Portail IP bandeau_genéral
  Techcell


  Responsable : EDELMAN Léna (ledelman@pasteur.fr)


  resume

 

Le laboratoire de Technologie Cellulaire assure des activités de services qui consistent, d'une part, en la production en masse de cellules diverses et la production de protéines recombinantes utilisant le système d'expression Baculovirus-cellules d'insectes d'autre part ; plus particulièrement une grande quantité de protéines d'enveloppe virale: HOXB4 pF19, C19, Dengue 2, fièvre jaune, MCD1, 2W1S, VUPAT1, IGF BP3 ont été produites. Les Activités de Recherche appliquée consistent à la mise au point de nouveaux outils technologiques tels : - la production d'anticorps recombinants antitumoraux à usage thérapeutique (tumeurs du sein) ; - développement des applications des radioimagers : tels l'étude in vivo de la pharmacodistribution de peptides marqués au tritium et la quantification de l'apoptose.



  rapport

cale

Le laboratoire de Technologie Cellulaire a assuré une activité de service avec d'une part, la production en masse de cellules diverses pour différents laboratoires de l'Institut Pasteur et des laboratoires extérieurs, d'autre part, la production de protéines recombinantes par le système Baculovirus-cellules d'insecte; à titre d'exemple les protéines d'enveloppe de la Dengue 1, 2 ont été produites et purifiées
(S.Petres).

Une activité de recherche appliquée est aussi assurée par le laboratoire.

Obtention de protéines dans le cadre des fièvre hémorragiques dans un but diagnostique ou de vaccins potentiels (système d'expression Baculovirus-cellules d'insecte) (C. Girard)

Plusieurs constructions permettant d'exprimer la séquence codant pour la protéine d'enveloppe du virus de la fièvre jaune (souche vaccinale 17 D-204) ont été réalisées.
Une construction permettant d'exprimer la glycoprotéine E du virus de la Dengue-2 tronquée de son domaine d'ancrage transmembranaire a également été produite.


L'ensemble de ces protéines ainsi produites peuvent servir d'outils moléculaires pour l'étude des interactions arbovirus-moustiques.

Deux autres baculovirus recombinants permettant d'exprimer la séquence du peptide pro-apoptotique (tronqué ou non de son ancrage transmembranaire C-terminal) du virus de la Dengue-1 ont été réalisés dans le cadre du plan de consolidation du brevet US provisional n°212 129.
Un baculovirus recombinant permettant d'exprimer la séquence codante de la glycoprotéine du West Nile virus (souche israélienne ISR98-Gool) a été réalisé; la protéine correspondante devrait servir pour des études immunologiques et à terme devrait être utilisée pour le diagnostic.
De plus, deux baculovirus recombinants permettant d'exprimer les séquences codantes de la protéine membranaire prM et de la glycoprotéine E du West Nile virus ont été réalisés. Les protéines produites supposées s'assembler sous forme de pseudo-particules pourraient être utilisées dans des études vaccinales.

Obtention d'anticorps recombinants (ScFv) anti-tumoraux (E. Monchâtre, C. Girard)

Six constructions permettant d'exprimer les séquences codant pour deux fragments d'anticorps ScFv anti-tumoraux, tumeurs du sein et tumeurs vésicales (clones M350 et V461), ont été réalisées. Elles diffèrent par la séquence-signal utilisée et présentent toutes une fusion C-terminale des ScFv avec la phosphatase alcaline humaine (sous sa forme sécrétée). Les résultats préliminaires obtenus à l'aide de ces ScFv ont montré le marquage de coupes de tissus tumoraux en immunohistochimie (cf. photo).
Dans l'avenir, ces ScFv doivent être couplés à des peptides pour une utilisation thérapeutique.
L'anticorps anti-Rhésus à usage thérapeutique pour la prévention hémolytique du nouveau-né (obtenu précédemment) est en cours de cession de licence.

Dans ce même domaine de la cancérologie, nous avons entrepris une analyse des marqueurs de l'apoptose dans les tumeurs malignes du sein AIF (Apoptosis Inducing Factor) plus spécifiquement; le marqueur APAF1 (Apoptosis Activating Factor) doit être analysé prochainement.
Notre laboratoire a aussi contribué à la mise en évidence des effets cytotoxiques de la protéine virale Vpr (qui possède une activité antitumorale) et à l'interaction de la protéine VPr et de l'ANT mitochondrial (Adenine Nucleotide Translocator) (brevet déposé). La correlation entre les tumeurs malignes intracanalaires avec un marquage nucléaire de l'AIF, et les tumeurs malignes infiltrantes (de mauvais pronostic) avec un marquage AIF ponctiforme intracytoplasmique, est en cours d'analyse.



  publications

puce Toutes les publications sur notre base de données


  personnel

  Secrétariat Chercheurs Stagiaires Autre personnel
 

Lambrecht Marie-Régine, I.P.

Edelman Léna, I.P.

JACOTOT Etienne, Chercheur Post-doctoral, Boursier ANRS

GIRARD Christel, Ingénieur Technologue, C.D.D I.P.

CARDONA Ana Ingénieur de Recherche, I.P.

LOAEC Solen, Technicienne Supérieure, I.P.

MONCHATRE Elisabeth, Technicienne Supérieure, I.P.

PETRES Stéphane, Technicien Supérieur, I.P.

PROU Marie-Claire, Agent de Laboratoire, I.P.

RAJARATMAN Thomas, Responsable de Préparation, I.P.


filet

Debut de Page recherche Portail Institut Pasteur

En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr.