Portail IP bandeau_genéral
  Retromol


  Responsable : WAIN-HOBSON, Simon (simon@pasteur.fr)


  resume

 

Le travail de l'Unité est centré sur l'immunopathologie de l'infection par le VIS comme modèle de l'infection par le virus VIH-1. Nos projets visent à décrire le rôle de la stimulation antigénique, la dynamique d'infiltration des CTLs dans les sites inflammatoires, la latence du VIS et les propriétés biologiques des divers sous-types du VIH-1. Nous développons également dans l'Unité des vaccins atténués VIS.



  rapport

cale

Utilisation de la variabilité génétique du VIS dans l'étude de l'immunopathologie in vivo et modélisation in silico.

Céline RENOUX-ELBE et Rémi CHEYNIER

Cette étude a pour but de préciser le rôle de l'activation du système immunitaire dans la dynamique de la réplication virale. Pour cela, des macaques préalablement immunisés avec différents antigènes ont été infectés par le VISmac251. Des immunisations de rappel ont été réalisées de manière à favoriser l'infection des cellules T CD4+ répondant à ces antigènes. A la fin du protocole d'immunisation, des tests d'hypersensibilité retardée ont été réalisés pour créer des zones d'inflammation antigène-spécifiques. En comparant les quasiespèces virales liées à ces sites à celles du sang périphérique lors des injections de rappel, nous pourrons identifier des lignées du VIS dans des cellules T CD4+ spécifiques d'un antigène particulier. L'ensemble de ces résultats devrait permettre ensuite d'élaborer un modèle de la réplication virale prenant en compte la stimulation antigénique du système immunitaire.

 

Constructions de virus chimères VIS / VIH : Analyse phénotypique des différents promoteurs du VIH in vivo

Mireille CENTLIVRE et Monica SALA

L'objet de notre étude est l'analyse de l'influence des polymorphismes des différents promoteurs (LTR) des sous-types majeurs du VIH-1 sur la transcription, la réplication, le tropisme cellulaire et la pathogénicité du virus. Pour développer cette étude in vivo, nous avons construit des virus chimères VIS/VIH dans lesquels le génome VIS porte les fonctions Nef et LTR dissociées et la région promotrice/activatrice des sous-types B, C et E du VIH-1 (SHIV-1). Ces chimères permettent l'analyse phénotypique de la région promotrice/activatrice et l'évaluation de l'influence de la région modulatrice (NRE) du promoteur. La fonctionnalité des trois promoteurs chimères a été testée in vitro. La caractérisation ex vivo des virus chimères est en cours, préalable aux études in vivo.

 

Le délai d'infiltration tissulaire des cellules de l'immunité anti-virale permet l'échappement du VIS.

Philippe BLANCOU, Nicole CHENCINER et Rémi CHEYNIER

Nous étudions, chez le macaque rhésus, la dynamique de la réplication locale du virus de l'immunodéficience simienne (VIS) dans les sites de stimulation antigénique où se déroule une réaction d'hypersensibilité de type retardé (DTH). Il a été démontré que la réplication virale fait suite à l'infiltration de cellules spécifiques de l'antigène déclenchant cette DTH. Par la suite, cette réplication est rapidement inhibée par une seconde vague d'infiltration de cellules dirigées contre le VIS. Nous avons pu cependant prouver que la libération des particules virales se poduit une douzaine d'heures après déclenchement de la réplication virale alors que l'immunité cellulaire n'infiltre la zone qu'environ six heures plus tard. Nous avons pu ainsi mettre en évidence un nouveau mécanisme permettant au VIS et VIH d'échapper au système immunitaire.Nous mettons également au point dans l'Unité des vaccins atténués du VIS.

 

Etude in vivo de la contribution des différents compartiments cellulaires à la persistance et la pathogenèse du VIS

Peter SOMMER

La déterminante principale du tropisme cellulaire du virus VIH et VIS est l'interaction des glycoprotéines virales avec les récepteurs cellulaires. Une fois le virus entré dans la cellule, la région promotrice du génome du virus (LTR : Long Terminal Repeat) peut ultérieurement moduler le tropisme cellulaire par le biais de la régulation de l'expression des gènes et de la réplication virale. Le but de ce projet est de modifier le tropisme cellulaire du VIS en changeant les séquences promotrices du LTR. L'insertion d'éléments promoteurs et régulateurs tissu-spécifiques dans le LTR viral permettra de restreindre la réplication virale à des compartiments cellulaires particuliers, indépendamment de la capacité des variants viraux d'utiliser différents récepteurs cellulaires. Ainsi, la contribution de chaque compartiment cellulaire à la persistance du virus et à la pathogenèse SIDA pourra être mis en évidence.

 

Les Chimpanzés comme réservoir potentiel de virus.

Michel HENRY et Jean-Pierre VARTANIAN

Un premier travail a consisté à analyser des prélèvements tissulaires de quatre chimpanzés sauvages pour y déterminer la présence de virus à ADN et rétrovirus. De façon surprenante, ces animaux se sont révélés être infectés naturellement par de multiples virus (TT virus, HBV, adénovirus type 5, STLV-1, un herpès virus simien, équivalent à un herpès humain HHV-8, associé au sarcome de Kaposi). Ces résultats suggèrent la possibilité de transmission inter-espèces (chimpanzés/hommes et réciproquement) et de zoonose. Nous allons chercher de nouveaux virus dans les fèces et les urines d'animaux sauvages. Notre choix se porte sur plusieurs grandes familles virales: 1) les rétrovirus avec les lentivirus, les oncovirus et les spumavirus; 2) les entérovirus ; 3) les hépadnavirus et les flavivirus parmi lesquels le virus de l'hépatite C.

Photo

Equipe de l'Unité de Rétrovirologie Moléculaire



  publications

puce Toutes les publications sur notre base de données


  personnel

  Secrétariat Chercheurs Stagiaires Autre personnel
 

CHAHINE Michèle, mchahine@pasteur.fr

CHENCINER, Nicole, Institut Pasteur, Chargée de Recherche, nchencin@pasteur.fr

CHEYNIER, Rémi, Institut Pasteur, Chargé de Recherche, en détachement à Montréal, Canada (IRCM), cheynier@montreal.ca

SALA-SCHAEFFER, Monica, Institut Pasteur, Assistante de Recherche, joo@pasteur.fr

VARTANIAN, Jean-Pierre, Institut Pasteur, Chargé de Recherche, jpvart@pasteur.fr

BLANCOU, Philippe, Post-Doc, Université Paris 6

CENTLIVRE, Mireille, Etudiante en thèse, Université Paris 6

RENOUX, Céline, Etudiante en thèse, Université Paris 7

SOMMER, Peter, Post-Doc étranger, Boursier A.N.R.S.

HENRY, Michel, Institut Pasteur, Technicien Supérieur, michael@pasteur.fr


filet

Debut de Page recherche Portail Institut Pasteur

En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr.