Portail IP   bandeau_genéral
Version PDF      Biologie des Régulations Immunitaires


  Responsable : LECLERC Claude (cleclerc@pasteur.fr)


  resume

 

L'activité de l'Unité est centrée sur la compréhension des mécanismes qui contrôlent l'activation et la régulation des réponses lymphocytaires T et sur la mise au point de nouvelles stratégies vaccinales. Nous avons développé plusieurs stratégies d'activation des réponses lymphocytaires T ainsi que des glycopeptides synthétiques portant des motifs saccharidiques afin d'induire des réponses anti-tumorales.



  rapport

cale

A. L'adénylate cyclase de Bordetella pertussis : un nouveau vecteur ciblant les cellules dendritiques (en collaboration avec D. Ladant, Unité de Biochimie Cellulaire, et P. Sebo, Prague)

1. Analyse de l'interaction de l'adénylate cyclase avec son récepteur (M. El-Azami El-Idrissi)

L'adénylate cyclase (CyaA) est l'une des toxines essentielles de Bordetella pertussis et possède la capacité de pénétrer dans les cellules eucaryotes. Nous avons démontré précédemment que CyaA utilise l'intégrine CD11b/CD18 comme récepteur cellulaire. En utilisant des mutants et des fragments de CyaA, nous avons identifié la région de CyaA capable d'interagir avec CD11b. L'ensemble de nos résultats permet de concevoir un vecteur vaccinal capable de cibler une grande variété d'antigènes vers les cellules CD11b+ présentatrices d'antigène.

2. Induction de réponses T cytotoxiques antivirales et antitumorales (C. Fayolle et G. Dadaglio)

La capacité du vecteur CyaA à induire des réponses CTL dirigées contre des épitopes humains a été étudiée. Plusieurs CyaA recombinantes portant des épitopes de mélanome HLA-A2 restreints ont été produites et testées sur des souris transgéniques exprimant la molécule HLA-A2 (collaboration avec F. Lemonnier, IP). De fortes réponses CTL spécifiques de ces épitopes ont été obtenues chez les souris immunisées. Ces réponses ont pu être détectées 5 mois après l'immunisation démontrant que la CyaA induit des réponses mémoires à long terme. L'injection simultanée de CyaA recombinantes portant différents épitopes de mélanome induit des réponses CTL spécifiquement dirigées contre ces épitopes, démontrant ainsi la capacité de CyaA à induire des réponses CTL multispécifiques in vivo contre différents antigènes exprimés par des cellules tumorales.

Nous avons développé une nouvelle approche qui consiste à lier de façon covalente des peptides synthétiques à CyaA. Ainsi, nous avons montré que des épitopes T, CD8+ (257-264 de l'ovalbumine et 118-126 du LCMV) couplés chimiquement à CyaA induisent in vivo des réponses CTL spécifiques. L'analyse in vitro de la présentation de l'épitope OVA couplé chimiquement à la CyaA à un hybridome spécifique a permis de déterminer que cet épitope est délivré dans la voie de présentation des antigènes cytosoliques dépendante de la dégradation par le protéasome, de la présence des transporteurs TAP et de l'export des complexes néosynthétisés vers la membrane plasmique. Cette approche offre l'avantage de ne nécessiter qu'un seul vecteur auquel nous pouvons coupler par une simple réaction chimique tout peptide synthétique représentant un intérêt immunologique particulier.

B. Etude de la réponse T CD8+ induite par les pseudo-particules virales du parvovirus (PPV-VLPs) et caractérisation de la présentation des PPV-VLPs (G.Moron et F. Boisgérault en collaboration avec P. Rueda, Madrid).

