIVES Francina / francina@pasteur.fr
  MEMBRESBEAU Rémi / GUINUT Frédéric / THOURON Françoise

  Rapport d'activité

Le Centre d’Ingénierie Génétique Murine (CIGM) est une plate-forme technologique créée à l’Institut Pasteur en juin 2003. Le CIGM vise à la génération de nouveaux modèles de souris génétiquement modifiées à partir de techniques de transgenèse classique ou bien par recombinaison homologue dans les cellules Embryonnaires Souches, les cellules ES (transgenèse ciblée). Les services du CIGM sont ouverts de préférence à la communauté scientifique pasteurienne, mais aussi à des partenaires externes, intéressés à la création de nouveaux modèles de souris transgéniques, knock-out (KO) or knock-in (KI). Le CIGM exerce aussi une activité de conseil pour la réalisation des constructions géniques qui seront utilisées ultérieurement pour la transgenèse et/ou la recombinaison homologue.

Le service de transgenèse classique, consistant à la microinjection du gène d’intérêt dans le pronucléus des oocytes fertilisés, a été l’activité d’origine depuis la création du CIGM. Les fonds génétiques proposés sont des fonds génétiques hybrides classiques en transgenèse, comme B6SJLF1, B6D2F1 ou B6CBAF1, ainsi que des fonds génétiques purs comme C57BL/6, BALB/c ou FVB. En 2006, l’activité transgenèse classique s’est incrémenté, spécialement concernant les microinjections de BACs et l’utilisation du fonds génétique C57BL/6, qui est très apprécié dans le domaine des neurosciences et l’immunologie. De plus, en 2006 nous avons développé la technique de transgenèse lentiviral afin d’incrémenter les possibilités d’insertion d’un transgène dans le génome de la souris. La microinjection sous la zone pellucide des particules virales contenant le transgène d’intérêt s’est avérée plus efficace que l’injection pronucléaire et reste un outil de choix pour la microinjection de petits transgènes.

La technique de recombinaison homologue dans les cellules Embryonnaires Souches (ES), suivi de la microinjection de ces cellules ES modifiées dans des blastocystes de souris permet la génération de souris chimères capables de transmettre la mutation désirée dans le gène endogène. En juin 2004 nous avons obtenu nos premières souris chimères complètement générées au CIGM et qui ont transmis à la lignée germinale (Fig 1).

La souris KI homozygote générée, à la demande de l’Unité de Génétique de Déficits Sensoriales, dirigée par le Prof. Christine Petit, constitue un modèle de surdité humaine (neuropathie auditive DFNB59), qui a été publié en 2006 (Delmaghani et al, Nat. Genet. 2006, 38(7) 770-778). Des autres souris hétérozygotes/homozygotes correspondant à des nouveaux KO ou KI de différents gènes ont été créées au CIGM par recombinaison homologue dans le locus endogène.

Depuis Novembre 2005, la plate-forme dispose d’une nouvelle pièce d’animalerie équipée d’un laboratoire de chirurgie. Ce changement a incrémenté de 45% la capacité d’hébergement de souris du CIGM. Cet incrément était de plus en plus nécessaire en vue de l’incrément du nombre de lignées de souris créées à la plate-forme. Finalement, la nouvelle animalerie est équipée dans sa totalité de portoirs ventilés, ce qui permet d’améliorer la qualité du statut sanitaire des souris créées au CIGM, qui vont être distribuées à toutes les animaleries du campus de l’Institut.

Depuis sa création, le CIGM collabore avec une liste en expansion de 26 Unités de l’Institut Pasteur (appartenant à 7 Départements parmi les 10 actuels), et d’autres institutions de recherche en France (Unités CNRS UMR 7622-Paris UMR146-Institut Curie-Orsay, Unités INSERM E-365, U787 et E9935-Paris, et U522-Rennes, l’Institut National de la Transfusion Sanguine-Paris) et à l’étranger (Université Libre de Bruxelles-Belgique, Universitat de Barcelona-Espagne).

Finalement, en 2006 nous avons entrepris un programme de formation en transgenèse de la responsable de la «Unidad de Animales Transgenicos y de Experimentacion» (UAA), plate-forme transgenèse à l’Institut Pasteur de Montevideo (Uruguay).

langa-vives.jpg

Fig 1. Sibelius, première germ-line chimère générée au CIGM.

Fig 1. Sibelius, first germ-line chimera generated at the CIGM



  Publications de l'unité

Toutes les publications 2006 sur notre base de données




Rapports d'activité 2006 - Institut Pasteur
En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr