Institut Pasteur Rapport d'activité de l'unité Ecologie des Systèmes vectoriels pour l'année 1999


Responsable : RODHAIN Francois (frodhain@pasteur.fr)

Résumé du rapport

L'activitŽ de l'UnitŽ a trait aux divers aspects des relations existant entre agents infectieux et arthropodes, et donc sur le fonctionnement des systmes parasites-vecteurs dans les environnements naturels et anthropisŽs. Le dŽveloppement de nos recherches actuelles rŽpond ˆ plusieurs objectifs : une meilleure approche des modalitŽs ŽpidŽmiologiques de la transmission par vecteur, une connaissance approfondie des relations parasites-vecteurs permettant d'envisager des modes d'action sur la capacitŽ vectorielle. Pour la rŽalisation de ces objectifs, certains programmes de recherche permettent de dŽvelopper une approche ˆ l'Žchelle molŽculaire ou cellulaire, d'autres s'intŽressant de prŽfŽrence aux relations inter-organismes considŽrŽes dans leur globalitŽ au niveau des Žcosystmes naturels. Nos programmes concernent ainsi certains aspects des relations Anopheles-Plasmodium (¤ 1), la gŽnŽtique des populations d'Aedes domestiques et la variabilitŽ de leur rŽceptivitŽ orale vis-ˆ-vis des virus de la dengue (¤ 2 et 3), enfin l'ŽpidŽmiologie de la borrŽliose de Lyme (¤4).

Mots-clŽs : ŽpidŽmiologie, entomologie, vecteurs, moustiques, tiques, paludisme, dengue, borrŽliose de Lyme.

Abstract

The research work deals with various aspects of the relationships between infectious microorganisms and their arthropod vectors. The objectives are : -a better view of epidemiology of vector-borne diseases, a deeper knowledge of parasite-vector relationships with reference to a possible action on vector competence. Some of our programmes involve studies at molecular or cellular levels, while others are dealing with inter-organisms relationships within natural ecosystems. Our research programmes bear upon some particular aspects of Anopheles-Plasmodium relationships (¤1), population genetics of domestic Aedes mosquitoes and the variability of their oral susceptibility for dengue viruses (¤2 and 3), epidemiology of Lyme borreliosis (¤4).

Key-words : epidemiology, mosquitoes, ticks, dengue, malaria, Lyme borreliosis, entomology

Texte du rapport

  1. Analyse de la compŽtence vectorielle des Anopheles vis-ˆ-vis de Plasmodium falciparum (Catherine Bourgouin) Chez Anopheles gambiae, vecteur majeur du paludisme en Afrique sub-saharienne, notre analyse de la compŽtence vectorielle consiste ˆ caractŽriser les facteurs tenant au moustique et intervenant dans la rŽalisation de la phase prŽcoce du cycle sporogonique du parasite et, tout particulirement, au cours de la formation des ookintes et de leur migration ˆ travers la paroi intestinale du moustique, paroi qui constitue une barrire que le parasite doit franchir afin de poursuivre son dŽveloppement. Pour ce faire, nous avons sŽlectionnŽ des gnes exprimŽs dans le tube digestif d'An. gambiae au cours d'un repas sanguin contenant ou ne contenant pas des gamŽtocytes. La rŽgulation de l'expression de ces gnes a ŽtŽ contr™lŽe par RT-PCR semi-quantitative chez des moustiques infectŽs sur du sang de porteurs de gamŽtocytes. Certains de ces gnes sont effectivement rŽgulŽs (induits ou rŽprimŽs) par la prŽsence du parasite dans le sang ingŽrŽ. Les rŽsultats obtenus suggrent que certains de ces gnes correspondent soit ˆ des gnes impliquŽs dans la rŽaction de dŽfense du moustique, soit ˆ des gnes dont le produit pourrait tre essentiel au dŽveloppement du parasite. D'autre part, la comparaison de l'expression de certains de ces gnes et de gnes de la rŽponse immune permet de proposer une hypothse selon laquelle les gamŽtocytes seraient capables d'Žviter la rŽponse immunitaire de son h™te, traduisant ainsi l'adaptation de P. falciparum ˆ son vecteur.
  2. Etude de la rŽceptivitŽ orale des moustiques domestiques du genre Aedes vis-ˆ-vis des virus de la dengue (Marie Vazeille-Falcoz). Il s'agit d'une Žtude comparative de la rŽceptivitŽ orale, vis-ˆ-vis du virus de la dengue 2, de populations d'Aedes aegypti et d'Ae. albopictus provenant de rŽgions o cette arbovirose est ŽpidŽmique (Tahiti, Guyane franaise), endŽmique (sud-Vietnam) ou absente (Madagascar). Nous avons pu observer, au sein des populations d'Ae. aegypti de PolynŽsie, une variabilitŽ de la rŽceptivitŽ orale vraisemblablement induite par l'utilisation rŽpŽtŽe d'insecticides dans les zones les plus urbanisŽes. Les Ae. aegypti de Madagascar, dont les caractŽristiques Žcologiques sont trs particulires, prŽsentent une rŽceptivitŽ faible. Enfin, contrairement ˆ ce qui est admis habituellement, nous avons constatŽ, chez les Ae. albopictus du Sud-Vietnam, une rŽceptivitŽ orale plus faible que celle des populations sympatriques d'Ae. aegypti ; ceci demande ˆ tre ŽtudiŽ de manire plus approfondie, en utilisant d'autres souches virales.
  3. Structuration gŽnŽtique des populations d'Aedes aegypti (Anna-Bella Failloux). Ces recherches, menŽes en Žtroite collaboration avec les Žquipes de plusieurs Instituts Pasteur du RŽseau International, ont portŽ sur l'analyse gŽnŽtique des populations d'Aedes aegypti, vecteur majeur des virus de la dengue. Associant l'Žtude de la variabilitŽ d'un descripteur phŽnotypique (rŽceptivitŽ orale du moustique : voir ¤ 2) et celle du polymorphisme gŽnŽtique rŽvŽlŽ par des marqueurs tels que les isoenzymes et les microsatellites, nous avons pu Žvaluer l'impact des activitŽs humaines dans l'Žvolution des pools gŽnŽtiques de ce vecteur, en relation avec les diffŽrentes situations ŽpidŽmologiques (endŽmie/ŽpidŽmie, Žmergence ou non de formes hŽmorragiques, centre-ville/zones pŽri-urbaines, modalitŽs diffŽrentes d'utilisation d'insecticides). Nos rŽsultats dŽmontrent, en particulier, l'importance du degrŽ d'urbanisation et de la pression insecticide dans la structuration des populations d'Ae. aegypti, qui peuvent, ˆ cet Žgard, diffŽrer fortement de celles d'Ae. albopictus (cas de Madagascar).
  4. Eco-ŽpidŽmiologie de la BorrŽliose de Lyme en Ile-de-France (Claudine PŽrez-Eid) La borrŽliose de Lyme est une maladie Žmergente due ˆ des bactŽries du groupe Borrelia burgdorferi transmises par des tiques du complexe Ixodes ricinus. En France, l'incidence moyenne estimŽe est de 2500 ˆ 3000 cas annuels. Nos recherches dans les forts d'Ile-de-France ont surtout ŽtŽ axŽes cette annŽe sur l'Žvaluation de la densitŽ des tiques vectrices, l'un des facteurs majeurs qui influent sur les risques de transmission. Dans ce but, nous avons d'abord cherchŽ ˆ mettre au point une mŽthodologie permettant une telle Žvaluation. Les rŽsultats obtenus sur plusieurs annŽes font appara”tre que l'activitŽ des tiques prŽsente toujours un pic printanier en avril ou mai, et que l'activitŽ se poursuit ensuite ˆ des niveaux moindres jusqu'ˆ l'automne pour cesser pratiquement totalement en hiver. Les raisons de ce pic ont ŽtŽ expliquŽes par l'Žtude du cycle de vie des tiques dans les conditions de tempŽrature relevŽes rŽgulirement lors de l'Žtude. Il est Žgalement apparu que les profils d'activitŽ diffrent selon les annŽes. Gr‰ce ˆ l'analyse approfondie de ces profils, nous avons pu Žtablir que le niveau d'activitŽ des tiques ˆ un temps T est dŽterminŽ par les tempŽratures enregistrŽes 4 mois auparavant. Ces rŽsultats s'avrent particulirement intŽressants pour la prŽdiction des pŽriodes de transmission et la mise en oeuvre de mŽthodes de prŽvention.

ActivitŽs de service et dÕenseignement

DÕautres activitŽs sont dŽveloppŽes dans lÕUnitŽ. Nous ne ferons que mentionner ici la poursuite de lÕinformatisation de la banque de donnŽes constituŽe par la Collection de RŽfŽrence dÕArthropodes dÕintŽrt mŽdico-vŽtŽrinaire de lÕInstitut Pasteur. LÕinventaire complet des moustiques de cette collection est maintenant achevŽ et celui des tiques est en cours.

Personnel de l'unité

Secrétariat de l'unité

DELACOURTIE Claudine cdelac@pasteur.fr

Chercheurs de l'unité

BOURGOUIN Catherine, IP, (cabourg@pasteur.fr) FAILLOUX-MANUELLAN Anna-Bella, IP, (afaillou@pasteur.fr) PEREZ-EID Claudine, IP, (cperez@pasteur.fr) RODHAIN Franois, IP, (frodhain@pasteur.fr)

ROSEN LŽon, Professeur associŽ

Stagiaires de l'unité

BONNET Sarah, Thse (sbonnet@pasteur.fr) COURTIN David, DEA (dcourtin@pasteur.fr) HUBER Karine, Thse (khuber@pasteur.fr) LAVAZEC Catherine, DEA (clavazec@pasteur.fr) PAUPY Christophe, DEA (cpaupy@pasteur.fr) VASSALLO-PAUL Marie, Thse (villeret@pasteur.fr)

Autre personnel de l'unité

AYAD Nadia
FERQUEL Elisabeth (eferquel@pasteur.fr) JACQUES Jean-Claude (jjacques@pasteur.fr) LESTRADE Anne-Marie
MOUSSON Laurence (lmousson@pasteur.fr
THOUVENOT Catherine
VAZEILLE Marie-Christine (mfalcoz@pasteur.fr) VILLERET RŽgine (villeret@pasteur.fr)

Publications de l'unité

En cas de problèmes ou de remarques concernant ce serveur Web, écrire à rescom@pasteur.fr. Cette page a été modifiée pour la dernière fois le Vendredi 5 Mai 2000 à 9 h 24 (Temps Universel) .