Portail IP bandeau_genéral
  Collchamp


  Responsable : PAPIEROK Bernard (papierok@pasteur.fr)


  resume

 

La Collection des Champignons est un service qui a la charge d'un ensemble de souches de champignons (filamenteux et levures) ou d'Actinomycètes, isolées pour la majorité d'entre-elles de lésions humaines. Aux activités de collection proprement dites (entretien, contrôle et distribution des souches, identification), s'ajoutent des investigations sur la caractérisation, la systématique et l'écologie des champignons filamenteux, en particulier des espèces s'attaquant aux insectes. Comme l'année précédente, l'approche moléculaire a été utilisée pour progresser dans la caractérisation de souches d'Entomophthorales d'origine variée. L'étude a porté sur des souches de Erynia dipterigena provenant du Sénégal et du Congo. Un polymorphisme de la taille de la région ITS1-5,8S-ITS2 de l'ADN ribosomique a été constaté, et ce fragment a été particulièrement séquencé. L'ensemble des données obtenues confirment la variabilité de cette espèce fongique.



  rapport

cale

La Collection des Champignons est un service spécialisé qui a la charge d'une collection de près de 2000 souches de champignons (filamenteux et levures) ou Actinomycètes, isolées pour la majorité d'entre-elles de lésions humaines. Remarquablement varié à cet égard, cet ensemble comporte également des souches isolées de l'environnement (milieu aérien, sol, matériel végétal en décomposition) ou d'invertébrés (insectes).

L'établissement de cette collection est liée au développement qu'a connu la Mycologie médicale à l'Institut Pasteur. Jusqu'à la fin de l'année 2000, la collection faisait partie intégrante de l'unité de Mycologie. Elle est aujourd'hui individualisée et il s'agit donc, ici, de son premier rapport d'activité propre.

L'activité première du laboratoire est d'entretenir les souches en culture pure et contrôlée, et de fournir aux laboratoires de recherche, industriel, laboratoire d'analyses et établissements d'enseignement demandeurs. Nous assurons également des expertises en matière d'identification. Par ailleurs, nous fournissons l'essentiel des isolats utilisés au cours des travaux pratiques du Cours de Mycologie médicale de l'Institut Pasteur.

Parallèlement à ces activités de collection proprement dites, le laboratoire poursuit des investigations sur la caractérisation, la systématique et l'écologie des champignons filamenteux. En relation avec les connaissances et l'expérience acquises, ces investigations portent sur des espèces responsables de maladies létales chez les insectes aériens, et isolés par les chercheurs du laboratoire lors de véritables missions de prospection réalisées sur le terrain même. En 2001, ont été ainsi étudiées les spécimens récoltés à la fin de l'année 2000 au Sénégal et en Guinée.

1. Diversité des champignons entomopathogènes en Afrique de l'Ouest (Bernard PAPIEROK)

Les prospections ont été réalisées dans le sud-est du Sénégal et le nord-ouest de la Guinée (massif du Fouta-Djalon) en collaboration avec le Programme Fédérateur de Recherche/Développement du Bassin Gambien (responsable, Jean louis DUMAS, Ministère des Affaires étrangères). Comme nous avions pu déjà l'observer lors d'études antérieures en Côte d'Ivoire, l'importance et la variété des récoltes de champignons entomopathogènes sont apparues liées à l'altitude et à la densité du couvert végétal. C'est ainsi que le sud-est du Sénégal s'est révélé moins riche que le nord-ouest de la Guinée. Dans le cas des Entomophthorales (Zygomycètes), si es espèces des genres Batkoa et Entomophaga ont été observées dans les deux pays (sur Homoptères, Lépidoptères, Hyménoptères, Orthoptères), les genres Erynia et Zoophthora n'ont été trouvés qu'en Guinée. En particulier, Erynia dipterigena a été reconnue à plusieurs occasions responsable d'épizooties dans des peuplements de Diptères. Zoophthora radicans a également été mise en évidence sur des insectes de cet ordre. C'est la première fois que la présence de ces deux Entomophthorales est signalée en Afrique de l'Ouest.

Concernant les autres groupes fongiques, des Deutéromycètes entomopathogènes ont été observes à la fois au Sénégal et en Guinée (Aschersonia spp., Nomuraea spp., Gibellula spp.),cependant que les Ascomycètes l'ont été en Guinée seulement (Cordyceps spp. et Torrubiella spp.).

2. Caractérisation phénotypique et moléculaire d'Entomophthorales isolées de Diptères en Afrique (Claire MULOT, Martine KIREDJIAN, Bernard PAPIEROK)

Le matériel E. dipterigena originaire de Guinée a fait l'objet d'une analyse moléculaire; simultanément ont été étudiés des isolats récoltés au cours d'une mission antérieure au Congo et attribués à cette espèce. Dans le prologement des résultats obtenus l'année précédente sur des souches de Erynia spp. provenant d'Europe, nous nous sommes intéressés à la zone ITS1-5,8S-ITS2 de l'ADN ribosomique. La taille du fragment amplifié par PCR est apparue de 1100, 1200 ou 1400 pb selon les souches, avec une majorité de souches à 1200 pb (provenant du Congo ou de Guinée). Les souches avec une taille de fragment de 1100 pb proviennent également de ces deux pays. Cette taille caractérise les souches européennes analysées auparavant. Un fragment amplifié de taille 1400 pb a seulement été reconnu chez les souches originaires du Congo. L'existence d'un tel polymorphisme de la taille du segment ITS1-5,8S-ITS2 a déjà été notée chez quelques autres espèces d'Entomophthorales.

L'analyse des séquences des deux extrémités de la zone ITS1-5,8S-ITS2 (correspondant respectivement à une partie 3' de l'ARN 18S et l'extrémité 5' de l'ITS1 et l'extrémité 3' de l'ITS2 et une partie 5' de l'ARN 28S) a conduit à distinguer 5 groupes au sein des souches étudiées. Les groupes à 1100 pb et à 1400 pb se retrouvent, en effet, respectivement individualisés sur les phénogrammes consensus. Ce n'est pas le cas du groupe à 1200 pb, qui se scinde, selon la séquence, en 2 ou 3 groupes également individualisés. Cette séparation n'apparaît pas liée à des différences morphologiques ou caryologiques significatives, même si l'on admet communément que Erynia dipterigena est une espèce variable au plan morphologique.



  publications

puce Toutes les publications sur notre base de données


  personnel

  Secrétariat Chercheurs Stagiaires Autre personnel
   

PAPIEROK Bernard, Chef de Laboratoire, IP, papierok@pasteur.fr

KIREDJIAN Martine, Chef de Laboratoire, IP, mkiredji@pasteur.fr

MULOT Claire, étudiante DESS

COUTANSON Monique, technicienne, IP

PIETFROID Alain, technicien, IP


filet

Debut de Page recherche Portail Institut Pasteur

En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr.