Portail IP   bandeau_genéral
imprimer
Imprimer
     Centre d'ingénierie génétique murine


  Responsable : Francina Langa Vives (francina@pasteur.fr)


  resume

 

Crée en juin 2003, le Centre d'Ingénierie Génétique Murine (CIGM) est une nouvelle plate-forme technologique sur le campus qui vise à répondre aux besoins de la communauté scientifique de l'Institut Pasteur, autant qu'à des possibles clients extérieurs intéressés par l'obtention de souris modifiées génétiquement à partir de techniques de transgenèse classique ou bien par recombinaison homologue dans les cellules embryonnaires souches (ES).



  rapport

cale

Le Centre d'Ingénierie Génétique Murine (CIGM) a été créé officiellement en juin 2003 et attaché au Département de Biologie du Développement. Le CIGM vise à la génération de nouveaux modèles de souris génétiquement modifiées à partir de techniques de transgenèse classique ou bien par recombinaison homologue dans les cellules embryonnaires souches, les cellules ES (transgenèse ciblée).

Le CIGM dispose actuellement d'une surface de 54 m2 dans le rez-de-chaussée du bâtiment Fernbach, comprenant un laboratoire de microinjection et un laboratoire de culture cellulaire. En plus, on dispose d'une pièce d'animalerie dans l'animalerie du bâtiment Monod. Les principaux équipements du CIGM sont deux postes de microinjection (dont une station de microinjection ASTP Leica/Eppendorf constituée par un microscope inversé Leica DMIRE2 avec micromanipulateurs Eppendorf Transferman NK2), 4 stéreomicroscopes binoculaires Nikon SMZ800, 2 microscopes inversés Olympus CK40 de routine, 3 incubateurs CO2 MCO 17AIC Sanyo, deux cabines à flux laminaire Holten Safe 2010 et un electroporateur Bio-Rad Gene Pulser X Cell Total System.

En 2003 la principale activité du CIGM a été la transgenèse classique, consistant à la microinjection du gène d'intérêt dans le pronucléus des oocytes fertilisés. Nous avons achevé 15 collaborations, et plus de 50 souris "fondatrices" ont été obtenues. Parmi nos collaborateurs, on peut trouver 7 Unités de l'Institut Pasteur, mais aussi des clients extérieurs comme l'Institut National de la Transfusion Sanguine, les Unités INSERM E9935 de Paris et U522 de Rennes, l'Université Libre de Bruxelles et aussi la start-up privée Cellectis.

La technique de recombinaison homologue dans les cellules ES, et la microinjection de cellules ES modifiées dans des blastocystes de souris pour l'obtention de chimères permettant la transgenèse ciblée dans le locus endogène a démarré en juin 2003. Depuis, nous avons initié 4 collaborations avec des Unités de recherche de l'Institut Pasteur, et 7 projets sont déjà évalués et en liste d'attente pour 2004 (la construction des vecteurs de recombinaison homologue étant en cours dans les laboratoires respectifs).

Le CIGM exerce aussi une activité de conseil pour la réalisation des constructions géniques qui seront utilisées ultérieurement pour la transgenèse et/ou la recombinaison homologue afin de créer des nouveaux modèles in vivo dans différents domaines de la recherche fondamentale.

Mots-clés: souris, transgenèse, recombinaison homologue, cellules ES, microinjection



  publications

puce Toutes les publications 2003 sur notre base de données


  personnel

  Secrétariat Chercheurs Stagiaires Autre personnel
        LANGA VIVES, Francina Responsable du Service, francina@pasteur.fr

RUDINGER, Stéphanie (CDD) Technicienne sup., rudinger@pasteur.fr

THOURON, Françoise Technicienne qualifiée, fthouron@pasteur.fr


Rapports d'activité 2003 - Institut Pasteur
filet

Debut de Page recherche Portail Institut Pasteur

En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr