Portail IP bandeau_genéral
  Hepato


  Responsable : BRÉCHOT Christian (brechot@necker.fr)


  resume

 

Voir rapport



  rapport

cale

Notre laboratoire à une activité de centre de référence sur l'épidémiologie Moléculaire des hépatites virales et mène en parallèle des sujets de recherches plus fondamentaux. Pour l'année 2000, le laboratoire s'est centré sur l'étude des hépatites virales B et C. Par le biais d'une approche méthodologique basée sur des techniques de microscopie laser (LCM), nous étudions l'impact de la variabilité génétique (mutations, délétions) sur la pathogenèse de l'infection virale. En particulier, pour le VHB, des mutations et des délétions ponctuelles du gène HBx sont suspectées de jouer un rôle dans le processus complexe de la carcinogenèse hépatique. Afin de mieux comprendre ce processus, nous avons commencé une analyse comparative de séquences du gène codant pour la protéine HBx isolées à partir de populations pures d'hépatocytes, sélectivement prélevées par LCM à partir de coupes histologiques, issues de zones tumorales et non tumorales d'un même échantillon.

Concernant le VHC, la pathogenèse des lésions hépatiques induites au cours de l'infection chronique par le VHC est mal connue. Des données contradictoires ont été publiées concernant l'existence d'une corrélation entre la charge virale sérique et intra-hépatique. Afin d'examiner la relation entre la réplication intra hépatique du VHC et les lésions hépato-cellulaire notre projet va développer une mesure directe de la charge virale intra hépatique du VHC, par différentes approches quantitatives, après un prélèvement d'hépathocytes assisté par microdissection laser.

Parallèlement le laboratoire se lance dans un projet plus ambitieux dont le but est d'associer les techniques de microdissection laser pour l'analyse de cellules isolées ou de groupes de cellules In vivo, (sélectionnées sous le contrôle de la vue), à une analyse du profil d'expression de gènes cellulaires par criblage d'arrays et de puces. L'objectif est de développer une méthodologie pour obtenir une banque d'ADNc représentative de l'expression des différents types d'ARN. La difficulté de cette approche est associée aux possibles biais introduits par les méthodes d'amplifications, cependant nécessaire lorsque la quantité de matériel disponible est très faible, comme c'est le cas avec les cellules microdisséquées.



  publications

puce Toutes les publications sur notre base de données


  personnel

  Secrétariat Chercheurs Stagiaires Autre personnel
 

APRIL France, Inserm

BRÉCHOT Chistian, PUPH-AP U/ParisV/IP, brechot@necker.fr

TUVERI Rosella, rtuveri@pasteur.fr – Post-doc

IAVARONE Massimo iavaron@pasteur.fr Thèse

TRABUT Jena-Baptiste DEA

THIERS Valérie, Ingénieur, IP, vthiers@pasteur.fr


filet

Debut de Page recherche Portail Institut Pasteur

En cas de problèmes, de remarques, ou de questions concernant cette page Web écrire à rescom@pasteur.fr.