1. Etude des mécanismes de délivrance de pseudo-particules virales exogènes dans la voie des molécules du CMH I (G. Moron)

Les pseudo-particules virales du parvovirus (PPV-VLPs) produites par l'auto-assemblage de la protéine VP2 et portant des épitopes hétérologues sont capables d'induire de fortes réponses T CD4+ et CD8+ en l'absence d'adjuvant. Compte-tenu que les antigènes exogènes ne sont pas normalement délivrés dans la voie CMH I, ces PPV-VLPs représentent un système très intéressant pour l'activation des réponses T cytotoxiques. Seules les cellules dendritiques (CD) capturent ces particules de façon très efficace in vivo et sont capables de présenter ces particules à des hybridomes T spécifiques. Cependant, il existe une présentation antigénique différentielle des VLPs par les sous-populations de CDs CD8a - et CD8a +. Conjointement, ces CDs expriment de façon comparable les molécules de co-stimulation, CD40, CD80 et CD86, ainsi que la molécule CD8a mais perdent l'expression des molécules CD205 et CD4. Les PPV-VLPs suivent une voie non conventionnelle d'apprêtage de type CMH I, impliquant la macropinocytose, des protéases lysozymales, mais aussi le protéasome et les molécules TAP.

2. Effet adjuvant des PPV-VLPs sur la réponse T CD8+ dirigée contre des antigènes exogènes (F.Boisgérault)

Dans l'optique d'analyser l'effet adjuvant des PPV-VLPs sur la réponse T CD8+ contre des antigènes exogènes, nous avons utilisé des microsphères comme système de délivrance de l'antigène. Il a été clairement établi que, les microsphères, comme les pseudo-particules virales, ont la capacité de délivrer des antigènes dans la voie CMH I. Toutefois, en l'absence de co-signal, les billes chargées de peptides CMH I n'induisent pas de réponse CTL. Nous avons montré que les PPV-VLPs ont la capacité de restaurer une réponse CTL contre l'épitope T CD8+ porté par les microsphères, et que cette réponse est indépendante de la présence de cellules T CD4+. Actuellement, nous caractérisons la réponse T CD8+ induite et sa capacité protectrice dans des modèles murins tumoraux.

C. Analyse des réponses CTL et Th induites par différentes sous populations de cellules dendritiques (G. Dadaglio et G. Schlecht)

Il est maintenant parfaitement établi que les cellules dendritiques représentent les seules APC capables d'induire des réponses immunitaires cellulaires primaires. Deux sous-populations de CD ont été identifiées et caractérisées sur la base de l'expression différentielle de la molécule CD8a. Nous avons montré que chacune des sous-populations injectées par voie i.v. est capable d'induire une activité CTL bien que la sous-population CD8+ semble être moins efficace. D'autre part, nous n'avons pas observé de polarisation de la réponse Th suivant les CD utilisées pour l'immunisation, puisqu'une production de cytokine de type 1 et 2 a été observée dans tous les cas. Cependant la voie d'injection peut influencer la polarisation de cette réponse puisque les CD CD8+ sont incapables d'induire une réponse de type Th2 lorsqu'elles sont injectées par voie sous-cutanée. Le rôle des CD plasmacytoïdes (CDp) dans l'induction d'une réponse T CD8+ a été aussi analysé. Bien que les CDp puissent présenter un peptide classe I restreint à des cellules T CD8+, ces cellules sont incapables d'induire in vivo une réponse CTL CD8+ effectrice ou mémoire et ne sont pas tolérigènes. La capacité d'induction in vivo d'une réponse T CD4+ par les CDp est en cours d'étude.

D. Ontogénie des cellules dendritiques du nouveau-né murin (CM. Sun et R. Lo-Man)

La période néonatale est caractérisée par une forte susceptibilité aux infections et par de faibles réponses immunitaires. Nous étudions le compartiment des cellules dendritiques au cours de la période néonatale afin de déterminer si celui-ci est pleinement fonctionnel. La colonisation de la rate par les CD est un évènement très précoce, mais l'ontogénie des différentes sous-populations de CD se fait en plusieurs étapes distinctes. Toutefois, fonctionnellement, les CD au cours de la période néonatale se révèlent très efficaces dans leur capacité à produire de l'IL-12 et de l'IFN. De plus, elles sont capables de présenter l'antigène aux cellules T. L'ensemble de ces résultats indique que les CD sont compétentes au cours de la période néonatale.

E. Stratégies vaccinales innovantes pour l'induction de l'immunité anti-mycobactérienne (L. Majlessi et M. Rojas)

La génération des réponses immunes de type Th1 contre les immunogènes mycobactériens est primordiale dans la protection contre l'infection par Mycobacterium tuberculosis, l'agent étiologique de la tuberculose. Nous évaluons le potentiel du vecteur CyaA recombinant, portant des antigènes mycobactériens, à induire des réponses lymphocytaires T et à contrôler l'infection par M. tuberculosis.

Nous cherchons également à identifier le type d'Ag mycobactériens capables d'accéder à la voie de présentation antigénique par des molécules de CMH de classe I pour la génération des réponses T CD8+, dont le rôle dans la protection contre cette bactérie intracellulaire est aujourd'hui bien reconnu.

En collaboration avec l'Unité de Génétique Moléculaire Bactérienne, nous étudions l'impact de l'introduction de certaines régions chromosomiques de M. tuberculosis dans le génome de M. bovis BCG sur l'immunogénicité de ce vaccin par des modifications que ces gènes peuvent exercer sur l'interaction hôte-pathogène lors de la mise en place de l'immunité anti-mycobactérienne innée et acquise.

F. Elaboration d'un composé synthétique portant un motif saccharidique d'origine tumorale à des fins thérapeutiques et vaccinales (R. Lo-Man et Edith Dériaud en collaboration avec S. Bay et S. Vichier-Guerre, Chimie Organique, IP)

Parmi les marqueurs saccharidiques associés aux cellules tumorales, on retrouve le motif Tn (alpha-N-acetyl-galactosamine) associé aux protéines de type mucine. Nous avons développé un immunogène synthétique utilisant la structure d'un MAP (multiple antigenic peptide) contenant ce motif Tn sous forme de trimère capable d'induire des réponses immunitaires anti-tumorales thérapeutiques. Ce MAG s'est révélé très immunogène et une vaccination thérapeutique réalisée avec ce composé permet de protéger les souris contre un adénocarcinome mammaire exprimant l'antigène Tn. Sur la base de ces résultats, nous avons développé des composés utilisables chez l'homme et testé leur immunogénicité chez le primate.

Mots-clés: Vaccin, cellules dendritiques, cancer, réponses T cytotoxiques, immunothérapie



  publications

puce Toutes les publications sur notre base de données


  personnel

  Secrétariat Chercheurs Stagiaires Autre personnel
  LECARPENTIER Laurette :llecarp@pasteur.fr DADAGLIO Gilles, IP (Chargé de Recherche,gdadag@pasteur.fr)

LECLERC Claude, IP (Professeur,cleclerc@pasteur.fr)

LO-MAN Richard, IP (Chargé de Recherche,rloman@pasteur.fr)

MAJLESSI Laleh, IP (Chargée de Recherche,lmajless@pasteur.fr)

BOISGERAULT Florence, Chercheur post-doctoral

EL-AZAMI EL-IDRISSI Mohammed, Chercheur post-doctoral

MASCARELL Laurent, Chercheur post-doctoral

MORON Gabriel, Chercheur post-doctoral

MOTIEIAN NAJAR Hossain, Chercheur post-doctoral

PREVILLE Xavier, Chercheur post-doctoral (BT PHARMA)

SCHLECHT Géraldine, Etudiante en Thèse

SUN Cheng-Ming, Etudiant en Thèse
DERIAUD Edith (Assistante Ingénieur,ederiaud@pasteur.fr)

FAYOLLE Catherine (Ingénieur,cfayolle@pasteur.fr)

ROJAS Marie (Technicienne,mrojas@pasteur.fr)


Rapports d'activité 2002 - Institut Pasteur
filet

Debut de Page recherche Portail Institut Pasteur

En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr