Portail IP bandeau_genéral
  Gebi


  Responsable : Popoff Michel Yvan (mypof@pasteur.fr)


  resume

 

Les Salmonella sont des bactéries responsables d'infections sévères chez l'homme et l'animal. La première étape de l'infection est l'entrée des bactéries dans les cellules épithéliales iléales. Ce phénotype est gouverné par des gènes dont l'expression est régulée en fonction des conditions environnementales. Le but des recherches est de caractériser ces systèmes de régulation en vue de prévenir les salmonelloses. Le rôle du régulon RpoS, ensemble de gènes dont l'expression est contrôlée par le facteur sigma RpoS, dans la virulence des Salmonella et leur capacité à résister au stress est également étudié. L'objectif est d'identifier des mécanismes contribuant à la persistance des salmonelles dans l'environnement inerte ou biologique, afin d'élaborer des stratégies de prévention adaptées.



  rapport

cale

Le but des recherches de l'unité de Génétique des bactéries intracellulaires est d'élaborer des stratégies raisonnées pour prévenir les infections par Salmonella. Ces recherches sont centrées sur: (i) l'étude de l'entrée des salmonelles dans les cellules épithéliales intestinales, qui est l'étape cruciale dans le déclenchement d'une salmonellose; et (ii) la caractérisation des mécanismes contribuant à la persistance des salmonelles dans l'environnement inerte ou biologique, ce qui devrait conduire à définir de nouvelles cibles pour des agents antibactériens.

Prévention des infections à Salmonella (Michel Y. Popoff)

Les gènes d'invasion, qui sont requis pour l'entrée des Salmonella dans les cellules épithéliales intestinales, sont regroupés sur l'îlot de pathogénicité SPI-1 au centisome 63 sur le chromosome. Leur expression est très finement contrôlée par des régulateurs agissant en cascade en fonction des conditions environnementales. En étudiant l'expression de fusions transcriptionnelles, il a été identifié des composés chimiques, qui inhibent in vitro l'expression des gènes d'invasion de Salmonella. Parmi ces composés, le caprylate de sodium réduit de manière très significative la charge bactérienne dans la rate de souris C57Bl/6 oralement infectées par S. typhimurium, S. enteritidis et S. dublin. L'activité de dérivés de l'acide caprylique sur l'expression des fusions transcriptionnelles a été également examinée. La présence d'un radical hydroxyle en position C-2 ou C-8 sur la molécule d'acide caprylique inhibe l'expression des fusions aussi fortement que l'acide caprylique. Au contraire, la présence d'un radical aminé en position C-2 ou C-8 bloque totalement l'activité inhibitrice de l'acide caprylique. Des mutants de S. typhi, chez lesquels l'expression des gènes d'invasion n'est plus sensible à l'action du caprylate, ont été isolés et sont en cours d'étude. L'utilisation du caprylate comme additif dans l'eau de boisson et les aliments composés pour les animaux d'élevage ouvre des perspectives intéressantes pour prévenir les infections par Salmonella dans le domaine vétérinaire.

Analyse fonctionnelle du régulon RpoS chez les Entérobactéries : Role dans la résistance généralisée au stress, la survie et la virulence de Salmonella (Françoise Norel)

Chez les Entérobactéries, le gène rpoS code pour un facteur sigma, qui est un régulateur clé pour la survie bactérienne et la résistance généralisée au stress en phase stationnaire de croissance. De nombreuses études chez Escherichia coli K-12 ont identifié plus de 50 gènes dont l'expression est contrôlée par RpoS. Par ailleurs, RpoS joue un rôle majeur dans la virulence et la persistance de Salmonella chez la souris. L'existence d'un modèle animal et la proximité phylogénétique avec E. coli font de Salmonella une bactérie pathogène modèle pour l'étude du rôle du régulon RpoS dans la survie bactérienne chez un hôte infecté. Afin d'initier une analyse fonctionnelle du régulon RpoS chez Salmonella, nous avons isolé des mutants de S. typhimurium contenant des fusions de gènes activées par RpoS. L'identification des gènes mutés montre que la composition du régulon RpoS de Salmonella diverge significativement de celle du régulon RpoS de E. coli K-12 puisque plus d'un tiers des gènes de Salmonella ainsi identifiés est absent chez E. coli K-12. Plus de la moitié des gènes identifiés est de fonction inconnue et est en cours de caractérisation. Parmi ces gènes, le gène katN, absent chez E. coli K-12 mais conservé chez E. coli entérohemorrhagic O157, Klebsiella pneumoniae et Pseudomonas aeruginosa, code pour une catalase non-héminique de phase stationnaire. Pour la majorité d'entre eux, les autres gènes pourraient participer au métabolisme bactérien, probablement dans des conditions de croissance sub-optimales proches de celles rencontrées dans les habitats naturels.

Centre Collaborateur OMS de référence et de recherche pour les Salmonella (Michel Y. Popoff)

Ce Centre joue, au niveau international, un rôle indispensable en tant que correspondant des Centres Nationaux de Référence des pays membres de l'OMS pour la caractérisation et la description des nouveaux sérotypes de Salmonella. Cette année, le centre a décrit 12 nouveaux sérotypes et envoyé 383 souches de référence à des Centres Nationaux de Référence pour les Salmonella. Les nouvelles éditions des "Formules antigéniques des sérovars de Salmonella" et du "Guide pour la préparation des sérums anti-Salmonella" ont été publiées.



  publications

puce Toutes les publications sur notre base de données


  personnel

  Secrétariat Chercheurs Stagiaires Autre personnel
 

Ondet Maxence (mondet@pasteur.fr)

Norel Françoise, IP (chargé de recherche; spvfn@pasteur.fr)

Popoff Michel Y., IP (professeur; mypof@pasteur.fr)

Ferry Rachel, étudiante

Tedin Karsten, post-doc

Fayolle Corine (Technicienne qualifiée; cofayol@pasteur.fr)

Guibourdenche Martine (Ingénieur; mguibour@pasteur.fr)

Hermant Daniel (Technicien supérieur; dhermant@pasteur.fr)

Robbe-Saule Véronique (Technicienne supérieure; vrobbe@pasteur.fr)


filet

Debut de Page recherche Portail Institut Pasteur

En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr.