Portail IP   bandeau_genéral
imprimer
Imprimer
     Centre de production et infection des anophèles


  Responsable : Bourgouin Catherine (cabourg@pasteur.fr)


  resume

 

Le CEPIA produit en masse Anopheles gambiae et Anopheles stephensi et offre l'environnement logistique pour la réalisation d'infections des Anophèles par des Plasmodium de rongeurs et des analyses fonctionnelles chez l'Anophèles (RNAi). Le CEPIA produit également des gamétocytes de P. falciparum et réalise des infections de moustique par ce parasite. De plus, la plateforme apporte une expertise soutien à divers programmes de recherche interne et externe à l'Institut. En 2005, 350.000 femelles d'Anophèle ont été distribuées pour l'étude des interactions moustiques-Plasmodium-hôtes vertébrés.



  rapport

cale

Le CEPIA, CEntre de Production et d'Infection des Anophèles, est une plateforme dont les objectifs et missions s'articulent autour de quatre activités :

produire pour le bénéfice de divers programmes de recherche et équipes de recherche des moustiques du genre Anopheles qui consituent soit des hôtes et vecteurs naturels soit des hôtes de laboratoire pour diverses espèces de Plasmodium, agent du paludisme

mettre à disposition une infrastructure et une compétence permettant aux équipes partenaires de réaliser sur place :

   a. des infections de moustiques par des plasmodies infectant les rongeurs (P. berghei / P. yoelii)

   b. des dissections/manipulations de moustiques

   c. des projets de transgénèse ou de génomique fonctionnelle (ie : Interférence ARN)

   d. produire des gamétocytes de Plasmodium falciparum et infecter des Anophèles avec ce parasite

   e. développer en partenariat des projets de recherche nécessitant l'utilisation d'Anophèles infectés ou non avec Plasmodium sp.

Activité en 2005:

Le développement de la plateforme dans ses nouveaux locaux depuis Décembre 2004 a permis :

   d'augmenter la production d'Anophèles et de renforcer la qualité de sa production

   de produire régulièrement des gamétocytes de Plasmodium falciparum et d'initier l'infection d'Anophèles par cette espèce parasitaire,

   de participer à la mise en place de l'outil RNAi chez Anopheles sp (partenariat avec l'Unité Biologie et Génétique du Paludisme)

1) Production d'Anophèles et contrôle qualité

Le Cepia a produit en masse deux espèces d'Anophèles : An. gambiae et An. stephensi pour les besoins de six unités de l'Institut Pasteur (Biochimie et Biologie Moléculaire des Insectes, Biologie et Génétique du Paludisme, Immunophysiopathologie infectieuse, Réponses précoces aux Parasites et Immunopathologie, Génétique de la Différenciation, Parasitologie Biomédicale). De façon mineure, le CEPIA a également distribué des Anophèles à plusieurs équipes extérieures à l'Institut. Plus de 350.000 femelles d'Anophèles ont été distribuées soit environ 7000 femelles par semaine, nécessitant la production de plus de 20.000 individus par semaine (Figure 1).

Afin de s'assurer de la qualité des moustiques produits en terme de réceptivité à l'infection par Plasmodium sp., une approche qualité a été mise en place à toute les étapes de la production et des lots de moustiques sont controlés chaque semaine pour leur réceptivité à P. berghei.

2) Production de gamétocytes de Plasmodium falciparum. Infection expérimentale d'Anophèles par P. falciparum (Figure2)

La mise en place des infections d'Anophèles par le parasite infectant l'Homme, P. falciparum a deux objectifs principaux : d'une part, permettre l'étude moléculaire et cellulaire de l'interaction du parasite humain avec son hôte vecteur naturel An. gambiae, et d'autre part, produire des stades sporozoites, formes présentes dans les glandes salivaires du moustique et responsables de l'infection " primaire " chez l'Homme. En effet, seul le cycle érythrocytaire de P. falciparum, est maitrisée in vitro. La production de sporozoites par le moustique est donc nécessaire pour l'étude des phénomènes biologiques (cellulaires et immunologiques) associées au développement des sporozoites chez l'Homme.

Grâce à l'utilisation d'un système automatisé de culture, la production régulière de gamétocytes, souches NF54 et 3D7 est opérationnelle. Les gamétocytes ainsi produits sont infectants pour l'Anophèle et se développent jusqu'au stade sporozoite (Figure 2) Les conditions expérimentales d'infection des Anophèles sont en cours d'optimisation pour une production régulière de moustiques infectés par P. falciparum

3) Programmes de recherche :

3-1 Participation au GPH Anophèles

L'activité du CEPIA est une composante essentielle au Grand Programme Horizontal " Anophèles ". Outre la production d'Anophèles et la mise à disposition d'équipement, le CEPIA participe aux développements des techniques de génomique fonctionnelle que sont la transgénèse et l'interférence ARN (RNAi).

3-2 Programme Fonds Dédié :Etude de la contribution des composants des glandes salivaires d'An. gambiae à l'infectivité des sporozoites de P.falciparum.(C Mitri, I. Thiery, J.-C Jacques, C. Bourgouin). La première partie de ce projet initié en Juin 2005 a consisté à établir les conditions optimales pour l'obtention de manière reproductible et régulière de moustiques infectés par P. falciparum

3-3) Autres programmes collaboratifs

Plusieurs programmes sont en cours avec:

l'IMTSSA (Dr. Rogier, Institut de Médecine Tropicale du Service de Santé des Armées)

l'Université Pierre & Marie Curie (Parasitologie Evolutive, L. Lambrechts-J. Koella)

E. Pondeville et C.Dauphin-Villemant (Université Pierre & Marie Curie, Biogenèse des Stéroïdes)

Deux projets ponctuels impliquant les gamétocytes de P. falciparum ont été menés avec Sylvie Briquet et Catherine Vaquero (Salpétrière) et Linda Kohl (Museum National d'Histoire Naturelle)

4) Publications impliquant les activités du CEPIA :

Demeure CE, et al, " Anopheles mosquito bites activate cutaneous mast cells leading to a local inflammatory response and lymph node hyperplasia." J Immunol. 2005 Apr 1;174(7):3932-40.

Lavazec, C., al. (2005). "cpbAg1 encodes an active carboxypeptidase B expressed in the midgut of Anopheles gambiae." Insect Molecular Biology 14(2): 163-174.

Légendes des photos :

Figure 2: Sporozoite de P. falciparum décoré avec un anticorps fluorescent anti CSP/(Cliché Hannah Polson, sur sporozoite produit par le CEPIA)

Mots-clés: Anophèles, Production, Plasmodium, gamétocytes, génomique fonctionnelle



  publications

puce Toutes les publications 2005 sur notre base de données


  personnel

  Secrétariat Chercheurs Stagiaires Autre personnel
    Bourgouin, Catherine (chef de laboratoire, cabourg@pasteur.fr)

Mitri, Christian, post doctorant, cmitri@pasteur.fr

Lambrechts, Louis, doctorant de l’Université Pierre & Marie Curie (Louis.lambrechts@snv.jussieu.fr) Thiery, Isabelle, (Ingenieur, ithiery@pasteur.fr)

Jacques, Jean-Claude, (Technicien qualifié, jjacques@pasteur.fr)

Thouvenot, Catherine (Technicienne, cthouven@pasteur.fr)

Touron Solange (Technicienne, patricio@pasteur.fr)

Lecoq, Marie-Thérèse (Aide de laboratoire, mthl@pasteur.fr)


Rapports d'activité 2005 - Institut Pasteur
filet

Debut de Page recherche Portail Institut Pasteur

En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr