Portail IP   bandeau_genéral
imprimer
Imprimer
     Immunité Cellulaire Antivirale


  Responsable : François Lemonnier (flemonn@pasteur.fr)


  resume

 

L'activité du laboratoire vise, par différentes approches, dont la création de modèles murins génétiquement modifiés (souris dépourvues sélectivement ou globalement de molécules H-2 de classe I ou de classe II, souris transgéniques HLA de classe I ou de classe II) a) à l'étude des mécanismes d'éducation, de mobilisation périphérique et de maintien des lymphocytes T CD8+ et CD4+ et cellules " Natural Killer " (NK), b) à l'identification de peptides viraux et tumoraux présentés par les molécules de classe I et de classe II aux lymphocytes T cytotoxiques et régulateurs (CD4+), c) à l'évaluation et optimisation de leur potentiel vaccinal ou, d) inversement, à l'évaluation de leur potentiel autoagressif.



  rapport

cale

Création de nouvelles lignées de souris HLA classe I transgéniques H-2 classe I KO et HLA classe II transgéniques, HLA classe II KO (Y.C. Lone, A. Pajot).

Des constructions monocaténaires (liaison par un bras peptidique de la ß2-microglobuline humaine à des chaînes lourdes HLA de classe I) ont été réalisées pour les gènes HLA-A0103, -A0301, A2402, B0801, B2705, B3501, B4402, Cw0701 et Cw0702, leur fonctionnalité a été vérifiée par transfection. Elles sont en cours d'injection pour la création des lignées de souris transgéniques H-2 classe I KO correspondantes. Des constructions codant pour les chaînes DPß401, DP103 ont été utilisées pour dériver des lignées de souris HLA classe II transgéniques, H-2 classe II KO dans le but d'identifier des peptides du VIH 1 à même de stimuler les lymphocytes CD4+. De la même manière, des souris transgéniques exprimant les molécules HLA-A0201 et HLA-DR et dépourvues de leurs propres molécules d'histocompatibilité H-2 de classe I et de classe II ont été obtenues. Ces animaux permettent une étude préclinique simultanée in vivo de l'ensemble des réponses immunitaires adaptatives (CD8+ cytotoxiques, CD4+ régulatrices et anticorps) à une formulation vaccinale.

Potentiel vaccinal de peptides épitopiques du VIH 1 présentés aux lymphocytes cytolytiques par la molécule HLA-A02.01 et HLA-B0702 (P. Langlade-Demoyen, S. Cardinaud, P. Rohrlich)

Le potentiel vaccinal de peptides connus ou nouvellement identifiés dans le laboratoire, dérivés du VIH-1, a été évalué comparativement à l'aide de souris génétiquement modifiées n'exprimant, en termes de molécules d'histocompatibilité de classe I, que HLA-A0201 ou exprimant la molécule HLA-B0702 dans un contexte H-2Kb H-2Db double négatif. Ces animaux permettent d'établir une hiérarchie de ces épitopes, de sélectionner les plus immunogènes, d'optimiser leur immunogénicité, de comparer différentes stratégies vaccinales, et de documenter à l'aide de constructions polyéptopiques la possibilité d'induire chez un même organisme des réponses contre des antigènes différents. Deux polyépitopes (HLA-A02.01et -B07.02) ont été construits qui regroupent les peptides épitopiques les plus prometteurs. Un troisième (HLA-A0301) sera défini dans l'année à venir à l'aide d'une nouvelle lignée de souris.

Création de lignées de souris HLA classe I transgéniques H-2 classe I KO et HLA classe II transgéniques, HLA classe II KO (Y.C. Lone, A. Pajot).

Des souris HLA classe II transgéniques DPß401, DPα 103, H-2 classe II KO ont été obtenues que permettent d'identifier les peptides épitopiques dérivés du virus de l'hépatite B et présentés par HLA-DPß401.α 103, molécules HLA de classe II exprimées par plus de 50% des individus des différentes populations humaines. Ces études vont être étendues au VIH 1. De la même manière, des souris transgéniques exprimant les molécules HLA-A0201 et HLA-DR et dépourvues de leurs propres molécules d'histocompatibilité H-2 de classe I et de classe II ont été obtenues. Ces animaux permettent une étude préclinique simultanée in vivo de l'ensemble des réponses immunitaires adaptatives (CD8+ cytotoxiques, CD4+ régulatrices et anticorps) à une formulation vaccinale et d'évaluer la protection conférée.

Ontogenèse des cellules NK (C. Roth).

A partir de lignées et clones stables de cellules NK provenant de souris P53 déficientes, nous avons utilisé deux approches complémentaires pour identifier de nouveaux récepteurs et co-récepteurs potentiellement impliqués dans la maturation des cellules NK. Une banque d'expression différentielle a été préparée à partir de clones fortement et faiblement cytotoxiques. Parmi les ADNc isolés, l'un d'entre eux, correspondant à un récepteur membranaire, a été particulièrement étudié. Les souris déficientes en ce récepteur ont un déficit marqué de la maturation médullaire de leurs lymphocytes NK.

Mots-clés: Souris transgéniques / recombinantes négatives, cytotoxicité lymphocytaire, histocompatibilité, H-2/HLA, immunothérapie, rétrovirus, NK



  publications

puce Toutes les publications 2003 sur notre base de données


  personnel

  Secrétariat Chercheurs Stagiaires Autre personnel
  SAUZET Nicole, IP, nsauzet@pasteur.fr LEMONNIER François, DR1 INSERM, Chef d’Unité IP, flemonn@pasteur.fr

CHENIER Rémi, CR IP, remi@pasteur.fr

LANGLADE-DEMOYEN Pierre, Chef de Laboratoire IP, planglad@pasteur.fr

LONE Yu Chun , Chargé de Recherche CNRS, lone@pasteur.fr

ROTH Claude, CR IP, clroth@pasteur.fr
CARDINAUD Sylvain, étudiant en thèse

GAUTIER, David, étudiant en DEA

MATTEI Stefano, post-doc

PAJOT Anthony, étudiant en thèse
GARCIA-PONS François, Ingénieur de Recherche IP, fgarciap@pasteur.fr

Rapports d'activité 2003 - Institut Pasteur
filet

Debut de Page recherche Portail Institut Pasteur

En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr