Portail IP   bandeau_genéral
imprimer
Imprimer
     Histotechnologie et Pathologie


  Responsable : Michel Huerre (mhuerre@pasteur.fr)


  resume

 

L'U.R.E. en Histotechnologie et Pathologie est rattachée au département de Pathogénèse microbienne . Elle analyse les lésions histologiques induites par des bactéries (Mycobactéries, Helicobacter, Gram négatif type Shigella, Gram positif de type Staphylococcus, Listeria, des virus (Herpès virus 8) et des parasites (Amibe du genre Entamoeba, Leishmania, Aspergillus). Notre Unité étudie également le recrutement des cellules inflammatoires, en particulier le recrutement des leucocytes dendritiques. Elle analyse le phénotype de lignées murines génétiquement modifiées, et le role de certains facteurs de transcription (Hnf1b) ou de gènes impliqués dans l'oncogénèse (Snf5, Plag). Enfin notre laboratoire met en oeuvre des techniques d'autoradiographie quantitative sur coupes de tissus ou d'animaux entiers.



  rapport

cale

I- Pathologie infectieuse humaine et expérimentale.

1-1 Mycobactéries. Les Mycobactéries représentent un groupe d'agents pathogènes diversifié responsables d' inflammations granulomateuses liée à la persistance des Mycobactéries dans les cellules phagocytaires (Macrophages, leucocytes dendritiques). Le spectre histologique est souvent bipolaire de type histiocytaire prédominant ou granulomateux. L'unité étudie plusieurs modèles expérimentaux permettent d'analyser la réponse de l'hôte à l'infection par des mutants caractérisés pour des gènes de virulence. (mutants caractérisés type rd1, mutants métaboliques …)

Nous avons étudiés d'autres modèles d'infections bactérienne à tropisme respiratoire Les Bordetella (Coll N. Guiso,Unité de Recherche Prévention et Thérapie moléculaire des maladies humaines) persistent dans le tractus respiratoire de l'hôte et induisent un recrutement de leucocytes dendritiques dès le 2ème jour. La diffusion des Neisseria (Coll. J.M. Alonso, unité des Neisseria) dans le tractus respiratoire de l'hôte nécessite une infection virale préalable ( par exemple Myxovirus) induisant une immunosuppression locale et générale.

1-2 Pathologie gastrique et Helicobacter pylori (Hp) (Coll. Unité de pathogénèse des muqueuses. E. Touati et A. Labigne, Unité de Pathogénie Bactérienne des Muqueuses) L'étude de la gastrite chronique induite par Hp et son effet mutagène a été analysé dans une lignée murine transgénique Big Blue l Lac I, caractérisée par un taux élevé de mutations. L'induction d'effets mutagènes et la production de NO sont corrélés à des lésions de gastrite et de mà9taplasie, considérées comme des précurseurs du cancer de l'estomac.

1-3 Gram positif : le modèle Listeria. (Coll M. Lecuit et P. Cossart, Unité des interactions bactéries-cellules): La voie d'introduction des Listeria est digestive et le mécanisme d'invasion fait intervenir la E-cadhérine des cellules épithéliales de l'intestin, mécanisme mis en évidence par le groupe de P. Cossart. Ce programme s'oriente actuellement vers l'étude du placenta, organe cible des infections à Listeria.

1-4 Virus: modèle HHV8 et maladie de Kaposi. (Coll. A. Gessain, Unité d'Epidémiologie et Physiopathologie des Virus Oncogènes) La maladie de Kaposi est un néoplasme d'origine vasculaire et le virus HHV8 (voir photo) est considérée comme l'agent étiologique de cette tumeur. Plusieurs séries d'échantillons provenant de plusieurs origines géographique (Russie, Maroc, Océanie) ont été étudiées. Le virus a été mis en évidence en immunohistochimie dans les cellules fusiformes et la clonalité des virus étudiée dans le groupe d'A. Gessain.

II Facteurs de transcription et analyse phénotypique de lignées murines génétiquement modifiées (Coll. L. Gresh, M. Yaniv, Unité d'Expression Génétique et Maladies). Nous avons poursuivi notre étude du rôle de HNF1b dans le développement hépatique et rénal, grâce à des lignées murines dans lesquelles ce gène a été inactivé de manière conditionnelle dans l'un de ces organes. Notre laboratoire contribue à l'étude des tumeurs des glandes salivaires et mammaires induites chez la souris par la surexpression de l'oncogène Plag (Coll. I. Van Valckenborgh, M. Chavez, Centre for Human Genetics, KUL, Louvain).

III Autoradiographie quantitative sur coupes de tissus (A. Cardona)

De nombreux modèles infectieux et non infectieux bénéficient de l'emploi des techniques d'autoradiographie quantitative par le Beta imager. En particulier, ces techniques ont permis de préciser la localisation et la distribution de l'isatine dans le cerveau du rat ainsi que les sites de fixation de la nicotine, de la cystine, de l'épibatidine et de la bungarotoxine dans le cerveau de Macacca Mulatta. (Coll. J.P. Changeux, Unité de récepteurs et cognition)

Mots-clés: pathologie infectieuse, Histopathologie, pathogénie, souris génétiquement modifiées, beta-imager



  publications

puce Toutes les publications 2003 sur notre base de données


  personnel

  Secrétariat Chercheurs Stagiaires Autre personnel
  Alonso Françoise, falonso@pasteur.fr Fiette Laurence, pathologiste, Chargée de recherche, lfiette@pasteur.fr

Huerre Michel, pathologiste, chef de service, mhuerre@pasteur.fr

Cardona Ana, ingénieur, cardona@pasteur.fr
Catherine Delalande, stage de D.E.S.V. d'Anatomie Pathologique Vétérinaire

Oumkaltoum Hbid, Institut Pasteur du Maroc, stage d’anatomie pathologique
Ave Patrick, technicien supérieur, pave@pasteur.fr

Chimy Marie Christine, technicienne, mcchimy@pasteur.fr

Khun Huot, technicien supérieur, hkhun@pasteur.fr

Matondo Jeanne, agent de laboratoire.

Maurin Sabine, technicienne, smaurin@pasteur.fr

Tanguy Myriam, technicienne, mtanguy@pasteur.fr

Rapports d'activité 2003 - Institut Pasteur
filet

Debut de Page recherche Portail Institut Pasteur

En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr