Institut Pasteur Rapport d'activité de l'unité Technologie cellulaire pour l'année 1999


Responsable : EDELMAN Léna (ledelman@pasteur.fr)

Résumé du rapport

Le laboratoire de Technologie Cellulaire assure des activités de services qui consistent, d'une part, en la production d'anticorps monoclonaux murins et humains en grands volumes et la production de protéines recombinantes utilisant le système d'expression Baculovirus-cellules d'insectes d'autre part ; plus particulièrement une grande quantité de protéines du virus de la dengue et une protéine du Plasmodium Falciparum pour la fabrication de vaccins ont été produites. Les Activités de Recherche appliquée consistent à la mise au point de nouveaux outils technologiques tels : - la production d'anticorps recombinants humains à usage thérapeutique ; - développement des applications des radioimagers : tels l'étude in vivo de la pharmacodistribution de peptides marqués au tritium et la quantification de l'apoptose.

Abstract

The Cellular Technology Laboratory has two functions: service activities and applied research. The first function is two-fold. Firstly, the laboratory produces large volumes of mouse and human monoclonal antibodies, and recombinant proteins using the baculovirus-insect cell expression system. In particular, a large quantity of dengue virus proteins is currently under production for vaccine. Another project has been find to produce the Plasmodium falciparum merozoit surface protein for anti-malaria vaccination. Applied research, too, is two-fold. The first line of research concerns development of new technological tools : human recombinant antibodies for therapeutic use; - development of biological applications of radio-imaging to study the pharmaco-distribution of peptides, study of the localization and the quantification of cellular apoptosis.

Texte du rapport

Activités de services
(Stéphane Petres)

Dans le laboratoire de Technologie Cellulaire, les activités de services consistent, d'une part, en la production d'anticorps monoclonaux murins et humains en grands volumes et la production de protéines recombinantes utilisant le système d'expression Baculovirus-cellules d'insectes d'autre part ; plus particulièrement une grande quantité de protéines du virus de la dengue, projet avec V. Deubel, et une protéine du Plasmodium Falciparum pour la fabrication de vaccins, et la détermination de la structure de cette protéine, projet avec S. Longacre-André et l'OMS ont été produites.

Activités de Recherche appliquée

Mise au point d'anticorps recombinants
(Elisabeth Monchâtre, Philippe Marianneau)

Les activités de recherche appliquée consistent, à la mise au point d'anticorps recombinants humains, par le système d'expression Baculovirus-cellules d'insectes. Des essais cliniques humains de phase I sont en cours pour tester l'efficacité in vivo d'un anticorps anti-Rhésus, qui pourrait être utilisé dans la prévention de la maladie hémolytique du nouveau-né. D'autres anticorps recombinants humains dirigés contre des antigènes tumoraux (cancer du sein et de la vessie) sont en cours de développement dans un but thérapeutique ou diagnostic après couplage à un isotope (immunoscintigraphie) ; ces anticorps pourraient permettre la localisation d'un petit nombre de cellules tumorales.

Protéines recombinantes
(Stéphane Petres)
Le système d'expression Baculovirus-cellules d'insecte offre actuellement des perspectives en thérapie génique. Des travaux récents, en collaboration avec le laboratoire de J. Mallet (Hôpital de la Pitié Salpétrière), ont permis la transduction efficace par un baculovirus modifié qui exprime la GFP sous contrôle du promoteur CMV, l'infection de cellules neuronales de rats et d'astrocytes humains. De plus, ces baculovirus recombinants ont permis la transduction "in vivo" de cellules nerveuses lorsqu'ils sont injectés directement dans le cerveau de souris par stéréotaxie.

Développement des applications biologiques des radioimagers (Ana Cardona)
Un autre pôle d'activité concerne le développement des applications biologiques des radioimagers en collaboration avec différents laboratoires de l'Institut Pasteur. - L'étude de la pharmacodistribution in vivo de peptides tritiés en utilisant le ß-imager et le µ-imager a permis l'analyse, en particulier, du peptide HB19 inhibiteur in vitro de l'entrée du virus VIH dans les cellules CD4+. Une étude de la distribution tissulaire de ce peptide tritié a été réalisée chez le rat. L'analyse de coupes sagittales effectuées au ß-imager a montré ainsi un marquage significatif au niveau du foie, de la moelle osseuse et de la rate (B. Krust, E. Jacotot, A. Hovanessian). - L'étude de la quantification de l'apoptose a été poursuivie par l'analyse de ce mécanisme, in vivo, après injection d'annexine V marqué au tritium, à des souris (E. Jacotot, S. Petres). (Ce projet doit permettre de visualiser les tissus apoptotiques). - L'étude du rôle du composant sécrétoire des IgA dans l'immunité protectrice locale contre la shigellose (A. Phalipon, P. Sansonetti) a été effectuée sur des coupes de tissus pulmonaires murins.

Personnel de l'unité

Secrétariat de l'unité

LAMBRECHT Marie-Régine

Chercheurs de l'unité

EDELMAN Léna

Stagiaires de l'unité

MARIANNEAU Philippe (Chercheur contractuel - CDD)

Autre personnel de l'unité

CARDONA Ana, Ingénieur de recherche
GOUEYTHIEU Maïté, Technicienne Sup.
MONCHÂTRE Elisabeth, Technicienne Sup.
PETRES Stéphane, Technicien Sup.

Publications de l'unité

En cas de problèmes ou de remarques concernant ce serveur Web, écrire à rescom@pasteur.fr. Cette page a été modifiée pour la dernière fois le Mercredi 3 Mai 2000 à 9 h 8 (Temps Universel) .